Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Vinci Airports annonce le premier puits carbone forestier autour de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry

Vinci Airports annonce le premier puits carbone forestier autour de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry
Ce premier projet séquestrera plus de 500 tonnes de CO2. Crédits : Pixabay
Par A.A, le 15 juin 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Vinci Airports a présenté son programme de reboisement réalisé en collaboration avec l’Office national des forêts (ONF) et le département du Rhône. Celui-ci est destiné à absorber les émissions résiduelles des aéroports de Lyon-Saint Exupéry et Lyon-Bron.

Les puits carbone forestiers feront de Lyon-Saint Exupéry le premier aéroport d’aviation commerciale français « zéro émission nette » à l’horizon 2026. Cee projet de reboisement mené par Vinci Airports avec l’ONF et le Conseil départemental du Rhône, se situe dans la forêt départementale de la Cantinière à une trentaine de kilomètres de l’aéroport lyonnais. Ce programme vise à restaurer et reboiser une parcelle de 3,6 hectares avec des essences localement résilientes, « sélectionnées pour leur forte capacité d’adaptation au stress hydrique et d’absorption du CO2 », a fait savoir Vinci Airports dans un communiqué.

Ce premier projet séquestrera plus de 500 tonnes de CO2 sur la période de croissance des plantes à travers la photosynthèse. De plus, dans le cadre d’une convention de cinq ans avec le département du Rhône, Vinci Airports formera en Rhône-Alpes un réseau de puits forestiers qui compensera 100 % des émissions résiduelles des aéroports lyonnais, dont l’aéroport Lyon-Bron.

« Je me réjouis de ce premier partenariat du Département du Rhône avec les Aéroports de Lyon (Vinci Airports). Il a pour objectif le reboisement de parcelles des forêts départementales. Ce projet répondra aux exigences réglementaires du « Label Bas Carbone » et participera à l’avenir des massifs forestiers départementaux. Il s’inscrit dans la continuité d’actions en faveur de la préservation de notre territoire », a déclaré Christophe Guilloteau, président du Département du Rhône.

Par ailleurs, l’opérateur aéroportuaire Vinci proposera aux compagnies aériennes la possibilité de s’associer à ce programme de puits carbone forestiers autour des zones locales soumises à l’activité de l’aviation.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Une carte interactive pour vérifier la qualité de l'air dans sa commune
Une carte interactive pour vérifier la qualité de l'air dans sa commune
La fédération des associations de surveillance de la qualité de l'air, Atmo France, a mis en place une carte interactive en ligne qui permet de visualiser l’indice de la qualité de l’air dans chaque commune française.
Pollueur-payeur : les contribuables paient les frais, alerte la Cour des comptes européenne
Pollueur-payeur : les contribuables paient les frais, alerte la Cour des comptes européenne
La Cour des comptes européenne indique dans un nouveau rapport que le principe du pollueur-payeur n'est pas totalement respecté au sein de l'Union européenne. Son application varie d'un secteur et d'un État membre à l'autre. Conséquence : ce sont les contribuables qui financent des actions de dépollution.
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Du caniveau au fleuve, et du fleuve à la mer, nos déchets urbains finissent bien souvent dans l'océan.
Une surveillance « pérenne » des pesticides dans l’air ambiant
Une surveillance « pérenne » des pesticides dans l’air ambiant
Atmo France qui fédère les associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA), et l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) ont mis en place un suivi annuel de 75 pesticides dans l'air extérieur en métropole et en outre-mer. Les premières données seront accessibles en été 2022.
Nuisances sonores aéroportuaires : 18 associations saisissent le Conseil d'État pour appliquer le droit européen
Nuisances sonores aéroportuaires : 18 associations saisissent le Conseil d'État pour appliquer le droit européen
Dix-huit associations ont entamé un recours pour presser l’État à agir contre les nuisances sonores causées par les activités aéroportuaires.
La réduction des émissions de méthane et la sécurité alimentaire, profondément liées
La réduction des émissions de méthane et la sécurité alimentaire, profondément liées
Une nouvelle étude théorise les conséquences des différentes approches de réduction des émissions du méthane sur la production alimentaire à l’horizon 2050. Ce travail comparatif révèle que la France ne pourrait pas pleinement subvenir à ses besoins alimentaires tout en respectant les plans de neutralité climatique.
Tous les articles POLLUTIONS
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.