CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Pollutions > [Pollutec 2018] Les microalgues pour purifier l’air urbain et valoriser le CO2 en énergie verte
POLLUTIONS

[Pollutec 2018] Les microalgues pour purifier l’air urbain et valoriser le CO2 en énergie verte

PUBLIÉ LE 4 OCTOBRE 2018
LA RÉDACTION
Archiver cet article
[Pollutec 2018] Les microalgues pour purifier l’air urbain et valoriser le CO2 en énergie verte
En amont du 28ème salon international des équipements, des technologies et des services de l’environnement, Pollutec 2018, qui se tiendra du 27 au 30 novembre prochains au salon Eurexpo de Lyon, retrouvez chaque jour, en avant-première, une innovation qui sera présentée à cette occasion. Tous les mercredis jusqu’au début du salon, une newsletter regroupera les cinq innovations de la semaine.

Expert des métiers de l’eau et des déchets depuis cent soixante ans, présent sur les cinq continents, Suez met toute sa capacité d’innovation au service d’une gestion performante et durable des ressources. Le groupe accompagne ses clients dans le passage d’un modèle linéaire qui surconsomme les ressources à une économie circulaire qui les recycle et les valorise. Le puits de carbone by Suez est une innovation pour transformer une pollution en ressource. Elle utilise les propriétés naturelles des microalgues pour purifier l’air urbain et valoriser le CO2 en énergie verte. Les microalgues sont développées et sélectionnées par Fermentalg, partenaire expert dans ce domaine.

L’innovation se décompose en quatre étapes. La première est une filtration par un biofiltre rempli de microalgues qui captent à la fois le CO2 et des polluants atmosphériques tout en se multipliant en continu. Ces microalgues forment une biomasse qui est évacuée périodiquement via le réseau d’assainissement jusqu’à la station d’épuration, où elle peut être valorisée en biométhane, énergie verte utilisable, entre autres, pour alimenter le réseau de gaz de ville. Placée là où la pollution est la plus concentrée, cette innovation permet de traiter la pollution à la source. Ses objectifs principaux sont, à court et moyen termes, de réduire la pollution atmosphérique et améliorer la santé publique tout en sensibilisant le grand public contre le réchauffement climatique et la pollution atmosphérique, à moyen et long termes, limiter l’émission de gaz à effet de serre et lutter contre le réchauffement climatique. Elle vise deux types de marchés émergents : la valorisation du CO2 des fumées industrielles en énergie renouvelable et la purification de l’air urbain.

- Première présentation à Pollutec au niveau mondial
- Mise sur le marché 1er janvier 2018
Crédit : Suez
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Polluants éternels : Solvay soupçonnée de contaminer les eaux à Salindres
Polluants éternels : Solvay soupçonnée de contaminer les eaux à Salindres
Tribune | « Pour lutter contre les plastiques, donnons-nous de vrais moyens ! »
Tribune | « Pour lutter contre les plastiques, donnons-nous de vrais moyens ! »
Lancement du Trophée des collectivités franciliennes engagées pour la qualité de l’environnement sonore
Lancement du Trophée des collectivités franciliennes engagées pour la qualité de l’environnement sonore
Lancement d’un service de destruction de débris spatiaux
Lancement d’un service de destruction de débris spatiaux
Tous les articles Pollutions
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS