Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Après une année 2018 contrastée, les recycleurs voient « des nuages à l'horizon »

Partager :
Après une année 2018 contrastée, les recycleurs voient « des nuages à l'horizon »
Par Eva Gomez, le 30 octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
Alors que l’année 2019 tire à sa fin, la Fédération des entreprises du recyclage (Federec) a présenté, ce mercredi 30 octobre, son observatoire statistique pour le marché du recyclage en 2018. « Une année de transition et des nuages à l’horizon », analyse la fédération professionnelle.

En 2018, le volume global de déchets collectés a progressé de 2% pour atteindre 107 millions de tonnes, contre 105 millions de tonnes en 2017. Ces résultats sont notamment portés par « l’activité BTP en croissance continue sur toute l’année », souligne la fédération des entreprises du recyclage (Federec). Après une année 2017 réjouissante pour l’ensemble des filières du recyclage, l’année 2018 laisse présager un futur moins radieux. C’est ainsi un bilan en demi-teinte qui est établi ce mercredi 30 octobre par Federec. « Porté par un élan positif pendant tout le premier semestre, l’ensemble de la profession s’est retrouvée en difficulté fin 2018, sans toutefois lâcher prise », a reconnu Jean-Philippe Carpentier, président de Federec.

Les « nuages » survenus fin 2018 trouvent leur source dans deux causes : « Nous sommes confrontés à des problèmes de débouchés pour certaines matières, comme le papier-carton qui est un secteur en warning complet », s’inquiète Jean-Philippe Carpentier. Par ailleurs, « il existe une crise sur les exutoires des déchets ultimes en alternative au stockage : l’une des voies de sortie est le CSR mais la France n’a pas bougé à ce sujet », se désole le président de Federec, qui rappelle l’objectif français de réduire l’enfouissement de 50% à l’horizon 2025.

La filière papiers-cartons particulièrement impactée

La filière la plus impactée est donc celle des papiers et cartons. Le volume de collecte a diminué de 4,6 % en 2018 (6,961 millions de tonnes). « C’est la première fois qu’on observe une telle baisse », soulève Pascal Genneviève, président de Federec papiers-cartons. La décroissance du recyclage du papier graphique, qui reflète la baisse des usages dans la société y compris dans le secteur de la presse, inquiète particulièrement les professionnels. « Nous voulons absolument éviter la fermeture des centres de tri », alerte Pascal Genneviève. D’autant que « la situation se dégrade beaucoup en 2019 avec la saturation du marché européen, due aux difficultés d’écoulement des excédents à l’export, qui sont liées à la fermeture des marchés asiatiques », conclut-il.

Autre filière chahutée fin 2018 : celle des métaux ferreux. « Le prix à la tonne va diminuer de 50 à 60 euros », souligne Marie-Pierre Mescam, présidente de Federec métal. Les volumes collectés tendent à diminuer, notamment du fait du ralentissement des marchés automobiles. « Il est urgent de mettre en place des soutiens à l’incorporation des ferrailles pour orienter le marché vers les filières électriques », estime Marie-Pierre Mescam. Les métaux non-ferreux connaissent également une baisse de régime : en 2018, la filière enregistre une baisse de 5,2% de son chiffre d’affaires, en partie à cause de la fermeture du débouché chinois.

Baisse du chiffre d’affaires mais hausse des investissements

Côté chiffre d’affaires, les entreprises du recyclage ont connu une légère baisse en 2018 (- 0,8%) : il atteint 9,04 milliards d’euros, contre 9,11 milliards en 2017. Néanmoins, les investissements ont augmenté de 5,9% pour atteindre 568 milliards d’euros. « La très bonne année 2017 a permis de faire des investissements conséquents », explique le président de la fédération professionnelle. 44% de ces investissements ont été consacrés au renouvellement des machines de tri, et 27% au renouvellement du matériel de collecte.
Pxhere / DR
Retrouvez toute l'information "recyclage & Récupération" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] La consigne en Norvège : un modèle durable

Dans ce nouveau numéro d'Environnement TV, Eva Gomez vous fait découvrir le dispositif de consigne en Norvège.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
La consigne sur les bouteilles en plastique devrait être mise en place à l'horizon 2023
La consigne sur les bouteilles en plastique devrait être mise en place à l'horizon 2023
Le gouvernement n'abandonne pas son projet de dispositif de consigne pour les bouteilles en plastique mais le diffère. Des expérimentations seront menées dans des territoires volontaires, pour une mise en place d'ici 2023.
Federec publie l'indice de variation du coût de l'enfouissement en ISDND au 4e trimestre 2019
Federec publie l'indice de variation du coût de l'enfouissement en ISDND au 4e trimestre 2019
Pour la première fois, la Fédération professionnelle des entreprises de recyclage (Federec), publie un indice de variation du coût de l’enfouissement des refus de tri en installations de stockage de déchets non dangereux en France. Recueillies et calculées par KPMG, ces valeurs concernent la variation constatée entre octobre 2019 et janvier 2020, région par région.
E.Leclerc va supprimer les couverts en plastiques des produits Marque repère dès janvier 2020
E.Leclerc va supprimer les couverts en plastiques des produits Marque repère dès janvier 2020
Après avoir annoncé en novembre dernier, que 100% des emballages plastiques de sa marque repère seraient recyclables d'ici 2023, le groupe E.Leclerc vient d'annoncer la suppression des couverts en plastique dans tous les produits de la marque dès janvier 2020.
Consigne pour les bouteilles en plastique : « 2023, c'est trop tôt », pour les collectivités
Consigne pour les bouteilles en plastique : « 2023, c'est trop tôt », pour les collectivités
Alors que la commission mixte paritaire a adopté le projet de loi antigaspillage pour une économie circulaire le 8 janvier dernier, l'association de collectivités territoriales, Amorce, fait le point.
La lutte contre le gaspillage alimentaire est étendue à la restauration collective privée et à l'industrie agroalimentaire
La lutte contre le gaspillage alimentaire est étendue à la restauration collective privée et à l'industrie agroalimentaire
Depuis le 1er janvier dernier, une ordonnance élargit au secteur de la restauration collective privée et aux industries agroalimentaires, l'obligation de lutte contre le gaspillage alimentaire.
Quel avenir pour le compostage des boues de stations d'épuration ?
Quel avenir pour le compostage des boues de stations d'épuration ?
Le projet de loi antigaspillage pour une économie circulaire, adopté en commission mixte paritaire le 8 janvier dernier, préoccupe les professionnels de la filière de compostage des boues d'épuration.
Le Syctom diffère son investissement dans le centre de traitement des déchets ménagers de Romainville-Bobigny
L'agence métropolitaine des déchets ménagers de l'agglomération parisienne a décidé de suspendre l'investissement de plus de 300 millions d'euros dans le centre de traitement des déchets ménagers de Seine-Saint-Denis, en attendant l'élection du prochain exécutif, le 28 mai prochain.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
Conférence ADN Environnemental
23 Janvier 2020
Conférence ADN Environnemental
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
+ d'événements
Emploi
- Opérateur(trice) Gestion des Reseaux H/F
- Metteur en route d'usine H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Assistant Commercial F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.