EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la unePOLLUTIONS

[Pollutec 2018] Les microalgues pour purifier l’air urbain et valoriser le CO2 en énergie verte

Par La Rédaction. Publié le 4 octobre 2018.
[Pollutec 2018] Les microalgues pour purifier l’air urbain et valoriser le CO2 en énergie verte
Newsletters gratuites
Archiver cet article
En amont du 28ème salon international des équipements, des technologies et des services de l’environnement, Pollutec 2018, qui se tiendra du 27 au 30 novembre prochains au salon Eurexpo de Lyon, retrouvez chaque jour, en avant-première, une innovation qui sera présentée à cette occasion. Tous les mercredis jusqu’au début du salon, une newsletter regroupera les cinq innovations de la semaine.

Expert des métiers de l’eau et des déchets depuis cent soixante ans, présent sur les cinq continents, Suez met toute sa capacité d’innovation au service d’une gestion performante et durable des ressources. Le groupe accompagne ses clients dans le passage d’un modèle linéaire qui surconsomme les ressources à une économie circulaire qui les recycle et les valorise. Le puits de carbone by Suez est une innovation pour transformer une pollution en ressource. Elle utilise les propriétés naturelles des microalgues pour purifier l’air urbain et valoriser le CO2 en énergie verte. Les microalgues sont développées et sélectionnées par Fermentalg, partenaire expert dans ce domaine.

L’innovation se décompose en quatre étapes. La première est une filtration par un biofiltre rempli de microalgues qui captent à la fois le CO2 et des polluants atmosphériques tout en se multipliant en continu. Ces microalgues forment une biomasse qui est évacuée périodiquement via le réseau d’assainissement jusqu’à la station d’épuration, où elle peut être valorisée en biométhane, énergie verte utilisable, entre autres, pour alimenter le réseau de gaz de ville. Placée là où la pollution est la plus concentrée, cette innovation permet de traiter la pollution à la source. Ses objectifs principaux sont, à court et moyen termes, de réduire la pollution atmosphérique et améliorer la santé publique tout en sensibilisant le grand public contre le réchauffement climatique et la pollution atmosphérique, à moyen et long termes, limiter l’émission de gaz à effet de serre et lutter contre le réchauffement climatique. Elle vise deux types de marchés émergents : la valorisation du CO2 des fumées industrielles en énergie renouvelable et la purification de l’air urbain.

- Première présentation à Pollutec au niveau mondial
- Mise sur le marché 1er janvier 2018
Crédit : Suez
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Tribune | « Pollution lumineuse : l'éclairage public intelligent pour concilier développement durable et sécurité publique »
30 mai 2022
Tribune | « Pollution lumineuse : l'éclairage public intelligent pour concilier développement durable et sécurité publique » Au cours des vingt dernières années, la quantité́ de lumière émise a augmenté de 94 % en France pour le seul éclairage public, selon l’ANPCEN. L’excès d’éclairage artificiel constitue une source de perturbations pour l’homme, la biodiversité et représente un gaspillage énergétique considérable. Fabrice Dudognon, Directeur France Électricité, Éclairage public & Smart City chez Itron, revient sur les moyens apportés par l'éclairage public intelligent pour diminuer l'impact de la pollution lumineuse ainsi que de concilier développement durable et sécurité publique. 
Le label Intairieur certifie les bâtiments tertiaires neufs
6 juin 2022
Le label Intairieur certifie les bâtiments tertiaires neufs Après avoir lancé en 2021 une version destinée à la maison individuelle isolée, le label « Intairieur » pour la qualité de l’air intérieur étend son champ de contrôle aux bâtiments tertiaires neufs.
Dossier | Risques industriels : quelles évolutions post-Lubrizol ?
27 juin 2022
Dossier | Risques industriels : quelles évolutions post-Lubrizol ? Plus de deux ans après l’incendie de Lubrizol et de Normandie Logistique à Rouen, l’heure est au bilan. Cet accident technologique majeur a renforcé la réglementation sur la sécurité des sites industriels et entraîné des actions pour la promotion de la culture du risque et la résilience.
Tous les articles POLLUTIONS
[Vidéo] 3 questions à Stéphanie Gay, directrice du Salon des maires et des collectivités locales
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- MECANICIEN TP SEDENTAIRE - LILLE 59 H/F
- Agent de Travaux Électromécanicien H/F
- Installateur(trice) chauf/clim/sanit énergies renouvelables
- Leader Excellence Opérationnelle , sur le site de Bassens F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola