Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

POLLUTIONS
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Une proposition de loi sénatoriale sur la pollution digitale

Une proposition de loi sénatoriale sur la pollution digitale
Par E.G, le 15 octobre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ce mercredi 14 octobre, la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat, a proposé une loi pour « empêcher la croissance exponentielle de la pollution digitale ».

La Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat a proposé ce mercredi 14 octobre, une loi sénatoriale pour freiner la croissance de la pollution digitale. « Quinze millions de tonnes équivalent carbone : c’est le volume de gaz à effet de serre émis par le numérique français en 2019, soit 2 % de l’ensemble des émissions nationales », rappelle la Commission sénatoriale dans un communiqué. Une croissance qui pourrait atteindre +60% d’ici 2040 dans l’état actuel des choses.

Prise de conscience des utilisateurs et lutte contre l’obsolescence programmée

Cette proposition de loi, déposée par Patrick Chaize, Guillaume Chevrollier et Jean-Michel Houllegatte, traduit les propositions législatives de leur feuille de route pour une transition numérique écologique, publiée le 24 juin dernier. La proposition de loi s’articule autour de quatre axes prioritaires pour une vingtaine de propositions. Premier axe soulevé : l’éducation à la sobriété numérique dès le plus jeune âge semble primordiale pour les sénateurs. Il s’agit ainsi de « faire prendre conscience aux utilisateurs de l’impact environnemental du numérique », explique la Commission. Les sénateurs proposent également de créer un « observatoire de recherche des impacts environnementaux du numérique », qui serait placé auprès de l’Agence de la transition écologique (Ademe), ou encore d’inscrire l’impact environnemental numérique dans le bilan RSE des entreprises.

Par ailleurs, ce projet de loi préconise de contraindre les fabricants à « prouver que la réduction de la durée de vie du terminal n’est pas imputable à une stratégie commerciale ». Il est proposé de sanctionner l’obsolescence logicielle ou encore d’allonger la durée de la garantie légale de conformité des produits numériques de deux à cinq ans.

Stop aux données en illimité et encadrement du déploiement de la 5G

« La proposition de loi entend également promouvoir des usages numériques écologiquement vertueux, en limitant certaines pratiques énergivores, par exemple l’interdiction du lancement automatique des vidéos sur les sites et applications », explique la Commission sénatoriale. D’autres exemples sont énumérés : rendre obligatoire l’écoconception des sites publics et des sites des plus grandes entreprises, ou encore empêcher le développement de forfaits mobiles avec un accès aux données illimité, « en contraignant les opérateurs à une tarification au moins pour partie proportionnelle au volume de données fixé par le forfait, alors que la 5G pourrait s’accompagner d’une explosion du trafic de données, pourtant beaucoup plus énergivore que la connexion en Wifi ».

Enfin, cette proposition de loi compte faire émerger une régulation environnementale « pour prévenir l’augmentation des consommations et émissions des réseaux et des centres de données, en exigeant des opérateurs qu’ils souscrivent à des engagements juridiquement contraignants auprès de l’Arcep, dotée d’un pouvoir de sanction », est-il précisé.
Pixabay / DR
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Comment l'aéroport de Paris-Orly gère la biodiversité ?
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
N° 1795
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Décret n° 2022-809 du 14 mai 2022 relatif à l'aide à l'acquisition ou à la location de taxis peu polluants accessibles en fauteuil roulant Lire
Arrêté du 12 mai 2022 portant création de comités sociaux d'administration et de formations spécialisées à la direction générale de l'aviation civile et à l'Ecole nationale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 11 avril 2022 portant approbation du plan de gestion des risques d'inondation du bassin Artois-Picardie Lire
Arrêté du 11 mai 2022 portant création d'une commission administrative paritaire compétente à l'égard des agents exerçant des fonctions d'encadrement supérieur et de direction au ministère chargé de la transition écologique, au ministère chargé de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et au ministère chargé de la mer Lire
Arrêté du 10 mai 2022 portant agrément du laboratoire de l'usine de Parentis-en-Born de la Société CHEMVIRON pour effectuer le classement du charbon actif (N° ONU 1362) en vue de leur transport maritime en colis Lire
Décret n° 2022-795 du 9 mai 2022 relatif à la prise en charge bonifiée par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité des coûts de raccordement associés à l'ajout de certains équipements électriques d'utilisateurs raccordés en basse tension Lire
Décret n° 2022-794 du 5 mai 2022 mettant fin à l'inscription de sites inscrits au titre de l'article L. 341-1 du code de l'environnement, en raison de leur état de dégradation irréversible ou de leur couverture par une autre mesure de protection de niveau au moins équivalent, en application de l'article L. 341-1-2 du même code Lire
Arrêté du 5 mai 2022 portant nomination d'un directeur régional adjoint de l'environnement, de l'aménagement et du logement (région Nouvelle-Aquitaine) Lire
Arrêté du 3 mai 2022 modifiant l'arrêté du 24 octobre 2012 relatif à l'exploitation de services de transport aérien par la société Air France Lire
Décret n° 2022-780 du 4 mai 2022 relatif à l'audit énergétique mentionné à l'article L. 126-28-1 du code de la construction et de l'habitation Lire
Arrêté du 30 avril 2022 accordant la prolongation du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux, dit « permis de Leudon-en-Brie » (Marne et Seine-et-Marne), à la société Vermilion Moraine SAS Lire
Arrêté du 29 avril 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement sans concours d'adjoints techniques des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique Lire
Décret n° 2022-750 du 29 avril 2022 établissant la liste des communes dont l'action en matière d'urbanisme et la politique d'aménagement doivent être adaptées aux phénomènes hydrosédimentaires entraînant l'érosion du littoral Lire
Décret n° 2022-749 du 29 avril 2022 modifiant le décret n° 2021-153 du 12 février 2021 instaurant une aide en faveur des investissements relatifs aux installations de recharge rapide pour véhicules électriques sur les grands axes routiers Lire
Décret n° 2022-748 du 29 avril 2022 relatif à l'information du consommateur sur les qualités et caractéristiques environnementales des produits générateurs de déchets Lire
Décret n° 2022-661 du 25 avril 2022 relatif à la mise en place d'une aide sous forme de subvention à destination des entreprises à l'aval des exploitations agricoles touchées par les épisodes de gel survenus du 4 au 14 avril 2021 Lire
Décret n° 2022-642 du 25 avril 2022 modifiant le décret n° 93-1442 du 27 décembre 1993 approuvant les statuts de la Société anonyme de gestion de stocks de sécurité et précisant ses relations avec l'Etat Lire
Décret n° 2022-641 du 25 avril 2022 relatif à la prise en compte du risque de déforestation importée dans les achats de l'Etat Lire
Décret n° 2022-640 du 25 avril 2022 relatif au dispositif de certificats de production de biogaz Lire
Décret n° 2022-616 du 22 avril 2022 relatif à la procédure de déclaration sur une plateforme numérique par les importateurs, distributeurs ou autres metteurs sur le marché des biens et services soumis à certaines obligations d'affichage environnemental dont les dépenses publicitaires nettes annuelles sont supérieures ou égales à 100 000 euros Lire
À lire également
Dossier/2 | Enrichir la prévision de la qualité de l’air grâce aux données satellitaires
Dossier/2 | Enrichir la prévision de la qualité de l’air grâce aux données satellitaires
L’Ineris qui gère depuis 2003 la plateforme nationale de prévision de la qualité de l’air Prev’air cherche à optimiser les modèles de prévision grâce à l’apport des nouveaux flux de données fournis par les micro-capteurs et les satellites.
Un capteur intelligent pour mesurer la qualité de l’air
Un capteur intelligent pour mesurer la qualité de l’air
La jeune pousse eLichens propose « le plus petit capteur du marché » pour mesurer la qualité de l'air.
L'Union européenne veut améliorer son évaluation des risques de substances chimiques
L'Union européenne veut améliorer son évaluation des risques de substances chimiques
Regroupant près de 200 partenaires, le Partenariat européen pour l'évaluation des risques liés aux substances chimiques (PARC) vise à produire de nouvelles données sur les expositions aux substances chimiques en intégrant l'approche « Une seule santé ».
Une station tout-en-un pour lutter contre la pollution de l’air intérieur
Une station tout-en-un pour lutter contre la pollution de l’air intérieur
L'entreprise francilienne Ecomesure a mis au point, EcomZen 2, une station nouvelle génération pour mesurer la qualité de l'air intérieur.
Un robot pour nettoyer les réservoirs de carburant
Un robot pour nettoyer les réservoirs de carburant
Une entreprise italienne a mis au point un mini-robot capable de nettoyer les surfaces internes des réservoirs de carburant.
Un plan européen d'interdiction de substances chimiques nocives
Un plan européen d'interdiction de substances chimiques nocives
La Commission européenne dévoile ses travaux sur les restrictions massives applicables aux substances chimiques nocives omniprésentes dans les aliments, l’eau potable, les maisons et les espaces de travail. Parmi les six familles de composés organiques ciblés, on retrouve les bisphénols, PVC (polychlorures de vinyle), les retardateurs de flamme ainsi que ceux présents dans les produits de puériculture comme les couches pour bébé.
Dossier/1 | Atmo Auvergne-Rhônes-Alpes déploie la mesure citoyenne
Dossier/1 | Atmo Auvergne-Rhônes-Alpes déploie la mesure citoyenne
Depuis 2020, la Captothèque d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes prête aux habitants des métropoles de Lyon, Grenoble et Clermont-Ferrand des micro-capteurs pour les sensibiliser à la qualité de l’air. Ce nouveau service participatif est aujourd’hui élargi à de nouveaux territoires.
Tous les articles POLLUTIONS
En partenariat avec
Événements
IAF 2022
28 Mai 2022
IFAT
30 Mai 2022
Assises Européennes de la Transition Energétique
31 Mai 2022
+ d'événements
Emploi
- CONDUCTEUR DE LIGNES H/F
- Chargé Gestion des Réseaux H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Ingénieur(e) en Diagnostic & Expertise des ouvrages F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.