Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

Après une année 2018 contrastée, les recycleurs voient « des nuages à l'horizon »

Partager :
Après une année 2018 contrastée, les recycleurs voient « des nuages à l'horizon »
Par Eva Gomez, le 30 octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
Alors que l’année 2019 tire à sa fin, la Fédération des entreprises du recyclage (Federec) a présenté, ce mercredi 30 octobre, son observatoire statistique pour le marché du recyclage en 2018. « Une année de transition et des nuages à l’horizon », analyse la fédération professionnelle.

En 2018, le volume global de déchets collectés a progressé de 2% pour atteindre 107 millions de tonnes, contre 105 millions de tonnes en 2017. Ces résultats sont notamment portés par « l’activité BTP en croissance continue sur toute l’année », souligne la fédération des entreprises du recyclage (Federec). Après une année 2017 réjouissante pour l’ensemble des filières du recyclage, l’année 2018 laisse présager un futur moins radieux. C’est ainsi un bilan en demi-teinte qui est établi ce mercredi 30 octobre par Federec. « Porté par un élan positif pendant tout le premier semestre, l’ensemble de la profession s’est retrouvée en difficulté fin 2018, sans toutefois lâcher prise », a reconnu Jean-Philippe Carpentier, président de Federec.

Les « nuages » survenus fin 2018 trouvent leur source dans deux causes : « Nous sommes confrontés à des problèmes de débouchés pour certaines matières, comme le papier-carton qui est un secteur en warning complet », s’inquiète Jean-Philippe Carpentier. Par ailleurs, « il existe une crise sur les exutoires des déchets ultimes en alternative au stockage : l’une des voies de sortie est le CSR mais la France n’a pas bougé à ce sujet », se désole le président de Federec, qui rappelle l’objectif français de réduire l’enfouissement de 50% à l’horizon 2025.

La filière papiers-cartons particulièrement impactée

La filière la plus impactée est donc celle des papiers et cartons. Le volume de collecte a diminué de 4,6 % en 2018 (6,961 millions de tonnes). « C’est la première fois qu’on observe une telle baisse », soulève Pascal Genneviève, président de Federec papiers-cartons. La décroissance du recyclage du papier graphique, qui reflète la baisse des usages dans la société y compris dans le secteur de la presse, inquiète particulièrement les professionnels. « Nous voulons absolument éviter la fermeture des centres de tri », alerte Pascal Genneviève. D’autant que « la situation se dégrade beaucoup en 2019 avec la saturation du marché européen, due aux difficultés d’écoulement des excédents à l’export, qui sont liées à la fermeture des marchés asiatiques », conclut-il.

Autre filière chahutée fin 2018 : celle des métaux ferreux. « Le prix à la tonne va diminuer de 50 à 60 euros », souligne Marie-Pierre Mescam, présidente de Federec métal. Les volumes collectés tendent à diminuer, notamment du fait du ralentissement des marchés automobiles. « Il est urgent de mettre en place des soutiens à l’incorporation des ferrailles pour orienter le marché vers les filières électriques », estime Marie-Pierre Mescam. Les métaux non-ferreux connaissent également une baisse de régime : en 2018, la filière enregistre une baisse de 5,2% de son chiffre d’affaires, en partie à cause de la fermeture du débouché chinois.

Baisse du chiffre d’affaires mais hausse des investissements

Côté chiffre d’affaires, les entreprises du recyclage ont connu une légère baisse en 2018 (- 0,8%) : il atteint 9,04 milliards d’euros, contre 9,11 milliards en 2017. Néanmoins, les investissements ont augmenté de 5,9% pour atteindre 568 milliards d’euros. « La très bonne année 2017 a permis de faire des investissements conséquents », explique le président de la fédération professionnelle. 44% de ces investissements ont été consacrés au renouvellement des machines de tri, et 27% au renouvellement du matériel de collecte.
Pxhere / DR
Retrouvez toute l'information "recyclage & Récupération" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  [Vidéo] Ça m'énerve : la pollution visuelle

Dans ce second numéro d’Environnement TV, Agnès Breton s’attaque à la pollution visuelle.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Consigne : trois questions à Alexandra Lange, responsable des affaires institutionnelles de Tomra Europe
Consigne : trois questions à Alexandra Lange, responsable des affaires institutionnelles de Tomra Europe
Alors que le projet de loi « antigaspillage pour une économie circulaire » entre en examen au Sénat ce mardi 24 septembre, la consigne est au cœur de tous les débats. Ce dispositif qui ne fait pas l'unanimité est défendu par Alexandra Lange, responsable des affaires institutionnelles de Tomra pour l'Europe.
Trois questions à : Nicolas Soret, président de la commission déchets de l'AMF
Trois questions à : Nicolas Soret, président de la commission déchets de l'AMF
Même si l’Association des maires de France note des avancées dans le projet de loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (filière sur les déchets du BTP, indice de réparabilité), la critique l’emporte : selon son secrétaire général, Philippe Laurent, la consigne des bouteilles en plastique « remet en question le modèle économique du recyclage ». Nicolas Soret, président d’une intercommunalité de l’Yonne, défend la version votée le 27 septembre en première lecture au Sénat, limitant la consigne aux seules fins de réemploi. Sans grande illusion sur sa réécriture par l’Assemblée nationale, qui doit examiner le texte en décembre.
Terrea Ouest : un biocentre inédit dans le grand ouest
Terrea Ouest : un biocentre inédit dans le grand ouest
Ortec Générale de Dépollution (OGD), filiale du groupe Ortec, et Charier, viennent d’inaugurer la plateforme Terrea Ouest à Herbignac (44), consacrée à l’accueil, au tri et au traitement biologique des terres polluées aux hydrocarbures.
Ile-de-France : un appel à projets pour développer la collecte des biodéchets
Ile-de-France : un appel à projets pour développer la collecte des biodéchets
Ce lundi 16 septembre, la direction régionale Ile-de-France de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), a lancé un appel à projets sur la collecte des biodéchets.
Le Syctom investit 160 millions d'euros pour ses centres de tri
Le Syctom investit 160 millions d'euros pour ses centres de tri
Le Syctom, qui traite les déchets de 85 communes dont Paris, a lancé un plan d’investissement de 160 millions d’euros pour adapter ses centres à l’extension des consignes de tri à l’ensemble des emballages et augmenter sa capacité globale de tri de 70 %.
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Autrefois matière première, avant de basculer dans la catégorie déchet, les sédiments veulent retrouver leur statut de ressource. Ces dépôts de matières s’accumulant dans les ports et les voies navigables causent bien des difficultés aux gestionnaires maritimes et fluviaux. Alors que les coûts d’enfouissement augmentent de façon exponentielle, ces matières lourdes, difficiles à transporter, peuvent espérer une voie de sortie. Des initiatives émergent, notamment dans les domaines des éco-matériaux, de l’aménagement, de l’agriculture, et du génie civil.
Le Ceti recycle les vêtements en fil de coton
Le Ceti recycle les vêtements en fil de coton
Jeudi 19 septembre dernier, le Centre européen des textiles innovants (Ceti) à Tourcoing (Nord), a inauguré son démonstrateur de recyclage du coton.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
Transrail
26 Novembre 2019
Transrail
+ d'événements
Emploi
- RESPONSABLE DE DEPOT h/f
- STAGE INGÉNIEUR RECHERCHE QUALITÉ/ENVIRONNEMENT F/H
- Chef d'équipe paysagiste
- Ingénieur Méthodes Logistique F/H
+ d’offres
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.