Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] « Et si l’environnement devenait la filière professionnelle phare de demain ? »

[Tribune] « Et si l’environnement devenait la filière professionnelle phare de demain ? »
Armand de Coussergues, président de l’Institut Supérieur de l’Environnement. Crédit : DR
Par Armand de Coussergues, président de l’Institut Supérieur de l’Environnement, le 4 avril 2022.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Chef de projet bâtiment durable, Chief Impact officer ou encore ingénieur efficacité énergétique… De nouvelles professions sont nées au cours de ces dernières années pour accompagner la transition écologique. Pourtant, la jeunesse n’est pas toujours suffisamment formée ou même orientée vers ces métiers d’avenir. Armand de Coussergues, président de l’Institut Supérieur de l’Environnement, évoque quelques pistes pour améliorer la formation d’une jeunesse toujours plus désireuse de se tourner vers les métiers de l’environnement.

64%. Voilà le pourcentage de 18-25 ans qui ont modifié leur mode de vie de façon plus en phase avec les enjeux environnementaux, après la pandémie de Covid-19. Ce chiffre témoigne d’une prise de conscience accrue de l’urgence environnementale. Elle se reflète également dans la sphère professionnelle où il est désormais indispensable pour les entreprises d’intégrer cette donnée dans leur gouvernance. Chef de projet bâtiment durable, Chief Impact officer ou encore ingénieur efficacité énergétique... On ne compte plus les nouvelles professions nées au cours de ces dernières années pour accompagner la transition écologique.

Aujourd’hui, plus de 80 000 actifs de moins de 30 ans travaillent dans l’économie verte, un record ! Pourtant, la jeunesse n’est pas toujours suffisamment formée ou même orientée vers ces métiers d’avenir. Il s’agit d’un vrai paradoxe. Eclairage et pistes pour y remédier.

Des métiers de l’environnement en plein essor

Pour beaucoup, l’environnement se résume à des « bonnes actions » à l’échelle individuelle : trier ses déchets (62%) ou réduire sa consommation d’énergie. Ce n’est toutefois pas (seulement) le cas (et heureusement !). Au regard de la prise de conscience progressive de la société autour des enjeux écologiques, les métiers de l’environnement se sont développés depuis une vingtaine d’années. Des professions telles que responsable RSE ou ingénieur en environnement se sont développées et démocratisées. Elles ont été accompagnées par des écoles pionnières et un réel investissement des pouvoirs publics.

En 2021, la part de l’environnement représentait d’ailleurs 9% des dépenses de l’État. Un élément non négligeable qui témoigne du volontarisme de l’État pour pousser au développement de filières vertes et locales, à l’image des batteries électriques dans le Nord ou des énergies renouvelables qui devraient représenter 33% de la consommation d’énergie en France d’ici 2030.

Un enjeu sociétal à part entière

Dans ce contexte, les motifs d’espoir existent ! L’environnement occupe une place plus importante qu’il y a dix ans au sein de l’appareil de formation initiale. En 2008, il représentait 5 % des inscrits en formations contre près de 10% en 2018. Cette évolution est indispensable pour comprendre et répondre aux enjeux environnementaux auxquels nous sommes actuellement confrontés.

L’appel à projets national « Jeunes et Eco-engagés » s’inscrit justement dans cette ambition de favoriser l’engagement des jeunes pour la transition écologique et solidaire. Les conséquences de cette mobilisation seront évidemment positives et permettront de développer une expertise sur un sujet encore trop méconnu. L’objectif, former la génération de demain à la transition vers un nouveau modèle de société.

Créer des ponts entre les établissements d’enseignement supérieur et les entreprises

Afin de renforcer la sensibilisation des collaborateurs et des entreprises à la formation aux métiers de l’environnement, l’enjeu est de poursuivre un dialogue entre les entreprises, les écoles et les étudiants. Comment ? Grâce à l’organisation de conférences et tables rondes, de rencontres entre partenaires privés et étudiants, ou encore de salons de l’emploi pleinement consacrés à la transition environnementale. Ces moments d’échanges doivent être pensés comme des temps de rencontre entre les ambitions des jeunes, les opportunités offertes et les besoins des entreprises.

Pour un résultat concret, il appartient évidemment aux établissements d’enseignement supérieur de faciliter l’accès aux métiers de l’environnement. Jusqu’à il y a peu, les sujets environnementaux et sociétaux étaient généralement réservés aux années supérieures (bac+4/5). Ils sont désormais plus accessibles aujourd’hui avec des formations en post-bac. Le développement de ces dernières apparaît essentiel pour continuer à faire de l’environnement une voie professionnelle à part entière.

Comme le précisait la Charte de l’Environnement intégrée en 2005 au préambule de la Constitution : « Toute personne a le devoir de prendre part à la préservation et à l’amélioration de l’environnement ».

C’est désormais tout l’enjeu que de faciliter la formation de la jeunesse à des métiers nouveaux qui
contribueront à esquisser un avenir... plus vert !
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Sartrouville abrite la plus grande ferme bioponique de France
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
N° 1795
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Décret n° 2022-809 du 14 mai 2022 relatif à l'aide à l'acquisition ou à la location de taxis peu polluants accessibles en fauteuil roulant Lire
Arrêté du 12 mai 2022 portant création de comités sociaux d'administration et de formations spécialisées à la direction générale de l'aviation civile et à l'Ecole nationale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 11 avril 2022 portant approbation du plan de gestion des risques d'inondation du bassin Artois-Picardie Lire
Arrêté du 11 mai 2022 portant création d'une commission administrative paritaire compétente à l'égard des agents exerçant des fonctions d'encadrement supérieur et de direction au ministère chargé de la transition écologique, au ministère chargé de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et au ministère chargé de la mer Lire
Arrêté du 10 mai 2022 portant agrément du laboratoire de l'usine de Parentis-en-Born de la Société CHEMVIRON pour effectuer le classement du charbon actif (N° ONU 1362) en vue de leur transport maritime en colis Lire
Décret n° 2022-795 du 9 mai 2022 relatif à la prise en charge bonifiée par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité des coûts de raccordement associés à l'ajout de certains équipements électriques d'utilisateurs raccordés en basse tension Lire
Décret n° 2022-794 du 5 mai 2022 mettant fin à l'inscription de sites inscrits au titre de l'article L. 341-1 du code de l'environnement, en raison de leur état de dégradation irréversible ou de leur couverture par une autre mesure de protection de niveau au moins équivalent, en application de l'article L. 341-1-2 du même code Lire
Arrêté du 5 mai 2022 portant nomination d'un directeur régional adjoint de l'environnement, de l'aménagement et du logement (région Nouvelle-Aquitaine) Lire
Arrêté du 3 mai 2022 modifiant l'arrêté du 24 octobre 2012 relatif à l'exploitation de services de transport aérien par la société Air France Lire
Décret n° 2022-780 du 4 mai 2022 relatif à l'audit énergétique mentionné à l'article L. 126-28-1 du code de la construction et de l'habitation Lire
Arrêté du 30 avril 2022 accordant la prolongation du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux, dit « permis de Leudon-en-Brie » (Marne et Seine-et-Marne), à la société Vermilion Moraine SAS Lire
Arrêté du 29 avril 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement sans concours d'adjoints techniques des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique Lire
Décret n° 2022-750 du 29 avril 2022 établissant la liste des communes dont l'action en matière d'urbanisme et la politique d'aménagement doivent être adaptées aux phénomènes hydrosédimentaires entraînant l'érosion du littoral Lire
Décret n° 2022-749 du 29 avril 2022 modifiant le décret n° 2021-153 du 12 février 2021 instaurant une aide en faveur des investissements relatifs aux installations de recharge rapide pour véhicules électriques sur les grands axes routiers Lire
Décret n° 2022-748 du 29 avril 2022 relatif à l'information du consommateur sur les qualités et caractéristiques environnementales des produits générateurs de déchets Lire
Décret n° 2022-661 du 25 avril 2022 relatif à la mise en place d'une aide sous forme de subvention à destination des entreprises à l'aval des exploitations agricoles touchées par les épisodes de gel survenus du 4 au 14 avril 2021 Lire
Décret n° 2022-642 du 25 avril 2022 modifiant le décret n° 93-1442 du 27 décembre 1993 approuvant les statuts de la Société anonyme de gestion de stocks de sécurité et précisant ses relations avec l'Etat Lire
Décret n° 2022-641 du 25 avril 2022 relatif à la prise en compte du risque de déforestation importée dans les achats de l'Etat Lire
Décret n° 2022-640 du 25 avril 2022 relatif au dispositif de certificats de production de biogaz Lire
Décret n° 2022-616 du 22 avril 2022 relatif à la procédure de déclaration sur une plateforme numérique par les importateurs, distributeurs ou autres metteurs sur le marché des biens et services soumis à certaines obligations d'affichage environnemental dont les dépenses publicitaires nettes annuelles sont supérieures ou égales à 100 000 euros Lire
À lire également
Tout savoir sur : le droit dans les dossiers santé-environnement
Tout savoir sur : le droit dans les dossiers santé-environnement
Devant la multiplication des affaires où des associations de défense des consommateurs et/ou de l’environnement mettent en cause des carences de l’État et de ses services dans les procédures de contrôle et d’autorisation des projets liés aux industries de la santé et agroalimentaire, que dit le droit ? Éclairage avec Joanna Peltzman, avocate associée spécialisée en environnement et santé.
Stéphanie Lumbers prend en charge la direction du Développement durable de la FEBEA 
Stéphanie Lumbers prend en charge la direction du Développement durable de la FEBEA 
L’arrivée de Stéphanie Lumbers à la tête de la direction du Développement Durable renforcera l'expertise de la Fédération des Entreprises de la Beauté (FEBEA) en matière de transition écologique.
La Mayenne ancre son « budget vert » dans la durée
La Mayenne ancre son « budget vert » dans la durée
La Mayenne veut devenir « le premier département bas carbone de France ». Pour y parvenir, la collectivité vient de se doter d'un « budget vert » pour la deuxième année consécutive.
Décryptage | Nutri-Score : le logo qui crispe les lobbies
Décryptage | Nutri-Score : le logo qui crispe les lobbies
De A, comme alimentaire, à E, comme équilibre. En cinq lettres colorées, le Nutri-Score résume la qualité nutritionnelle du produit : il traduit en termes graphiques la liste des nutriments, mention obligatoire sur l’emballage mais peu compréhensible. Ce logo facultatif pourrait être celui imposé à l’échelle européenne. Si l’étiquetage simplifié devient de rigueur, malgré l'opposition des groupes de pression.
[Tribune] « La fonte de l’Arctique doit stimuler les investissements dans la durabilité en France »
[Tribune] « La fonte de l’Arctique doit stimuler les investissements dans la durabilité en France »
Pendant des millénaires, les anciens glaciers de l'Arctique s’érigeaient fièrement, mais leurs jours sont désormais comptés. À l'occasion de la journée de la Terre, Olafur Ragnar Grimsson, ancien président de l'Islande et président du jury du Prix Zayed pour la durabilité, évoque la fonte des glaciers en Arctique, les récentes observations du GIEC et l'insuffisance de l'investissement et des politiques menées en France en matière de transition énergétique. 
« Pour Jean-Luc Mélenchon, les priorités sont l’écologie, le social et la démocratie »
« Pour Jean-Luc Mélenchon, les priorités sont l’écologie, le social et la démocratie »
Planification écologique, règle verte, souveraineté solidaire… Face à l’urgence climatique, Jean-Luc Mélenchon souhaite aller plus loin que la transition, pour mettre en œuvre une véritable « bifurcation » écologique. Rencontre avec Martine Billard, coordinatrice du programme écologie du candidat de La France insoumise à l’élection présidentielle.
[Tribune] « Présidentielle et écologie : les entreprises engagées se joignent aux scientifiques pour tirer la sonnette d’alarme »
[Tribune] « Présidentielle et écologie : les entreprises engagées se joignent aux scientifiques pour tirer la sonnette d’alarme »
La campagne électorale de l’entre-deux arrive à son terme. L’environnement reste le grand absent et ce en dépit de l’aggravation des problèmes climatiques : réchauffement climatique, flambée des prix, impact de la guerre en Ukraine etc. A l'aube du second tour, une trentaine d’entreprises et associations appellent les candidats à remettre l’environnement au cœur du débat.
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Événements
IAF 2022
28 Mai 2022
IFAT
30 Mai 2022
Assises Européennes de la Transition Energétique
31 Mai 2022
+ d'événements
Emploi
- Agent d'exploitation maintenance station locale (sar 100)
- Technicien Réparation de fuites H/F
- Ouvrier / Ouvrière paysagiste
- Ingénieur Qualité F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.