Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

Le Parlement européen vote l’interdiction des produits plastiques à usage unique d’ici 2021

Partager :
Le Parlement européen vote l’interdiction des produits plastiques à usage unique d’ici 2021
Par E.G, le 24 octobre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
Le Parlement européen a adopté ce mercredi 24 octobre, le projet de règles visant à interdire les produits plastiques à usage unique d’ici 2021.

En plus des assiettes, couverts, cotons-tiges, pailles, bâtonnets mélangeurs pour boissons ou tiges pour ballons en plastique, les eurodéputés ont également voté l’interdiction à terme des produits contenant des plastiques oxo-dégradables, « tels que les sacs et emballages, et les emballages de fast-food en polystyrène expansé », annonce le Parlement européen sur son site.

Concernant les emballages à usage unique pour les burgers, sandwichs, fruits, légumes, desserts ou glaces, les Etats membres devront réduire leur consommation d’au moins 25 % d’ici 2025 et « proposer des plans nationaux pour encourager l’utilisation de produits adaptés à un usage multiple, ainsi que la réutilisation et le recyclage », est-il précisé. Les bouteilles en plastique devront quant à elle être collectées séparément et recyclées à 90 % d’ici 2025.

Plastiques issus des produits du tabac et engins de pêche

« Les députés sont convenus que les mesures de réduction devraient aussi s’appliquer aux déchets issus des produits du tabac, en particulier les filtres à cigarette contenant du plastique. Ils devraient être réduits de 50% d’ici 2025 et de 80% d’ici 2030 », ajoute le Parlement. Il est précisé que les entreprises du secteur du tabac devront couvrir les frais engendrés par la collecte de ces produits.

Enfin, « les États membres devraient s’assurer qu’au moins 50% des engins de pêche égarés ou abandonnés et contenant du plastique soient collectés chaque année, avec un objectif de recyclage d’au moins 15% d’ici 2025. Les engins de pêche représentent 27% des déchets retrouvés sur les plages européennes », souligne le Parlement européen. Là encore, les fabricants d’engins de pêche contenant du plastique, « devront contribuer à la réalisation des objectifs de recyclage », peut-on lire.

La pollution plastique coûterait 22 milliards d’euros jusqu’en 2030

Ce rapport, remis par la Commission européenne en mai dernier, a été approuvé par 571 voix pour, 53 voix contre et 34 abstentions. « Le Parlement débutera les négociations avec le Conseil dès que les ministres de l’UE auront adopté leur position sur ce dossier », précise le Parlement.

« Nous avons adopté la législation la plus ambitieuse qui soit contre les plastiques à usage unique. Il nous revient désormais de maintenir le cap lors des prochaines négociations avec le Conseil, qui devraient débuter dès novembre. Le vote d’aujourd’hui ouvre la voie à une directive ambitieuse. C’est indispensable pour protéger l’environnement marin et réduire les coûts des dégâts environnementaux attribués à la pollution plastique en Europe, estimés à 22 milliards d’euros jusque 2030 », a déclaré la rapporteure Frédérique Ries.
Pixabay
Retrouvez toute l'information "recyclage & Récupération" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  Environnement TV à la cime des arbres

Ne perdez pas une minute, Environnement TV est en ligne !
+ de vidéos Environnement TV
Les plus lus
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Autrefois matière première, avant de basculer dans la catégorie déchet, les sédiments veulent retrouver leur statut de ressource. Ces dépôts de matières s’accumulant dans les ports et les voies navigables causent bien des difficultés aux gestionnaires maritimes et fluviaux. Alors que les coûts d’enfouissement augmentent de façon exponentielle, ces matières lourdes, difficiles à transporter, peuvent espérer une voie de sortie. Des initiatives émergent, notamment dans les domaines des éco-matériaux, de l’aménagement, de l’agriculture, et du génie civil.
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
Le 26 septembre dernier, un spectaculaire incendie s'est déclaré dans l'usine rouennaise du fabricant de produits chimiques Lubrizol. Très vite, la prise en charge de l'accident par les autorités publiques a été mise en cause. De nombreux habitants, associations et élus ont contesté l'intervention et le discours de l’État dans la gestion de la crise. Décryptage avec Olivier Borraz, directeur de recherche au CNRS et spécialiste des risques.
Trois questions à : Nicolas Soret, président de la commission déchets de l'AMF
Dépôts sauvages : Suez et Point.P déploient un dispositif de collecte des déchets de chantiers
Picogen : de l’énergie renouvelable pour la gestion des réseaux d’eau potable
À lire également
Brune Poirson défend la consigne aux Assises des déchets à Nantes
Brune Poirson défend la consigne aux Assises des déchets à Nantes
La secrétaire d’Etat à la Transition écologique a profité de la 15ème édition des Assises des déchets pour défendre la consigne, mesure-phare du projet de loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, au cœur des débats parlementaires actuels. Un projet de consigne loin de faire l’unanimité.
Eramet, BASF et Suez en collaboration pour recycler les batteries lithium-ion
Eramet, BASF et Suez annoncent collaborer pour le développement d'un procédé de recyclage des batteries lithium-ion.
Recyclage des plastiques : Skytech obtient une aide au financement de 2,2 millions d'euros
Recyclage des plastiques : Skytech obtient une aide au financement de 2,2 millions d'euros
Skytech a annoncé ce lundi 14 octobre, remporter un appel à projets de l'Ademe, ce qui lui permet d'obtenie une aide au financement de 2,2 millions d'euros.
Ile-de-France : deuxième session 2019 de l'appel à projets sur l'économie circulaire
Ile-de-France : deuxième session 2019 de l'appel à projets sur l'économie circulaire
Ce mardi 3 septembre, la direction régionale Ile-de-France de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), lance la deuxième session 2019 de son appel à projets sur l'économie circulaire.
[Dossier] Déchets ménagers : le casse-tête du résiduel
[Dossier] Déchets ménagers : le casse-tête du résiduel
Les consignes de tri s’élargissent, la collecte des biodéchets se développe, la loi Economie circulaire prévoit de nouvelles filières à responsabilité élargie des producteurs, mais il restera toujours une fraction de déchets résiduels à incinérer ou à enfouir. Comment les gérer ?
Graf atteint 100% de matières recyclées dans la fabrication de récupérateurs d'eau
La société de fabrication de réservoirs, cuves et citernes pour la récupération d'eau de pluie, et de systèmes d'épurations et d'infiltration, Graf, annonce avoir atteint 100% de matières recyclées pour ses récupérateurs et composteurs de jardin.
[Décryptage] Centres de tri : le défi de la modernisation
[Décryptage] Centres de tri : le défi de la modernisation
A l’heure où les consignes de tri évoluent et où l’Etat vise la collecte de 100 % des déchets recyclables d’ici 2025, moderniser les centres de tri est devenu primordial. Pour opérer le changement, fabricants d’équipements et exploitants misent avant tout sur l’évolution des technologies de tri. Un domaine dans lequel l’intelligence artificielle semble avoir un rôle majeur à jouer.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Batimat
4 Novembre 2019
Batimat
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
+ d'événements
Emploi
- Technicien de maintenance H/F
- Chef de Projet - Facturation et Recouvrement H/F
- Technicien / Technicienne en Hygiène, Sécurité, Environnement industriel -HSE-
- Contrôleur de Gestion Industrielle F/H
+ d’offres
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.