EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneMOBILITÉ

L'Allemagne met l'hydrogène sur les rails

Par Abdessamad Attigui. Publié le 25 août 2022.
L'Allemagne met l'hydrogène sur les rails
Sur le réseau evb, les trains Coradia iLint roulent à une vitesse de 80 à 120 km/h, avec un maximum de 140 km/h. Crédit : Alstom
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Exit les locomotives diesel. Les trains alimentés à l’hydrogène vert se mettent en route sur la première ligne ferroviaire fonctionnant entièrement à l’hydrogène en Allemagne.

L’Allemagne donne le coup de sifflet pour le démarrage de sa flotte de trains à hydrogène. Quatorze trains, fournis par le français Alstom à la région de Basse-Saxe, remplacent progressivement les 15 trains diesel sur la ligne ferroviaire reliant sur une centaine de kilomètre les villes de Cuxhaven, Bremerhaven, Bremervörde et Buxtehud.

Il s’appelle Coradia iLint, et il est le premier train à hydrogène au monde à être utilisé pour le transport de passagers. Conçu à Tarbes (France) par Alstom et testé pendant 4 ans, celui-ci constitue une piste privilégiée pour remplacer le diesel qui alimente près de 20 % des trajets en Allemagne. « Peu bruyant », ce train régional propulsé à l’aide de piles à combustible à hydrogène n’émet que « de la vapeur d’eau et de l’eau condensée », précise Alstome.

Disposant d’une autonomie de 1 000 km, les trains Coradia iLint peuvent circuler avec un seul plein d’hydrogène une journée entière sur le réseau Evb (Elbe-Weser). Les rames seront rechargées quotidiennement à la station d’hydrogène de Linde qui comprend 64 réservoirs de stockage sous haute pression de 500 bars, pour une capacité totale de 1 800 kilogrammes, ainsi que 6 compresseurs à hydrogène et deux pompes à combustible. « La production d’hydrogène sur site est prévue à l’avenir au moyen d’électrolyse et d’électricité produite par régénération », indique le groupe français.

12 trains hybrides pour la France

Outre la région Basse-Saxe, la région métropolitaine de Francfort en Allemagne se dote à son tour de 27 trains Coradia iLint alimentés par des piles à combustible à hydrogène.

Alstom fournira également à la région de Lombardie en Italie 6 trains Coradia Stream à hydrogène, avec une option pour 8 trains supplémentaires. La France n’est pas en reste et s’attend à recevoir 12 trains Coradia Polyvalent à hydrogène qui seront répartis entre quatre régions.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Une application optimise les déplacements pendulaires
6 octobre 2022
Une application optimise les déplacements pendulaires La greentech française Moovance dote les entreprises d'un outil de mesure d'empreinte carbone liée à la mobilité de leurs collaborateurs. Grâce à l'intelligence artificielle, cette application conduit les utilisateurs vers une mobilité multimodale, plus simple et durable.
L'État débloque 100 millions d’euros pour les infrastructures cyclables
24 janvier 2023
L'État débloque 100 millions d’euros pour les infrastructures cyclables Le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Christophe Bechu, et le ministre délégué chargé des Transports, Clément Beaune, mobilisent 100 millions d’euros pour soutenir le déploiement des infrastructures cyclables sur l’ensemble du territoire français.
Décryptage | 110 km/h sur autoroute : l’écoconduite restera en option
7 octobre 2022
Décryptage | 110 km/h sur autoroute : l’écoconduite restera en option Le plafond de 130 km/h sur autoroute fut introduit après le choc pétrolier de 1973. L’abaisser aujourd’hui à 110 km/h serait sensé au vu du renchérissement des énergies fossiles. La mesure économiserait du carburant et réduirait instantanément les émissions automobiles. Sans forcément être populaire.
Tous les articles MOBILITÉ
VIDÉO
Quel avenir pour nos déchets nucléaires ?
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN MONTEUR PNEUMATIQUES GENIE-CIVIL H/F
- Conseiller Clientèle Facturations/ Décompte H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Coordinateur Maintenance Capitalisable F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola