Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La fondation Famae désigne trois lauréats pour son concours d'innovations sur la réduction des déchets

Partager :
Par E.G, le 30 mai 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La Fondation Famae a annoncé le 26 mai dernier, les lauréats de son concours d’innovations pour le recyclage et la réduction des déchets.

A l’occasion du salon VivaTech qui se tenait le week-end dernier à Paris, la fondation Famae a annoncé les lauréats de son premier concours d’innovations dédié aux solutions pour le recyclage et la réduction des déchets, doté d’un million d’euros. Sur 1.500 dossiers de candidature reçus, la fondation a sélection trois projets, qui recevront chacun jusqu’à 300.000 euros, et seront accompagnés par Famae.

Ainsi, le grand prix a été remis à un consortium composé du projet berlinois Dycle, de la start-up girondine Mundao et des « Alchimistes » franciliens, pour leur solution de couche 100% biodégradable. « Chaque année en France, près de 3,5 milliards de couches, bien souvent composées de produits chimiques et de plastiques issus du pétrole, sont utilisées et jetées. Chaque enfant génère ainsi en moyenne 1 tonne de couches souillées non recyclables et non valorisables, alors que la cellulose et les excréments humains constituent de formidables engrais naturels », rappelle la fondation Famae. Ainsi, la solution primée est une couche composée de matériaux organiques, destinée à être transformée en compost.

Le deuxième lauréat, est le projet de l’entreprise Protify basée à Mont-de-Marsan (40). Celle-ci propose aux agriculteurs de valoriser leurs matières organiques résiduelles en aliments pour des élevages d’insectes. « Ces nutriments générés sont ensuite transformés en trois produits sans aucune utilisation de produits chimiques : de la farine protéique et une huile pour l’alimentation animale ainsi qu’un engrais durable pour la fertilisation des sols », précise Famae. L’objectif de Protify est, à terme, de proposer cette solution afin de traiter les biodéchets ménagers.

Dernier lauréat : « Precious plastic », un projet néerlandais qui réunit des personnes issues du monde entier pour proposer des solutions contre la pollution du plastique. La communauté « precious plastic » propose notamment des machines pour recycler le plastique : «  Les machines proposées, dont les plans sont diffusés en open source, sont des projets low tech et do it youself simples à fabriquer et composées de matériaux économiques et accessibles à tous », est-il précisé. Ainsi, l’objectif est de rendre le recyclage du plastique accessible à tous.

Le président de la fondation Famae, Eric Philippon, estime que « tous les lauréats que nous avons décidé de primer ont des projets révolutionnaires qui répondent à des enjeux d’avenir pour notre planète ». Un nouveau concours sera organisé sur une nouvelle thématique environnementale qui sera annoncée dans les mois à venir.
  [Vidéo] Des bambous pour traiter les eaux usées
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 21 juillet 2020 portant nomination du président et des membres du Conseil d'orientation pour la prévention des risques naturels majeurs Lire
Arrêté du 10 juillet 2020 fixant les taux de promotion dans certains corps spécifiques relevant de la direction générale de l'aviation civile du ministère de la transition écologique pour l'année 2020 Lire
Décision du 17 juillet 2020 portant délégation de signature (centre ministériel de valorisation des ressources humaines [CMVRH]) Lire
Les plus lus
À lire également
Collecte de proximité : Eco-mobilier va lancer une expérimentation dans cinq départements
Collecte de proximité : Eco-mobilier va lancer une expérimentation dans cinq départements
L'éco-organisme Eco-Mobilier, en charge de la collecte du mobilier usagé, va lancer une expérimentation sur cinq territoires pilotes.
Alexis Hubert, Snefid : « Les volumes de déchets médicaux ont fortement augmenté »
Alexis Hubert, Snefid : « Les volumes de déchets médicaux ont fortement augmenté »
Alexis Hubert, directeur général d’Ourry, est également président du Snefid, le Syndicat national des entrepreneurs de la filière déchet. Il nous a accordé une interview pour évoquer les conséquences de la crise sanitaire sur l’activité de la filière, qui a notamment dû s’adapter face à l’afflux des déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI), principalement dans les régions Ile-de-France et Grand Est. 
Les Yvelines à l’assaut de leur mer de déchets
Les Yvelines à l’assaut de leur mer de déchets
Le Département des Yvelines s’est attaqué en janvier dernier à la vaste décharge sauvage qui couvre presque 4 ha à cheval sur trois communes. Déjà, presque 65 % des déchets de la plaine ont été retirés. Une opération qui devrait se poursuivre jusqu’à la fin de l’année, avant un retour à la nature du site.
La litière végétale : un biodéchet comme les autres ?
La litière végétale : un biodéchet comme les autres ?
L'entreprise de production de litière végétale pour chats, Rettenmaier France, publie une étude sur les bénéfices des litières organiques en comparaison avec les litières minérales, parmi lesquels, la réduction du poids et du volume de la production de déchets et la valorisation organique.
Stéphane Panou élu président de la filière papiers-cartons de Federec
Stéphane Panou élu président de la filière papiers-cartons de Federec
Stéphane Panou a été élu président de la filière papiers-cartons de la Fédération des entreprises du recyclage (Federec).
Déjà 26 maîtres d’ouvrage retenus pour l’appel à projets « Maîtres d’ouvrage exemplaires »
Déjà 26 maîtres d’ouvrage retenus pour l’appel à projets « Maîtres d’ouvrage exemplaires »
Le 12 mars dernier, Démoclès lançait l’appel à projets « 50 maîtres d’ouvrage exemplaires ». Vingt-six d’entre eux ont été retenus à l’issue de la première session.
La nouvelle Freebox Pop, vraiment éco-friendly ?
La nouvelle Freebox Pop, vraiment éco-friendly ?
Alors que la crise liée au virus de Covid-19 a montré à quel point les infrastructures numériques sont importantes pour notre quotidien, Free dévoile sa nouvelle offre de milieu de gamme : la Freebox Pop. Appelée à être le modèle phare du FAI, a-t-elle fait des efforts pour réduire son impact sur les ressources ?
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Technicien Gestion des Réseaux d'Eaux H/F
- Responsable Achats Logistique H/F
- Jardinier / Jardinière paysagiste
- Responsable de production F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.