Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

Recyclage : la conjoncture économique et réglementaire inquiète les professionnels

Partager :
Recyclage : la conjoncture économique et réglementaire inquiète les professionnels
Par Eva Gomez, le 28 novembre 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
Ce mercredi 28 novembre, la Fédération professionnelle des entreprises du recyclage (Federec), la Confédération des métiers de l’environnement (CME) et la Fédération nationale des activités de dépollution et de l’environnement (Fnade) ont tenu une conférence de presse sur la conjoncture des filières de recyclage pour l’année 2019. Selon les professionnels, le secteur fait face à une crise « sans précédent » : le manque d’exutoires pour les déchets résiduels issus du traitement des déchets des entreprises et la requalification de certains taux de TGAP.

« Dans certaines régions, les capacités annuelles autorisées en stockage et en incinération sont atteintes et ces installations ne peuvent plus accueillir de nouveaux tonnages d’ici la fin de l’année 2018 », alertent les professionnels sur le salon Pollutec, ce mercredi 28 novembre. « Faute de solution, les tonnes s’accumulent et certaines filières de recyclage sont mises à l’arrêt », poursuivent-ils. Cette situation fait notamment suite à la décision du gouvernement chinois en juillet 2017, de mettre fin à l’importation de certaines matières premières de recyclage. « Celle-ci continue d’impacter les entreprises du recyclage, avec une baisse des cours et la nécessité pour ces entreprises de trouver des solutions alternatives dont le modèle économique n’est pas encore atteint », estiment en effet les fédérations professionnelles.

Le président de la Fnade, Philippe Maillard, estime que « les conditions d’atteinte des objectifs fixés dans le cadre de la feuille de route pour l’économie circulaire (FREC), ne sont pas réunies ». Pour lui, par exemple, « l’objectif de diminution du stockage à 25% en 2025 devrait être une conséquence de mesures concrètes de valorisation et de recyclage ». L’atteinte de ces objectifs « demande effectivement des moyens, qui ne sont pas pour l’instant fournis », martèle-t-il. Le président de la Fnade souligne qu’il s’agit d’un « moment charnière pour le développement du bloc industriel nécessaire à l’atteinte des objectifs de la FREC ». Il évoque par ailleurs la nécessité d’agir en amont : tarification incitative ou encore augmentation de l’intégration de matières recyclés dans la conception de nouveaux produits. « Plus on encouragera l’intégration de matières recyclées, et plus on poussera les filières », conclut Philippe Maillard.

Créer les conditions favorables au développement des capacités de tri

Les professionnels demandent donc au gouvernement de prendre des « orientations nécessaires » : notamment la création de conditions favorables au développement des capacités de tri, de recyclage et de préparation des matières « en décloisonnant la réception des refus de tri dans toutes les régions en vue de sa réincorporation dans l’industrie, de valorisation organique et de la filière CSR » ; ou « la suppression des conséquences induites par la circulaire du 7 juillet 2018 quant à l’application du taux de TGAP de 151€/tonne tant que les centres de tri performants ne sont pas labellisés », est-il précisé.

Par ailleurs, dans le cadre de la FREC, les recycleurs demandent notamment au gouvernement de déployer des mesures relatives à la prévention et au tri à la source des déchets (tarification incitative pour les déchets de ménages, suivi des obligations pour les entreprises) ; « le développement et la pérennisation des débouchés pour les matières premières de recyclage et la création de vraies filières industrielles » ; « la participation des industriels de la CME à la gouvernance des filières REP » ou encore « la mise en place d’un système simple et efficace pour l’extension de la filière REP emballages ménagers aux emballages professionnels qui garantisse le maintien des relations B to B existantes ».
© Valorplast
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
[ PARTENARIAT ] Intégrer durablement les eaux de pluie dans l'aménagement du territoire
Voilà ce que DOUAISIS AGGLO met en œuvre depuis plus de 25 ans. Riche de cette expérience, le territoire tire aujourd’hui de multiples bénéfices de cette politique volontariste et efficace. Il est donc logique que Douai accueille, les 5 et 6 juin prochains, les Assises nationales de la gestion durable des eaux pluviales.
En partenariat avec
À lire également
Dépôts sauvages : l’Ile-de-France mûre pour actionner le volet « répression »
Dépôts sauvages : l’Ile-de-France mûre pour actionner le volet « répression »
Malgré l’ouverture de déchèteries et le déploiement de solutions de collecte de proximité, les dépôts sauvages pullulent en Ile-de-France.
En 2018, 93.000 tonnes de déchets de plâtre ont été recyclées
En 2018, 93.000 tonnes de déchets de plâtre ont été recyclées
D'après le syndicat national de l'industrie du plâtre, 93.000 tonnes de déchets de plâtre ont été recyclées en 2018, soit 2% de plus qu'en 2017.
Auvergne-Rhône-Alpes : les fédérations du BTP signent un accord-cadre pour la transition écologique
Auvergne-Rhône-Alpes : les fédérations du BTP signent un accord-cadre pour la transition écologique
En Auvergne-Rhône-Alpes, la FFB, la FRTP, la Capeb et Scop BTP ont signé jeudi 7 mars dernier, un accord-cadre avec l’Etat pour la période 2018-2020.
Projet de loi sur l’économie circulaire : l’Inec avance dix propositions
Projet de loi sur l’économie circulaire : l’Inec avance dix propositions
Il y a un an, la Feuille de route pour l’économie circulaire (Frec) mettait en avant les engagements volontaires des entreprises.
Wicona met des billettes d'aluminium bas carbone sur le marché
Wicona met des billettes d'aluminium bas carbone sur le marché
L’industriel Wicona a annoncé le 13 mars dernier, la mise sur le marché de billettes d’aluminium bas carbone.
Economie circulaire : le Cese préconise la généralisation de l'affichage environnemental
Economie circulaire : le Cese préconise la généralisation de l'affichage environnemental
Mardi 26 mars, le Conseil économique, social et environnemental a présenté son avis sur l'affichage environnemental pour la mise en œuvre de l'économie circulaire.
Le plastique doit être extirpé de la poubelle grise, selon PlasticsEurope
Le plastique doit être extirpé de la poubelle grise, selon PlasticsEurope
A quelques semaines de l’examen du projet de loi sur l’économie circulaire, PlasticsEurope avance des propositions plus ou moins singulières.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Construmat
14 Mai 2019
Construmat
TAP 2019
15 Mai 2019
TAP 2019
Les Confs Amiante Bordeaux
16 Mai 2019
Les Confs Amiante Bordeaux
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Poseur de stores et rideaux (H/F) - Anglet (64)
- Opérateur(trice) Gestion des Reseaux H/F
- Jardinier / Jardinière
- Chargé(e) Etudes Construction F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.