CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Pollutions > La concentration de PM2.5 dans une classe diminue de 44 % avec des purificateurs d’air
POLLUTIONS

La concentration de PM2.5 dans une classe diminue de 44 % avec des purificateurs d’air

PUBLIÉ LE 7 SEPTEMBRE 2022
ABDESSAMAD ATTIGUI
Archiver cet article
La concentration de PM2.5 dans une classe diminue de 44 % avec des purificateurs d’air
Les salles étudiées disposent d'un purificateur d'air « Alana » et un micro-capteur Respire. Crédit : Respire
D’après une expérimentation menée par l’association Respire et le fabricant Teqoya dans une école à Saint-Ouen-sur-Seine (Île-de-France), l’indice PM2.5 mesuré dans une salle de classe sans purificateurs d’air dépasse le seuil recommandé par l’OMS.

L’enjeu de la pollution de l’air intérieur fait sa rentrée dans les classes. Pour étudier l’influence des purificateurs sur la qualité de l’air dans les écoles, Respire et Teqoya ont lancé une campagne de mesures du 03 janvier au 1er juillet dernier, avec l’installation de 3 purificateurs d’air et 2 micro-capteurs dans deux salles de classes primaires de l’école Anatole France à Saint-Ouen-sur-Seine. Les premières données montrent que le ratio « pollution intérieure d’une classe / pollution de l’air extérieur » diminue de 30 % lorsque les purificateurs d’air sont activés.

L’école Anatole France se situe à proximité des travaux de construction du village olympique des Jeux Olympiques 2024, et se trouve donc « à portée d’une pollution aux particules potentiellement plus élevée que la normale ». Respire et Teqoya ont ainsi lancé une expérimentation en conditions réelles de la pollution aux particules fines PM2.5 dans deux salles de cette école. Objectif : évaluer le ratio entre la pollution intérieure moyenne des classes à la pollution extérieure ainsi que de mettre en évidence la valeur ajoutée des purificateurs d’air par électrofiltration sur la qualité de l’air intérieur.

Selon les données recueillies, avant l’installation des purificateurs d’air, on retrouve dans les classes près de la moitié de la pollution extérieure, en journée. L’indice PM2.5 dépasse également le seuil recommandé par l’OMS, soit 5 μg/m3, « quasiment tous les jours à l’extérieur et autour de 50 % des jours dans chaque classe durant l’expérimentation ».

Amélioration de la qualité de l’air

Lorsque les purificateurs d’air par électrofiltration, développés par Teqoya en partenariat avec l’industriel Aldes, sont en marche dans les salles en expérimentation, les études montrent que cette concentration de particules PM2.5 « diminue de 44 % en moyenne dans une classe par rapport à une classe sans purificateur ».
 
Différence de concentration moyenne de PM2,5 entre les classes analysées sur une journée avec et sans fonctionnement des purificateurs. Crédit : Respire

De plus, le ratio pollution intérieure / pollution extérieure des salles avant et après mise en service des purificateurs d’air « baisse de 30 % lorsque les classes sont purifiées ». Ce ratio qui dépasse 50 % avant la purification de l’air, descend à 35 %. « Les purificateurs d’air sont efficaces pour lutter contre la pollution de l’air. A l’aube d’une probable 8e vague de covid-19 et de virus hivernaux, il faut encourager leur généralisation à toutes les écoles », commente Tony Renucci, directeur général de Respire.
 
Ratio PM2.5intérieur/PM2.5extérieur (en %) dans chaque classe, pour chaque période de test. Crédit : Respire
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Tribune | « L’Eco-Score n’est pas mort  »
Tribune | « L’Eco-Score n’est pas mort »
Un « laboratoire volant » mesure la qualité de l’air à Paris
Un « laboratoire volant » mesure la qualité de l’air à Paris
Alternatives aux pesticides : le ministère de l’Agriculture lance un appel à projets
Alternatives aux pesticides : le ministère de l’Agriculture lance un appel à projets
Dépollution des sites : Valgo nomme un nouveau président
Dépollution des sites : Valgo nomme un nouveau président
Tous les articles Pollutions
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS