EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la unePOLLUTIONS

La concentration de PM2.5 dans une classe diminue de 44 % avec des purificateurs d’air

Par Abdessamad Attigui. Publié le 7 septembre 2022.
La concentration de PM2.5 dans une classe diminue de 44 % avec des purificateurs d’air
Les salles étudiées disposent d'un purificateur d'air « Alana » et un micro-capteur Respire. Crédit : Respire
NEWSLETTERS
Archiver cet article
D’après une expérimentation menée par l’association Respire et le fabricant Teqoya dans une école à Saint-Ouen-sur-Seine (Île-de-France), l’indice PM2.5 mesuré dans une salle de classe sans purificateurs d’air dépasse le seuil recommandé par l’OMS.

L’enjeu de la pollution de l’air intérieur fait sa rentrée dans les classes. Pour étudier l’influence des purificateurs sur la qualité de l’air dans les écoles, Respire et Teqoya ont lancé une campagne de mesures du 03 janvier au 1er juillet dernier, avec l’installation de 3 purificateurs d’air et 2 micro-capteurs dans deux salles de classes primaires de l’école Anatole France à Saint-Ouen-sur-Seine. Les premières données montrent que le ratio « pollution intérieure d’une classe / pollution de l’air extérieur » diminue de 30 % lorsque les purificateurs d’air sont activés.

L’école Anatole France se situe à proximité des travaux de construction du village olympique des Jeux Olympiques 2024, et se trouve donc « à portée d’une pollution aux particules potentiellement plus élevée que la normale ». Respire et Teqoya ont ainsi lancé une expérimentation en conditions réelles de la pollution aux particules fines PM2.5 dans deux salles de cette école. Objectif : évaluer le ratio entre la pollution intérieure moyenne des classes à la pollution extérieure ainsi que de mettre en évidence la valeur ajoutée des purificateurs d’air par électrofiltration sur la qualité de l’air intérieur.

Selon les données recueillies, avant l’installation des purificateurs d’air, on retrouve dans les classes près de la moitié de la pollution extérieure, en journée. L’indice PM2.5 dépasse également le seuil recommandé par l’OMS, soit 5 μg/m3, « quasiment tous les jours à l’extérieur et autour de 50 % des jours dans chaque classe durant l’expérimentation ».

Amélioration de la qualité de l’air

Lorsque les purificateurs d’air par électrofiltration, développés par Teqoya en partenariat avec l’industriel Aldes, sont en marche dans les salles en expérimentation, les études montrent que cette concentration de particules PM2.5 « diminue de 44 % en moyenne dans une classe par rapport à une classe sans purificateur ».
 
Différence de concentration moyenne de PM2,5 entre les classes analysées sur une journée avec et sans fonctionnement des purificateurs. Crédit : Respire

De plus, le ratio pollution intérieure / pollution extérieure des salles avant et après mise en service des purificateurs d’air « baisse de 30 % lorsque les classes sont purifiées ». Ce ratio qui dépasse 50 % avant la purification de l’air, descend à 35 %. « Les purificateurs d’air sont efficaces pour lutter contre la pollution de l’air. A l’aube d’une probable 8e vague de covid-19 et de virus hivernaux, il faut encourager leur généralisation à toutes les écoles », commente Tony Renucci, directeur général de Respire.
 
Ratio PM2.5intérieur/PM2.5extérieur (en %) dans chaque classe, pour chaque période de test. Crédit : Respire
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
4 novembre 2022
La Commission européenne redonne un souffle à la directive sur la qualité de l’air La Commission européenne a dévoilé le 26 octobre sa proposition de révision de la directive sur la qualité de l’air. Celle-ci fixe des normes plus strictes, mais « moins ambitieuses » que les recommandations de l’OMS.
La Commission européenne redonne un souffle à la directive sur la qualité de l’air
15 novembre 2022
L’industrie de la viande et des produits laitiers génère 3,4 % des émissions mondiales de méthane Selon un nouveau rapport préparé par l’Institute for Agriculture and Trade Policy et la Changing Markets Foundation, les émissions de méthane cumulées des grandes entreprises du secteur de la viande et de la filière laitière s’élèvent à environ 12,8 millions de tonnes, soit plus de 80 % de l’empreinte méthane totale de l’Union européenne.
L’industrie de la viande et des produits laitiers génère 3,4 % des émissions mondiales de méthane
26 août 2022
Des aires de lavage souples pliables pour lutter contre les pollutions diffuses La société Difope, basée à Campbon, en Loire-Atlantique, propose une large gamme d’aires de lavage avec rétention souples pliables, de 1 875 à 35 000 litres, avec possibilité de fabrication rapide sur mesure.
Des aires de lavage souples pliables pour lutter contre les pollutions diffuses
Tous les articles POLLUTIONS
VIDÉO
Quel avenir pour nos déchets nucléaires ?
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Ouvrier viticole avec une compétence machinisme H/F
- Ingénieur H/F
- Ouvrier / Ouvrière des espaces verts
- Responsable du Pôle subventions recettes et patrimoine F/H
+ d'offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola