Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Politiques > Tribune | « Transition écologique des territoires : plus d'excuses pour ne pas agir ! »
POLITIQUES

Tribune | « Transition écologique des territoires : plus d'excuses pour ne pas agir ! »

PUBLIÉ LE 14 SEPTEMBRE 2023
SANDRINE MURZILLI, RESPONSABLE DE PROJET CONSEIL ET INNOVATION POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE, ET JEAN-CHRISTOPHE DARNE, DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT D’ELCIMAÏ ENVIRONNEMENT
Archiver cet article
Tribune | « Transition écologique des territoires :   plus d'excuses pour ne pas agir ! »
Jean-Christophe Darne et Sandrine Murzilli. / Crédits : @Elcimaï
Sandrine Murzilli, responsable de projet conseil et innovation pour la transition écologique, et Jean-Christophe Darne, directeur général adjoint d’Elcimaï environnement,  spécialiste de l’ingénierie du bâtiment, encourage les acteurs locaux à se saisir du programme Territoire Engagé Transition Écologique, de l’Ademe, agence de la transition écologique.

Les collectivités territoriales ont commencé à prendre conscience des enjeux environnementaux il y a 30 ans. Après les chartes de l’environnement dans les années 1990 et les Agenda 21 dans les années 2000, qui intégraient une dimension plus transverse axée sur le développement durable, les années 2010 ont été marquées par les plans Climat. Les accords de Paris de 2015 font d’ailleurs aujourd’hui consensus. Mais au-delà des bonnes intentions, les actions ne sont pas toujours au rendez-vous. Les élus locaux ont pourtant le pouvoir d’agir. Et pour les y aider, des outils ont été imaginés, éprouvés, comme le programme Territoire Engagé Transition Écologique de l’Ademe.

Près de 500 collectivités s’en sont déjà saisis au moins partiellement. Et si les autres s’y mettaient aussi ? Parler de transition écologique, c’est bien. Mais passer à l’action, c’est mieux ! Citoyens, entreprises, élus, chacun peut et doit agir à son échelle. Mis en place pour accélérer l’engagement des collectivités dans la transition écologique, le programme Territoire Engagé Transition Écologique est un accompagnement composé de deux référentiels complémentaires : Climat Air Énergie et Économie Circulaire. Il permet aux territoires de piloter leur transition écologique et ainsi d’agir pour plus de durabilité et d’attractivité. L’obtention des labels est aussi un moyen de valoriser leur engagement et leur progression. 

Le programme Territoire Engagé Transition Écologique ne se limite pas aux champs d’actions traditionnels de l’environnement, comme la gestion des déchets ou de l’énergie. Il entraîne une multitude de compétences dans son sillage, le développement économique bien sûr, mais pas seulement, et favorise une vraie innervation au sein de la collectivité. Concrètement, il permet de progresser sur des thématiques aussi variées que la production et la distribution des énergies renouvelables et de récupération, les consommations énergétiques des bâtiments et leurs coûts, le développement de la mobilité durable, mais aussi la réduction et la valorisation des déchets, l’écologie industrielle et territoriale, la sobriété des commandes publiques, et tant d’autres. Il intègre aussi différents niveaux d’intervention, en termes de planification comme de mise en œuvre, ou de financement. Il insiste sur la formalisation et la traçabilité pour une meilleure pérennité des engagements. 

Le programme Territoire Engagé Transition Écologique n’offre pas de solutions préconçues. C’est un outil d‘introspection qui conduit à trouver les bonnes réponses, adaptées à son territoire, et à être l’acteur de sa démarche. Les pistes évoquées donnent matière à réfléchir à la fois aux élus, aux  directions, aux agents. Les synergies restent un point important, les collectivités ayant à jouer un effet d’entraînement sur leur territoire. Certes le déploiement de la démarche demande des moyens, notamment au regard du temps à investir en interne, mais il en va de la crédibilité des discours des élus et de la pertinence des politiques publiques. Dans ce cadre, leur articulation est plus que jamais primordiale. Dès lors que le programme existe, plus d’excuses pour ne pas agir. 44 collectivités sont déjà doublement labellisées sur les deux référentiels CAE et ECI. Et si d’ici 5 ans, on se lançait le défi de 100% de collectivités engagées ?... Chiche !
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L’École polytechnique lance un cours sur l'ingénierie durable
L’École polytechnique lance un cours sur l'ingénierie durable
Tout savoir sur : la directive CSRD
Tout savoir sur : la directive CSRD
Les députés écologistes lancent une commission d’enquête sur le projet de l’A69
Les députés écologistes lancent une commission d’enquête sur le projet de l’A69
S'adapter à +4 °C : les discussions sont lancées
S'adapter à +4 °C : les discussions sont lancées
Tous les articles Politiques
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS