EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneRECYCLAGE & RÉCUPÉRATION

Le Parlement européen vote l’interdiction des produits plastiques à usage unique d’ici 2021

Par E.G. Publié le 24 octobre 2018.
Le Parlement européen vote l’interdiction des produits plastiques à usage unique d’ici 2021
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Le Parlement européen a adopté ce mercredi 24 octobre, le projet de règles visant à interdire les produits plastiques à usage unique d’ici 2021.

En plus des assiettes, couverts, cotons-tiges, pailles, bâtonnets mélangeurs pour boissons ou tiges pour ballons en plastique, les eurodéputés ont également voté l’interdiction à terme des produits contenant des plastiques oxo-dégradables, « tels que les sacs et emballages, et les emballages de fast-food en polystyrène expansé », annonce le Parlement européen sur son site.

Concernant les emballages à usage unique pour les burgers, sandwichs, fruits, légumes, desserts ou glaces, les Etats membres devront réduire leur consommation d’au moins 25 % d’ici 2025 et « proposer des plans nationaux pour encourager l’utilisation de produits adaptés à un usage multiple, ainsi que la réutilisation et le recyclage », est-il précisé. Les bouteilles en plastique devront quant à elle être collectées séparément et recyclées à 90 % d’ici 2025.

Plastiques issus des produits du tabac et engins de pêche

« Les députés sont convenus que les mesures de réduction devraient aussi s’appliquer aux déchets issus des produits du tabac, en particulier les filtres à cigarette contenant du plastique. Ils devraient être réduits de 50% d’ici 2025 et de 80% d’ici 2030 », ajoute le Parlement. Il est précisé que les entreprises du secteur du tabac devront couvrir les frais engendrés par la collecte de ces produits.

Enfin, « les États membres devraient s’assurer qu’au moins 50% des engins de pêche égarés ou abandonnés et contenant du plastique soient collectés chaque année, avec un objectif de recyclage d’au moins 15% d’ici 2025. Les engins de pêche représentent 27% des déchets retrouvés sur les plages européennes », souligne le Parlement européen. Là encore, les fabricants d’engins de pêche contenant du plastique, « devront contribuer à la réalisation des objectifs de recyclage », peut-on lire.

La pollution plastique coûterait 22 milliards d’euros jusqu’en 2030

Ce rapport, remis par la Commission européenne en mai dernier, a été approuvé par 571 voix pour, 53 voix contre et 34 abstentions. « Le Parlement débutera les négociations avec le Conseil dès que les ministres de l’UE auront adopté leur position sur ce dossier », précise le Parlement.

« Nous avons adopté la législation la plus ambitieuse qui soit contre les plastiques à usage unique. Il nous revient désormais de maintenir le cap lors des prochaines négociations avec le Conseil, qui devraient débuter dès novembre. Le vote d’aujourd’hui ouvre la voie à une directive ambitieuse. C’est indispensable pour protéger l’environnement marin et réduire les coûts des dégâts environnementaux attribués à la pollution plastique en Europe, estimés à 22 milliards d’euros jusque 2030 », a déclaré la rapporteure Frédérique Ries.
Pixabay
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Le Syctom mise sur le changement des comportements
1er décembre 2022
Le Syctom mise sur le changement des comportements Le Syctom, agence métropolitaine des déchets ménagers, se dote d'une solution d'aide à l’adoption de nouveaux comportements développée par la société E3D-Environnementaux. 
Les indicateurs sont au vert pour Séché Environnement
13 septembre 2022
Les indicateurs sont au vert pour Séché Environnement Porté par les enjeux environnementaux, Séché Environnement, spécialiste du traitement et de la valorisation des déchets, a réalisé au cours des six premiers mois de l'année 429 millions d'euros de chiffre d'affaires, soit une hausse de 21 % par rapport au 30 juin 2021.
Fairmat renforce son capital pour le recyclage des matériaux avancés
21 novembre 2022
Fairmat renforce son capital pour le recyclage des matériaux avancés La spécialiste du recyclage des matériaux avancés, Fairmat, lève 34 millions d'euros. L'un des plus importants tours de table de « série A » pour une startup de la deeptech en France et en Europe cette année.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
[Vidéo] 3 questions à Stéphanie Gay, directrice du Salon des maires et des collectivités locales
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN.NE DE MAINTENANCE GAZ
- Responsable de Secteur H/F
- Ingénieur / Ingénieure environnement en industrie
- Préparateur Méthodes F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola