Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Pollution de l'air dans le métro : la région Île-de-France commande une nouvelle étude

Pollution de l'air dans le métro : la région Île-de-France commande une nouvelle étude
La région annonce la réalisation d'une étude sur la qualité de l'air dans le métro et le RER. Crédits : Dan Novac/Pixabay
Par Abdessamad Attigui, le 2 février 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Après la publication d’une étude sur la qualité de l’air dans le métro et le RER par l’association Respire, la région Île-de-France remet en cause l’étude et missionne Airparif pour une analyse indépendante.

Quelle est le niveau de pollution de l’air dans le métro parisien ? À la demande d’un syndicat de la RATP, l’association Respire a réalisé une étude sur la qualité de l’air. Celle-ci a jugé que les données publiées par la régie sont trompeuses et qu’elle « dissimule ainsi au public la gravité de la situation ». De son côté, la Région met cause la méthodologie utilisée par l’association pour réaliser cette étude.

Face à ces accusations, Île-de-France a missionné l’organisme Airparif pour réaliser une nouvelle analyse sur la qualité de l’air dans le métro et le RER. « Nous missionnons aujourd’hui Airparif, en lien avec la RATP, pour mener une étude indépendante sur le système de mesure de la qualité de l’air dans le métro parisien, pour s’assurer du bon état de fonctionnement des capteurs, ainsi que de la complétude des données recueillies et publiées », a expliqué Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président du Conseil régional, dans un communiqué.

Des mesures pour dépolluer l’air d’ici 2033

Le vice-président du Conseil régional évoque par ailleurs la volonté de la région de dépolluer l’air à l’horizon 2033 dans les lignes du métro et RER : « Nous lancerons des solutions de purification de l’air testées. Notre objectif est d’installer des solutions de nettoyage de l’air dans les vingt stations les plus polluées des transports en commun franciliens ».

Deux solutions de dépollution ont déjà « prouvé leur efficacité ». La première consiste « à implanter sur le quai des stations un appareil de filtrage par ionisation positive. […] 20 % à 30 % des particules fines sont ainsi capturées à proximité de l’appareil de filtrage ». Développée par la SNCF et Tallano, la deuxième solution capterait « les particules issues du freinage du métro juste derrière les freins via une sorte de petit aspirateur ». Cette dernière permet une réduction à la source de deux tiers des particules, a précisé l’élu Jean-Philippe Dugoin-Clément.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
[Décryptage] Qualité de l’air : loin du trafic, les écoles obtiennent la moyenne
[Décryptage] Qualité de l’air : loin du trafic, les écoles obtiennent la moyenne
Marqueur du trafic routier, le dioxyde d’azote imprègne de moins en moins l’air ambiant francilien. Dans la plupart des cours d’école de Paris, les concentrations avoisinent celles mesurées à distance de la circulation. Mais sur le trottoir, l’exposition reste élevée le long des axes densément fréquentés.
Ré-homologation du glyphosate : des études scientifiques manquent à l'appel, dénonce Générations Futures
Ré-homologation du glyphosate : des études scientifiques manquent à l'appel, dénonce Générations Futures
L’Union européenne doit statuer en décembre 2022 sur la demande de ré-homologation du glyphosate déposée en 2020. Pendant ce processus d'examen l'EFSA et l'ECHA lanceront à compter de ce 24 septembre des consultations publiques sur ce dossier. Toutefois, Générations Futures dénonce ce système qui permet « à l’industrie de retirer une majorité d’études scientifiques indépendante du dossier qui sera évalué ».
[Tribune] Les sombres secrets de l’industrie de l’habillement
[Tribune] Les sombres secrets de l’industrie de l’habillement
Le mois de la mode vient de se clôturer. Tous les regards se sont tournés début septembre vers le Met Gala de New York, la plus grande soirée du secteur de la mode chaque année. Mais si on regarde au-delà des projecteurs et des défilés de mode, on découvre une scène nettement moins glamour. Alejandra Pollak, membre du conseil d’administration du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) dévoile la face cachée de cette industrie. 
Plateforme mobile de bioremédiation et enrichissement des sols
Plateforme mobile de bioremédiation et enrichissement des sols
DND Biotech est spécialisée dans les technologies biosourcées pour la remédiation des sols pollués et le rétablissement de la fertilité des sols agricoles. RoboNova 2.0 représente l’évolution du projet RoboNova, qu’elle mène depuis plusieurs années.
L'ONG WWF révèle le véritable coût « caché » du plastique
L'ONG WWF révèle le véritable coût « caché » du plastique
Le coût économique et social du plastique serait 10 fois plus élevé que son coût de production. Sa gestion en 2019 aura coûté à la société près de 3.700 milliards de dollars, soit l’équivalent du PIB de l’Inde.
Le « coût social » des nuisances sonores s'élève à plus de 155 milliards d’euros
Le « coût social » des nuisances sonores s'élève à plus de 155 milliards d’euros
L’Agence de la transition écologique (Ademe) et le Conseil national du bruit (CNB) ont évalué dans un nouveau rapport les conséquences de l’exposition au bruit. Les nuisances sonores auraient un « coût social » estimé à plus de 155 milliards d’euros par an en France.
[Avis d'expert] Qualité d’air intérieur : concilier efficacité énergétique et santé des occupants
[Avis d'expert] Qualité d’air intérieur : concilier efficacité énergétique et santé des occupants
Cette rentrée, le ministère de l’Éducation nationale impose un protocole sanitaire dans les établissements scolaires avec notamment l’aération et la ventilation des locaux. Clément Metzger, directeur Energie à Advizeo by Setec, nous livre son expertise sur la mesure de la qualité de l'air intérieur à l’aide de capteurs.
Tous les articles POLLUTIONS
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.