Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Derichebourg a bien résisté au début du confinement

Partager :
Derichebourg a bien résisté au début du confinement
Par F.B, le 2 juin 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
-------------------- PUBLICITÉ --------------------

Malgré les mesures de confinement décidées à partir du 17 mars, Derichebourg a réalisé un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros lors de son 1er semestre (du 1er octobre 2019 au 31 mars 2020), en baisse de 5,3 % mais avec un résultat net qui reste positif à 22,4 millions d’euros.

Durant cette période de six mois, les Services à l’environnement ont été impactés avec 857,6 millions d’euros, soit un chiffre d’affaires en baisse de 10,4 % par rapport au 31 mars 2019, tandis que la branche Multiservices affichait + 6,1 % à 444,4 millions.

Dans le détail, le groupe a traité 1 952,5 tonnes de métaux durant ces six mois, soit une baisse de 2,7 %. Alors que les métaux non ferreux progressaient de 11,1 % (297,7 tonnes), le traitement des ferrailles, une activité bien plus importante, dévissait de 4,8 % (1 654,8 tonnes). A noter que ce volume de ferrailles traitées a été particulièrement impacté lors de la deuxième quinzaine de mars, c’est-à-dire au début du confinement décrété par les autorités, avec – 35 %. L’acquisition de Lyrsa, qui commercialise du cuivre et du plomb, a quant à elle eu un effet positif sur les volumes de métaux non-ferreux traités, malgré – 42 % en mars à cause du coronavirus.

Après une chute brutale de l’activité, suivie d’un « arrêt relativement prolongé pendant la période de confinement », Derichebourg estime que ses activités de recyclage, à cycle très court, peuvent repartir en quelques jours « si la demande des sidérurgistes est soutenue », sachant que « le niveau d’activité a déjà bien progressé depuis son point bas de début avril ». Toutefois, l’entreprise dirigée par Daniel Derichebourg, PDG, ne s’attend pas à retrouver « des niveaux proches » d’avant la crise sanitaire liée au Covid-19 avant « le mois de septembre au mieux ». Pour les activités de nettoyage, la reprise devrait quant à elle se caler sur le même rythme que celui de l’activité économique dans son ensemble.

DR
Article issu du magazine Mat Environnement n° 98
  [Vidéo] L'après-coronavirus sera-t-il écologique ?
Le gouvernement a annoncé plusieurs pistes de déconfinement en France, qui doit débuter le 11 mai. Les associations environnementales appellent à ne pas oublier le climat lors de la sortie de crise.
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Matteo Carando, directeur d’ERG France
Les entreprises et acteurs de l’environnement organisent, depuis mi-mai, la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Matteo Carando, directeur d’ERG France.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Avis relatif à l'extension d'un accord professionnel conclu dans le cadre de la convention collective nationale du personnel des entreprises de restauration de collectivités Lire
Avis relatif à l'extension d'un accord conclu dans le cadre de la convention collective nationale de la plasturgie Lire
Arrêté du 6 juillet 2020 portant délégation de signature (cabinet du ministre délégué auprès de la ministre de la transition écologique, chargé des transports) Lire
Arrêté du 7 juillet 2020 portant délégation de signature (bureau du cabinet du ministre de l'agriculture et de l'alimentation) Lire
Arrêté du 6 juillet 2020 portant délégation de signature (bureau des cabinets) Lire
À lire également
L’industrie du recyclage du plastique s’inquiète pour son avenir
L’industrie du recyclage du plastique s’inquiète pour son avenir
Les industriels du recyclage plastique viennent de se déclarer en péril économique. Ils s’estiment en effet victimes d’une double peine avec l’effondrement des commandes et la chute des cours des plastiques issus du pétrole qui rendent les matières issues du recyclage moins attractives.
La litière végétale : un biodéchet comme les autres ?
La litière végétale : un biodéchet comme les autres ?
L'entreprise de production de litière végétale pour chats, Rettenmaier France, publie une étude sur les bénéfices des litières organiques en comparaison avec les litières minérales, parmi lesquels, la réduction du poids et du volume de la production de déchets et la valorisation organique.
Les Yvelines à l’assaut de leur mer de déchets
Les Yvelines à l’assaut de leur mer de déchets
Le Département des Yvelines s’est attaqué en janvier dernier à la vaste décharge sauvage qui couvre presque 4 ha à cheval sur trois communes. Déjà, presque 65 % des déchets de la plaine ont été retirés. Une opération qui devrait se poursuivre jusqu’à la fin de l’année, avant un retour à la nature du site.
La nouvelle Freebox Pop, vraiment éco-friendly ?
La nouvelle Freebox Pop, vraiment éco-friendly ?
Alors que la crise liée au virus de Covid-19 a montré à quel point les infrastructures numériques sont importantes pour notre quotidien, Free dévoile sa nouvelle offre de milieu de gamme : la Freebox Pop. Appelée à être le modèle phare du FAI, a-t-elle fait des efforts pour réduire son impact sur les ressources ?
Maxime Baffert, fondateur de Bluedigo
Maxime Baffert, fondateur de Bluedigo
Alors que débute la deuxième phase du déconfinement, les entreprises et acteurs de l'environnement organisent la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Maxime Baffert, fondateur de Bluedigo.
Alexis Hubert, Snefid : « Les volumes de déchets médicaux ont fortement augmenté »
Alexis Hubert, Snefid : « Les volumes de déchets médicaux ont fortement augmenté »
Alexis Hubert, directeur général d’Ourry, est également président du Snefid, le Syndicat national des entrepreneurs de la filière déchet. Il nous a accordé une interview pour évoquer les conséquences de la crise sanitaire sur l’activité de la filière, qui a notamment dû s’adapter face à l’afflux des déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI), principalement dans les régions Ile-de-France et Grand Est. 
Stéphane Panou élu président de la filière papiers-cartons de Federec
Stéphane Panou élu président de la filière papiers-cartons de Federec
Stéphane Panou a été élu président de la filière papiers-cartons de la Fédération des entreprises du recyclage (Federec).
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
EXPOBIOGAZ
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur industriel H/F - Cognac (16)
- Alternance - Chargé(e) de Prévention Santé et Sécurité
- Jardinier / Jardinière
- INGENIEUR CHIMISTE EXPLOITATION F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.