Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu

POLITIQUES
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] COP26 : et si les acteurs financiers mesuraient et limitaient leurs émissions ?

[Tribune] COP26 : et si les acteurs financiers mesuraient et limitaient leurs émissions ?
Romain Berrou, chercheur au Square Research Centery. Crédits : Square
Par Romain Berrou, chercheur au Square Research Centery, le 4 novembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les acteurs de la finance intègrent les effets du changement climatique dans leur gestion des risques. Ces gestionnaires d’actifs annoncent même leur engagement pour éliminer les investissements en lien avec des activités nocives pour l’environnement. Selon Romain Berrou, chercheur au Square Research Centery, cette communauté financière doit encore déterminer le bilan carbone, présent et à venir, des actifs qui composent ces portefeuilles.

Lors de la COP 21 en 2015, l’attention était presque exclusivement portée sur les états membres de l’ONU, qui ont dû proposer des engagements chiffrés de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Changement de paradigme en 2021 : à Glasgow, en novembre, les gérants d’actifs, les banques et les investisseurs seront au cœur des débats de la COP 26.

Ces acteurs financiers témoignent d’une prise de conscience croissante des conséquences potentielles du changement climatique. Pionnier en la matière, Larry Fink, le PDG de Blackrock, le plus grand gestionnaire d’actifs financiers du monde : dans les communications qu’il adresse chaque année aux dirigeants des 17,000 entreprises dans lesquelles Blackrock exerce ses droits de vote, on le voit aborder progressivement en 2018, puis en 2019 les sujets de la croissance durable. Il souligne l’impératif pour les entreprises de cesser de fixer leurs objectifs en termes de pure profitabilité, pour prendre en compte des critères de responsabilité sociale et environnementale.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
En 2020, à l’aube de la crise sanitaire, nouveau changement de ton, avec un message frappant pour la communauté financière : le risque climatique va intégralement remodeler le fonctionnement de la finance moderne. Il ne s’agit plus d’une opportunité conjoncturelle, mais d’un changement systémique. Message renforcé en 2021, cette fois en pleine crise de la Covid-19: maintenant que nous avons pris conscience de notre fragilité, nous devons agir afin de limiter le réchauffement climatique à +2°C.

Réduire les émissions carbones des portefeuilles d’investissement

Larry Fink n’est pas seul. Cette année, en préparation de la COP26, 127 des plus importants investisseurs et gérants d’actifs de la planète se sont réunis au sein de la Glasgow Financial Alliance for Net Zero. Dans le cadre de cette alliance, ces acteurs s’engagent tous à réduire les émissions nettes de gaz à effet de serre de leurs portefeuilles d’investissement à zéro d’ici l’année 2050.

Il faut toutefois des outils pour réaliser cet objectif. Cette « Alliance » répond aussi à un besoin marqué, au sein de la communauté financière de pouvoir comprendre plus précisément dans quelle trajectoire de réchauffement climatique s’inscrit chaque portefeuille d’investissement. Pour les acteurs financiers, être capable de modéliser ces trajectoires permettra de constater dans quelle mesure ils participent ou non à atteindre l’objectif global défini lors des Accords de Paris. Plus schématiquement, il faut déterminer quel est le bilan carbone, présent et à venir, des actifs qui composent ces portefeuilles.

Or, la mesure des émissions totales de gaz à effet de serre d’une grande entreprise est un processus complexe, à multiples entrées. A fortiori, projeter les émissions futures de toutes les entreprises d’un portefeuille et faire correspondre ces émissions futures à une trajectoire de réchauffement climatique nécessite de développer une expertise pour laquelle il existe aujourd’hui un débat technique et méthodologique sur la pertinence de ces modèles, qui amène parfois à remettre en question les chiffres communiqués par les acteurs qui se soumettent à cet exercice. A titre d’exemple, la trajectoire de Véolia pour l’année 2100 a été évaluée à 6°C par un acteur et à 2°C par deux autres (Raynaud et al, 2020).

Mesurer, limiter puis éliminer les émissions

Un travail important est donc nécessaire afin d’améliorer la précision et la fiabilité de ces modèles. Lors de la COP 26, les acteurs financiers vont s’engager formellement à mesurer, limiter puis éliminer les émissions de leurs portefeuilles d’investissement. Il reste cependant à définir ce que cela signifie en pratique, et quelles seront les démarches à suivre afin de pouvoir atteindre cet objectif. Il faudra aussi que les instruments de mesure, en quelque sorte les baromètres du carbone, fassent consensus, et qu’ils soient validés par les instances internationales de la régulation financière.

Une fois ces réserves levées on peut espérer qu’’à travers cet engagement une nouvelle finance voie le jour. Reste à bien évaluer et maîtriser un risque climatique que la Finance ne sait aujourd’hui pas mesurer, avec comme objectif actuel d’intégrer la limite des +1.5°C et des +2°C dans ses systèmes d’évaluation et de prise de décision.

Pour cela, les professionnels de la finance ont vocation à développer une nouvelle forme d’expertise alliant compétences financières et compréhension fondamentale des scénarios de réchauffement climatiques et de leurs impacts. Sans cette expertise, ceux-ci s’exposent à un risque nouveau : celui de ne plus être pertinent dans le monde d’une finance moderne durable, remodelée par le risque climatique.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
Grand Port Maritime de Bordeaux : Partenariat d’Innovation
[Vidéo] Comment l'aéroport de Paris-Orly gère la biodiversité ?
Dernier numéro
Octobre 2021
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Décret n° 2021-1558 du 2 décembre 2021 modifiant la nomenclature des installations classées pour la protection de l'environnement Lire
Arrêté du 2 décembre 2021 relatif aux prescriptions générales applicables aux installations relevant du régime de l'enregistrement au titre de la rubrique 2445 (transformation du papier, carton) de la nomenclature des installations classées pour la protection de l'environnement Lire
Décision du 30 novembre 2021 portant délégation de signature (direction des ressources humaines) Lire
Décret n° 2021-1548 du 30 novembre 2021 relatif aux attestations de prise en compte des exigences de performance énergétique et environnementale et à la réalisation d'une étude de faisabilité relative aux diverses solutions d'approvisionnement en énergie pour les constructions de bâtiments en France métropolitaine Lire
Décret n° 2021-1547 du 29 novembre 2021 relatif aux modalités de mise en œuvre au sein de la mutualité sociale agricole de l'expérimentation du transfert de certaines activités des médecins du travail à des infirmiers qualifiés en santé au travail Lire
Décret n° 2021-1541 du 29 novembre 2021 relatif à la revalorisation du chèque énergie au titre de l'année 2021 Lire
Décision du 26 novembre 2021 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un concours spécial pour le recrutement d'élèves-ingénieurs des travaux de la météorologie Lire
Décision du 26 novembre 2021 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un concours interne pour le recrutement d'élèves-ingénieurs des travaux de la météorologie Lire
Décret n° 2021-1534 du 26 novembre 2021 pris pour l'application de l'ordonnance n° 2019-418 du 7 mai 2019 relative à la vente de logements appartenant à des organismes d'habitations à loyer modéré à des personnes physiques avec application différée du statut de la copropriété Lire
Arrêté du 24 novembre 2021 portant homologation du cahier des charges du label rouge n° LA 12/77 « Poulet jaune fermier élevé en plein air » Lire
Arrêté du 23 novembre 2021 relatif aux listes de titres, diplômes ou certifications professionnelles que doivent détenir les enseignants permanents des établissements d'enseignement supérieur agricole privés Lire
Arrêté du 23 novembre 2021 modifiant l'arrêté du 15 septembre 2021 fixant le coefficient stabilisateur budgétaire appliqué aux montants des indemnités compensatoires de handicap naturel au titre de la campagne 2021 Lire
Arrêté du 23 novembre 2021 modifiant l'arrêté du 15 septembre 2021 fixant le coefficient stabilisateur budgétaire appliqué aux montants des indemnités compensatoires de handicaps naturels au titre de la campagne 2021 dans les régions d'outre-mer Lire
Arrêté du 22 novembre 2021 relatif à la modification temporaire du cahier des charges de l'indication géographique protégée (IGP) « Chapon du Périgord » Lire
Arrêté du 22 novembre 2021 relatif à la modification temporaire du cahier des charges de l'indication géographique protégée (IGP) « Volailles d'Auvergne » Lire
Décret du 22 novembre 2021 portant nomination de la directrice générale de l'Institut d'enseignement supérieur et de recherche en alimentation, santé animale, sciences agronomiques et de l'environnement - Mme BOSSY (Mireille) Lire
Décret du 22 novembre 2021 portant nomination du directeur général de l'Institut français du cheval et de l'équitation - M. GAILLET (Jean-Roch) Lire
Arrêté du 20 novembre 2021 relatif à la protection des abeilles et des autres insectes pollinisateurs et à la préservation des services de pollinisation lors de l'utilisation des produits phytopharmaceutiques Lire
Arrêté du 19 novembre 2021 transposant les mesures de conservation et de gestion de l'Accord relatif aux pêches dans le Sud de l'océan Indien Lire
Décret n° 2021-1503 du 17 novembre 2021 modifiant le décret n° 2021-126 du 6 février 2021 relatif au soutien de certaines cantines scolaires dans le cadre du plan de relance Lire
À lire également
Quatre « sociétés » pour atteindre la neutralité carbone
Quatre « sociétés » pour atteindre la neutralité carbone
L’Agence de la transition écologique (Ademe) a dévoilé mardi 30 novembre quatre pistes « pour conduire la France » vers la neutralité carbone. Un travail prospectif qui vise à « nourrir les délibérations collectives, en particulier celles sur la prochaine Stratégie Française Énergie - Climat ». A quoi ressemblera la société en 2050 ?
Un programme d'autodiagnostic pour planifier sa stratégie de décarbonation
Un programme d'autodiagnostic pour planifier sa stratégie de décarbonation
Bpifrance et l’Ademe lancent le « Diag Décarbon’Action » en collaboration avec l’Association Bilan Carbone. Un dispositif au service des entreprises qui souhaitent enclencher une stratégie de transition énergétique et écologique.
Dix pistes d’accélération des énergies renouvelables citoyennes
Dix pistes d’accélération des énergies renouvelables citoyennes
La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a présenté ce lundi 08 novembre à l’occasion des Assises des énergies renouvelables citoyennes, un plan d’action pour créer de nouveaux projets à gouvernance locale.
« La RSE ne peut s’entendre sans une vision et une gestion long terme »
« La RSE ne peut s’entendre sans une vision et une gestion long terme »
La RSE est portée par une vision à long terme alors qu’elle nécessite des initiatives et investissements immédiats. Cette double  injonction à agir à des horizons temps différents, chez PMI nous la réconcilions d’abord au travers de notre transformation.
Une formation professionnelle pour « changer de modèle civilisationnel »
Une formation professionnelle pour « changer de modèle civilisationnel »
L’établissement d’enseignement supérieur Lumia, situé dans les Alpes-Maritimes, dispensera, de janvier à juillet 2022, un « cursus de transformation » hybride, intitulé « Changer de modèle économique et civilisationnel ». Quinze « personnalités inspirantes et reconnues » interviendront dans cinq modules, pour un total de 70 heures de formation.
Climate Chance dévoile les « grands enseignements » de l'action climat en 2021
Climate Chance dévoile les « grands enseignements » de l'action climat en 2021
Énergie, industrie, transport ou encore bâtiment... L'association Climate Chance présente un bilan sectoriel qui permet de constater globalement la puissance d’action des acteurs non-étatiques, et le chemin à accomplir pour stabiliser les émissions mondiales.
Le Parlement adopte un texte pour renforcer la régulation environnementale du numérique
Le Parlement adopte un texte pour renforcer la régulation environnementale du numérique
Le texte adopté en deuxième lecture au Sénat vise à garantir le développement d’une consommation numérique sobre et responsable. Parmi les principales mesures retenues, la reconnaissance du délit d’obsolescence programmée.
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Événements
Energaia
8 Décembre 2021
ZERO CARBONE
10 Décembre 2021
Bepositive, le salon de la transition énergétique
14 Décembre 2021
+ d'événements
Emploi
- MECANICIEN TP SEDENTAIRE- H/F
- Opérateur(trice) Gestion des Reseaux H/F
- Désamianteur / Désamianteuse
- Assistant de direction F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.