Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

L’extension des consignes coûtera plus cher au service public, selon le Syctom de l’agglomération parisienne

Partager :
L’extension des consignes coûtera plus cher au service public, selon le Syctom de l’agglomération parisienne
Par Laurence Madoui, le 14 décembre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
Le syndicat demande que les collectivités soient associées au pilotage de la généralisation du tri à tous les emballages en plastique.

Il est venu avec une bouteille de lait, pour dénoncer le matériau « diabolique » qui la compose. Le PET opaque, particulièrement léger et étanche, « a un seul défaut : il n’est pas recyclable », pointe Michel Lorenzo, lors de la conférence nationale sur les déchets ménagers, tenue le 13 décembre à Paris. Sa dilution parmi le PET coloré n’est pas une solution viable : il vient alors « polluer des flux qui se recyclent », poursuit le directeur général des services du Syctom de l’agglomération parisienne (85 communes, 6 M d’hab.).

Selon Pierre Hirtzberger, directeur général des services techniques, 40 % des bouteilles de lait mises sur le marché sont en PET opaque. Plus globalement, « a-t-on vraiment d’une cinquantaine de résines au service de l’emballage, de l’automobile, du bâtiment et des équipements électriques et électroniques ? »

Carabistouille

Le syndicat émet des réserves sur l’extension des consignes de tri, qui concerne aujourd’hui la moitié de sa population. « On ne pourra raconter de carabistouille à l’usager : un bon nombre de résines qu’il place dans le bac jaune ne disposent pas de filière de valorisation, souligne Pierre Hirtzberger. On triait auparavant un nombre restreint de résines, pour lesquelles existent des débouchés. Des nouvelles résines entrant en centre de tri, on ne tire pas grand-chose. Pour le service public, l’extension des consignes coûtera plus cher demain. » François Pigaux, directeur général du bureau d’étude Setec, relève que, « si l’on parle beaucoup de partage de la chaîne de valeur, il n’est pas sûr qu’il se fasse à l’avantage des collectivités ».

L’ouverture « tous azimuts » de l’éventail des produits inclus dans la collecte sélective voue en effet les centres de tri à « l’obsolescence programmée », estime-il. Le Syctom doit déjà réinvestir sur des centres qu’il a adaptés il y a quelques années à l’extension des consignes, note Jacques Gautier. Le président du syndicat s’inquiète en outre de l’éventuel déploiement de la consigne pour les bouteilles en plastique, « le flux que l’on capte le mieux » sur ce matériau. « Il convient de s’interroger sur l’intérêt et les coûts d’une telle option. »

Bisbilles

Sur la généralisation du tri à toutes les matières plastiques, Citeo admet qu’« on ne sait pas tout recycler, il faudra des ruptures technologiques », selon Carlos de Los Llanos. Le directeur scientifique de l’éco-organisme justifie toutefois « la collecte de tous les plastiques, qui permet de recycler ceux qui sont recyclables et de construire des filières pour ceux qui ne le sont pas encore. Le plastique est une urgence au plan mondial, évitons de le réduire à de petites bisbilles ». 

Vu l’ampleur du sujet, le président du Syctom souhaite que les collectivités collaborent plus étroitement avec l’éco-organisme sur le pilotage de l’extension des consignes. Jacques Gautier rappelle que l’usager « ne s’adresse pas à Citeo mais au maire, qui doit aujourd’hui répondre de décisions à l’élaboration desquelles il n’a pas été associé ».
SITCOM
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV ouvre les vannes
Le 21e Carrefour des gestions locales de l'eau se tient en ce moment même à Rennes. Pour l'occasion, l'équipe d'Environnement TV vous propose une émission consacrée à l'Eau.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
[Vidéo] La consigne en Norvège : un modèle durable
[Vidéo] La consigne en Norvège : un modèle durable
Dans ce nouveau numéro d'Environnement TV, Eva Gomez vous fait découvrir le dispositif de consigne en Norvège.
La lutte contre le gaspillage alimentaire est étendue à la restauration collective privée et à l'industrie agroalimentaire
La lutte contre le gaspillage alimentaire est étendue à la restauration collective privée et à l'industrie agroalimentaire
Depuis le 1er janvier dernier, une ordonnance élargit au secteur de la restauration collective privée et aux industries agroalimentaires, l'obligation de lutte contre le gaspillage alimentaire.
Suez remporte deux nouveaux contrats au Maroc
Suez remporte deux nouveaux contrats au Maroc
Suez vient de remporter deux nouveaux contrats dans le secteur automobile au Maroc, pour un montant global de 17,6 millions d’euros. Le groupe accompagnera ainsi les constructeurs PSA et Renault dans le traitement de leurs déchets industriels.
[Tribune] La Computer Vision au service du tri des déchets
[Tribune] La Computer Vision au service du tri des déchets
Cette semaine, le CEO de Deepomatic, Augustin Marty, explique en quoi l'intelligence artificielle peut révolutionner la gestion des déchets, dans un contexte où "l’Asie ferme ses portes aux importations d’ordures non valorisables et impures en provenance d’Europe​".
PET opaque: des avancées sur le recyclage
PET opaque: des avancées sur le recyclage
Les problèmes liés à la recyclabilité du PET opaque utilisé dans certaines bouteilles de lait ou encore d’huile restent un défi. Toutefois, dans un communiqué Citéo et les acteurs du secteur listent les avancées réalisées ces deux dernières années dans le domaine.
Fabrice Rossignol, nouveau président de la Fnade
Fabrice Rossignol, nouveau président de la Fnade
Fabrice Rossignol, directeur général délégué de Suez Recyclage & Valorisation France, est le nouveau président de la Fédération nationale des activités de la dépollution et de l'environnement (Fnade).
Consigne pour les bouteilles en plastique : « 2023, c'est trop tôt », pour les collectivités
Consigne pour les bouteilles en plastique : « 2023, c'est trop tôt », pour les collectivités
Alors que la commission mixte paritaire a adopté le projet de loi antigaspillage pour une économie circulaire le 8 janvier dernier, l'association de collectivités territoriales, Amorce, fait le point.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
SALON AQUIBAT
26 Février 2020
SALON AQUIBAT
Confs'Amiante Bâti
27 Février 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Navire
10 Mars 2020
Confs'Amiante Navire
+ d'événements
Emploi
- Technicien SAV froid industriel H/F
- Coordinateur(rice) Cybersécurité H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- COMPTABLE F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.