Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Déchets de déconstruction : Suez et Resolving créent une joint-venture

Partager :
Déchets de déconstruction : Suez et Resolving créent une joint-venture
Par Eva Gomez, le 27 novembre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
Ce mardi 27 novembre, sur le salon Pollutec, Suez et l’entreprise Resolving, ont créé une joint-venture : BatiRIM va proposer aux maîtres d’ouvrages et démolisseurs, de modéliser les bâtiments à déconstruire afin d’identifier les pièces à réemployer et recycler.

La société créée par Suez et Resolving a pour vocation « d’accélérer le développement de solutions digitales innovantes dédiées à la rénovation et à la déconstruction sélective des bâtiments au service de l’économie circulaire », expliquent les deux partenaires sur le salon Pollutec ce mardi 27 novembre. La démarche « BatiRIM » a été lancée en mars dernier. Cette joint-venture vient donc « confirmer ce rapprochement », afin « d’aller plus loin ». Philippe Maillard, directeur général de Suez appelle ce processus « Building Information Modeling (BIMI) à l’envers ». RIM signifiant ici Ressource Information Modeling. Il s’agit ainsi de « mapper le bâtiment avant déconstruction pour qu’il soit vu comme un bâtiment ressources », explique-t-il. Les flux de produits et matières sont modélisés.

Par ailleurs, une plateforme collaborative a été conçue pour être « partagée par toutes les parties prenantes d’un chantier », souligne Marie-Dominique Bogo, responsable du recyclage et du réemploi chez Suez France. « Cette plateforme partagée renforce la communication et les interactions entre les différents acteurs engagés, tout en mettant à leur disposition une quantité importante de data d’une grande fiabilité », détaillent Suez et Resolving.

Plus de 100.000 m² diagnostiqués depuis mars 2018

Ce diagnostic permet aux maîtres d’ouvrage et démolisseurs d’anticiper le travail de déconstruction, les coûts et bénéfices des travaux, ou encore de contacter les filières de recyclage concernées.

Depuis mars dernier, différents maîtres d’ouvrage ont déjà fait appel à BatiRIM : la mairie de Paris, Bouygues Construction, Korus, Sittommi ou encore la préfecture de Seine-Maritime. Plus de 100.000 m² de diagnostic de bâtiments ont déjà été réalisés. Cette entreprise a trois enjeux principaux : aider à atteindre l’objectif de recyclage de 70% dans la déconstruction figurant dans la feuille de route gouvernementale pour l’économie circulaire ; déterminer les bénéfices économiques de la déconstruction ; et anticiper la temporalité des tâches de déconstruction.
Cyriaque Rios, président de Resolving et Philippe Maillard, directeur général de Suez France / Crédit : E.G
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV ouvre les vannes
Le 21e Carrefour des gestions locales de l'eau se tient en ce moment même à Rennes. Pour l'occasion, l'équipe d'Environnement TV vous propose une émission consacrée à l'Eau.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Le Syctom diffère son investissement dans le centre de traitement des déchets ménagers de Romainville-Bobigny
L'agence métropolitaine des déchets ménagers de l'agglomération parisienne a décidé de suspendre l'investissement de plus de 300 millions d'euros dans le centre de traitement des déchets ménagers de Seine-Saint-Denis, en attendant l'élection du prochain exécutif, le 28 mai prochain.
PET opaque : la filière du lait prête à investir dans le recyclage
PET opaque : la filière du lait prête à investir dans le recyclage
À la suite de la présentation des résultats des appels à projets pour le recyclage du PET opaque par Citéo, le 22 janvier dernier, un consortium d’industriels et de metteurs en marché de la filière du lait affirme être prêt techniquement et économiquement au retour à la bouteille, à la condition que les conditions de tri et de collecte apportent les quantités nécessaires.
Vers une filière de recyclage pour les poids lourds
Vers une filière de recyclage pour les poids lourds
Renault Trucks, l’Indra et l’Ademe lancent une étude préalable à la mise en place d’une filière de recyclage et de réutilisation de pièces pour poids lourds.
Des communes girondines banissent collectivement les plastiques à usage unique
Des communes girondines banissent collectivement les plastiques à usage unique
Cinquante-et-une communes du Smicval Libournais-Haute Garonne viennent de s’engager dans une démarche « zéro plastique à usage unique ». Une initiative originale autant que salutaire.
[Tribune] Sacs biosourcés compostables et économie circulaire : pourquoi briser une dynamique vertueuse ?
[Tribune] Sacs biosourcés compostables et économie circulaire : pourquoi briser une dynamique vertueuse ?
Cette semaine, Christophe Doukhi de Boissoudy, président du Club Bio-plastiques, revient sur le rôle des sacs biosourcés et biodégradables dans le développement d'une économie circulaire. "Si l’objectif de sortir du « tout plastique » est louable et nécessaire, ne jetons pas pour autant le bébé avec l’eau du bain", alerte-t-il.
Quel avenir pour le compostage des boues de stations d'épuration ?
Quel avenir pour le compostage des boues de stations d'épuration ?
Le projet de loi antigaspillage pour une économie circulaire, adopté en commission mixte paritaire le 8 janvier dernier, préoccupe les professionnels de la filière de compostage des boues d'épuration.
Federec publie l'indice de variation du coût de l'enfouissement en ISDND au 4e trimestre 2019
Federec publie l'indice de variation du coût de l'enfouissement en ISDND au 4e trimestre 2019
Pour la première fois, la Fédération professionnelle des entreprises de recyclage (Federec), publie un indice de variation du coût de l’enfouissement des refus de tri en installations de stockage de déchets non dangereux en France. Recueillies et calculées par KPMG, ces valeurs concernent la variation constatée entre octobre 2019 et janvier 2020, région par région.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
SALON AQUIBAT
26 Février 2020
SALON AQUIBAT
Confs'Amiante Navire
10 Mars 2020
Confs'Amiante Navire
Rendez-vous de la Matière
17 Mars 2020
Rendez-vous de la Matière
+ d'événements
Emploi
- Technicien(ne) de Maintenance H/F
- Assistant(e) Gestin de Parc H/F
- Ambassadeur / Ambassadrice du tri
- INGENIEUR MACHINE SPECIALE EN CDI F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.