Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLLUTIONS
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Les grandes banques françaises ont émis 4,5 fois plus de gaz à effet de serre que la France en 2018

Partager :
Les grandes banques françaises ont émis 4,5 fois plus de gaz à effet de serre que la France en 2018
Par Anthony Laurent, le 29 novembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Selon une étude inédite réalisée par deux ONG, BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale et Banque Populaire Caisse d’Épargne ont contribué, par leur soutien financier aux énergies fossiles, aux émissions de « plus de 2 milliards de tonnes équivalent CO2 » en 2018.

Les Amis de la Terre France et Oxfam France publient, à l’occasion du Climate Finance Day, qui se tient ce vendredi 29 novembre, un rapport retentissant intitulé : « La colossale empreinte carbone des banques : une affaire d’État ». Les deux organisations non-gouvernementales (ONG) ont analysé les émissions de gaz à effet de serre (GES) issues des activités de financement et d’investissement des quatre principales banques françaises – BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale et Banque Populaire Caisse d’Épargne – dans le secteur des énergies fossiles en 2018.

Le rapport révèle que l’empreinte carbone de ces banques représente au total 4,5 fois les émissions de GES de la France entière, compromettant ainsi l’objectif de contenir le réchauffement global sous la barre des 1,5°C. L’année dernière, les émissions dues au soutien financier de BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale et Banque Populaire Caisse d’Épargne ont atteint « plus de 2 milliards de tonnes équivalent CO2 », font savoir Les Amis de la Terre France et Oxfam France.

« Une question de vie ou de mort »

« Par leurs soutiens massifs et continus au charbon, au pétrole et au gaz, les banques françaises comptent parmi les principaux responsables du réchauffement de plus de 1°C qu’a subi la planète depuis la période préindustrielle. Sortir dès aujourd’hui les banques françaises de leur addiction aux énergies fossiles est une question de vie ou de mort », déclare Alexandre Poidatz, chargé du financement de la transition énergétique chez Oxfam France.

De son côté, Lorette Philippot, chargée de campagne finance privée aux Amis de la Terre France rappelle que, « il y a tout juste un an, Bruno Le Maire brandissait pour la première fois la menace d’une régulation contraignante pesant sur les activités climaticides des banques. Mais derrière les beaux discours, le gouvernement s’entête à déléguer aux pyromanes la mission d’éteindre le feu. » C’est pourquoi les deux ONG en appellent à l’État : « [Il] doit garantir en priorité la sortie du secteur du charbon au plus tard en 2030 dans les pays européens et de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), et d’ici 2040 dans le monde. »
  [Vidéo] Des bambous pour traiter les eaux usées
Rendez-vous à Miramas dans les Bouches-du-Rhône, où la jeune pousse Bamboo For Life nous fait visiter l'une de ses stations d'épuration constituée de bambous !
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Matteo Carando, directeur d’ERG France
Les entreprises et acteurs de l’environnement organisent, depuis mi-mai, la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Matteo Carando, directeur d’ERG France.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Décret du 1er juillet 2020 portant nomination au comité des finances locales institué par l'article L. 1211-1 du code général des collectivités territoriales Lire
Arrêté du 29 juin 2020 portant nomination au sein du Conseil national d'évaluation des normes Lire
Arrêté du 30 juin 2020 portant nomination de la directrice du Fonds d'indemnisation des victimes de l'amiante Lire
Arrêté du 25 juin 2020 pris pour l'application, en 2020, de l'article L. 1614-4 du code général des collectivités territoriales Lire
Arrêté du 29 juin 2020 portant interdiction de mise sur le marché de bouteilles de gaz métalliques non rechargeables contenant de l'hélium Lire
Arrêté du 22 juin 2020 pris en application du décret n° 2019-799 du 26 juillet 2019 fixant les modalités d'indemnisation du référent déontologue et du référent en matière de recueil des signalements émis par les lanceurs d'alerte de l'Autorité de sûreté nucléaire Lire
À lire également
Déconfinement : les AASQA plaident pour un développement massif des mobilités actives
Déconfinement : les AASQA plaident pour un développement massif des mobilités actives
Les associations agréées de surveillance de la qualité de l'air (AASQA) encouragent le développement des mobilités actives afin de préserver la qualité de l'air après le confinement.
Le gouvernement met en place un service de surveillance du marché des véhicules et des moteurs
Le gouvernement met en place un service de surveillance du marché des véhicules et des moteurs
Ce jeudi 11 juin, le ministère de la transition écologique et solidaire a annoncé la création d'un service de surveillances du marché des véhicules et des moteurs.
Il n’y aurait pas de traces du SARS-CoV-2 dans l’eau de mer et les coquillages
Il n’y aurait pas de traces du SARS-CoV-2 dans l’eau de mer et les coquillages
Ce lundi 18 mai, l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer) publie les résultats de ses analyses concernant des éventuelles traces du virus SARS-CoV-2 dans l’eau de mer et les coquillages.
France : léger fléchissement des émissions de gaz à effet de serre en 2019
France : léger fléchissement des émissions de gaz à effet de serre en 2019
Les émissions de gaz à effet de serre ont légèrement reculé en France en 2019 et la tendance devrait se poursuivre en 2020, mais Paris est loin du compte pour atteindre ses objectifs, selon un bilan du Citepa.
Le gouvernement veut étendre les usages interdits de pesticides en 2022
Le gouvernement veut étendre les usages interdits de pesticides en 2022
Le ministère de la transition écologique a annoncé ce jeudi 2 juillet, sa volonté d'étendre à partir de juillet 2022 les interdictions d'usage de pesticides dans les lieux de vie, comme les jardins des copropriétés, les parcs privés ou les campings.
[Vidéo] La reprise : à quel prix ?
[Vidéo] La reprise : à quel prix ?
Alors que la France est entrée en début de semaine dans la phase 2 du déconfinement, l'écologie sera-t-elle la grande oubliée de la relance post-Covid ?
Impact carbone de la construction : Vizcab lève 1,6 million d'euros
Impact carbone de la construction : Vizcab lève 1,6 million d'euros
Ce mardi 9 juin, la jeune pousse Vizcab annonce une levée de fonds de 1,6 million d'euros auprès de la Banque des Territoires et d'A/O Proptech, afin d'accélérer la maîtrise de l'impact carbone de la construction.
Tous les articles POLLUTIONS
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
e-EUBCE
6 Juillet 2020
e-EUBCE
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
8 Juillet 2020
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
+ d'événements
Emploi
- Agent de réseau d'eau potable - H/F
- Opérateur Hydrocureur 35 H/F
- Jardinier / Jardinière
- PROGRAMMATEUR CPA et TST -BTS ELECTROTECHNIQUE-ALTERNANCE DIJON (2020-12768) F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.