Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le premier label pour lutter contre l'obsolescence programmée des produits manufacturés

Le premier label pour lutter contre l'obsolescence programmée des produits manufacturés
Sept familles de produits ont obtenu le label à ce jour. Crédits : Longtime/DR
Par Abdessamad Attigui, le 26 janvier 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Au bout de quelques mois, voire quelques semaines certains objets récemment achetés atteignent leur fin de vie et finissent dans la benne aux déchets. Pour rompre avec cette surconsommation, le label Longtime a été lancé pour accompagner les consommateurs vers un achat écologique et économique.

Appareils électroniques, ameublement, matériel de loisirs et professionnels, le label Longtime s’applique aux différents produits manufacturés. Créé en 2018 par la start-up toulousaine Ethikis ad Civis et soutenu par l’Agence de la transition écologique (ADEME), Longtime est un outil destiné à renseigner les consommateurs sur la longévité, la robustesse et la réparabilité des produits achetés. Il encourage également les entreprises à redoubler d’efforts sur la qualité et la durabilité de leurs produits. L’objectif de cette initiative est double : la mise en valeur des objets qui utilisent les ressources de façon optimale et la réduction des déchets prématurés.

Sa promesse ? Guider les consommateurs vers des produits réparables et conçus pour durer, mais ne garantit pas qu’ils ne tomberont jamais en panne. Ainsi, en leur présentant un renseignement précis et lisible sur le rapport entre longévité, le prix d’un produit et sur ses possibilités de réparationLongtime compte influer sur la préservation des ressources. « Pour réduire la surconsommation et sortir du tout jetable et du gaspillage. Réparabilité, robustesse et accès aux pièces détachées sont des conditions majeures à exiger pour préserver notre environnement », peut-on lire dans un communiqué.

Vers la labellisation de 30 produits en 2021

Pour être labellisés Longtime, les fabricants doivent respecter le cahier des charges composé de 41 critères permettant d’étudier les produits selon trois exigences principales : la conception robuste, la réparabilité, les garanties et le service après vente. Il est attribué à la suite d’un audit d’évaluation réalisé par l’un des deux organismes de contrôle indépendants reconnus par l’entreprise : Apave certification ou Ecocert Environnement.

Sept familles de produits ont obtenu le label à ce jour. Mais la liste s’allongera en 2021 en prévoyant l’identification de 30 familles de produits manufacturés, et une cinquantaine de produits en 2022. Par ailleurs, des partenariats avec les acteurs de la distribution sont en cours de négociation afin de sensibiliser les consommateurs directement en magasin. 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Le bus amphibie se jette à l'eau
Dernier numéro
Janvier 2022
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Ordonnance n° 2022-43 du 20 janvier 2022 relative à l'organisation du réseau des chambres d'agriculture à l'échelle régionale Lire
Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2022-43 du 20 janvier 2022 relative à l'organisation du réseau des chambres d'agriculture à l'échelle régionale Lire
Décret du 17 janvier 2022 portant classement, parmi les sites du département des Alpes-de-Haute-Provence, du site de l'éperon de Lurs (commune de Lurs) Lire
Arrêté du 14 janvier 2022 modifiant l'arrêté du 26 décembre 2016 fixant les modalités d'application du complément de la part liée aux fonctions en application de l'article 7 du décret n° 2016-1869 du 26 décembre 2016 fixant le régime indemnitaire applicable aux corps techniques de la direction générale de l'aviation civile Lire
Décret n° 2022-33 du 14 janvier 2022 modifiant le décret n° 2016-1869 du 26 décembre 2016 fixant le régime indemnitaire applicable aux corps techniques de la direction générale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 13 janvier 2022 modifiant l'arrêté du 10 décembre 2021 fixant un contingent exprimé en puissance et en jauge pour la réservation de capacités aux fins de délivrance de permis de mise en exploitation de navires de pêche au mois de décembre 2021 Lire
Arrêté du 10 janvier 2022 relatif à l'appel aux services d'élèves des écoles vétérinaires françaises remplissant les conditions prévues à l'article L. 241-6 pour lutter contre l'influenza aviaire hautement pathogène Lire
Décision du 6 janvier 2022 portant délégation de signature (direction générale des infrastructures, des transports et de la mer) Lire
Décision du 6 janvier 2022 portant délégation de signature Lire
Décret n° 2022-8 du 5 janvier 2022 relatif au résultat minimal de performance environnementale concernant l'installation d'un équipement de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire dans un bâtiment Lire
Décret n° 2022-2 du 4 janvier 2022 relatif aux situations permettant de déroger à l'interdiction d'acquisition par l'Etat de produits en plastique à usage unique Lire
Décret n° 2022-1 du 3 janvier 2022 fixant, en application du cinquième alinéa de l'article L. 130-9 du code de la route, la procédure d'expérimentation de la constatation des niveaux d'émissions sonores des véhicules en mouvement par des appareils de contrôle automatique fixes et mobiles et modifiant le code de la route Lire
Décret n° 2021-1942 du 31 décembre 2021 modifiant le décret n° 2013-611 du 10 juillet 2013 relatif à la réglementation applicable aux îles artificielles, aux installations, aux ouvrages et à leurs installations connexes sur le plateau continental et dans la zone économique exclusive et la zone de protection écologique ainsi qu'au tracé des câbles et pipelines sous-marins Lire
Décret n° 2021-1941 du 31 décembre 2021 relatif à la responsabilité élargie des producteurs pour les produits et les matériaux de construction du secteur du bâtiment Lire
Décret n° 2021-1906 du 30 décembre 2021 modifiant le décret n° 2020-1651 du 22 décembre 2020 relatif au label national « anti-gaspillage alimentaire » en application de l'article L. 541-15-6-1-1 du code de l'environnement Lire
Décret n° 2021-1905 du 30 décembre 2021 pris en application de l'ordonnance n° 2021-1325 du 13 octobre 2021 réformant l'évaluation des biotechnologies et simplifiant la procédure applicable aux utilisations confinées d'organismes génétiquement modifiés présentant un risque nul ou négligeable Lire
Décret n° 2021-1904 du 30 décembre 2021 portant diverses dispositions d'adaptation relatives à la responsabilité élargie des producteurs Lire
Décret n° 2021-1903 du 30 décembre 2021 pris pour l'application de l'ordonnance n° 2021-235 du 3 mars 2021 relative à la durabilité des bioénergies Lire
Décret n° 2021-1902 du 29 décembre 2021 relatif à la sécurité des ouvrages hydrauliques autorisés, déclarés ou concédés en application du code de l'environnement ou du code de l'énergie Lire
Arrêté du 28 décembre 2021 portant agrément d'un éco-organisme de la filière à responsabilité élargie des producteurs des contenus et contenants des produits chimiques pouvant présenter un risque significatif pour la santé et l'environnement mentionnés au 7° de l'article L. 541-10-1 du code de l'environnement Lire
À lire également
La filière textile tire son épingle du jeu
La filière textile tire son épingle du jeu
Baisse des mises en marché et des volumes collectés et triés, entreprises en difficultés... Pour l'éco-organisme ReFashion, qui regroupe les professionnels du textile, des linges de maison et des chaussures, 2020 a été une année charnière. Créé en 2008, il se projette désormais en 2030 avec la ferme volonté d'être un acteur pleinement engagé dans l'économie circulaire.
Report des fonds réparation et réemploi, ecosystem dénonce « une attitude irresponsable »
Report des fonds réparation et réemploi, ecosystem dénonce « une attitude irresponsable »
1er janvier 2022. C’est la date à laquelle les fonds de réemploi devaient entrer en vigueur dans le cadre de la réforme des filières de la responsabilité élargie du producteur (REP). Mais le gouvernement a décidé de « reporter sine die, à la dernière minute et sans aucune explication », ces dispositions qui visent à augmenter le réemploi et la réparation des équipements électriques et électroniques.
Eco-mobilier se mobilise pour le recyclage et le réemploi des jouets usagés
Eco-mobilier se mobilise pour le recyclage et le réemploi des jouets usagés
L’organisme Eco-mobilier, en lien avec les fédérations des jouets, a déposé sa candidature à l’agrément pour le recyclage des jouets. « Une suite logique » pour l’éco-organisme, fort d’une dizaine d’années d’expérience dans le recyclage du mobilier et des objets de la maison.
Export illégal : 195.000 tonnes de déchets d’équipements électriques et électroniques échappent à la filière de recyclage
Export illégal : 195.000 tonnes de déchets d’équipements électriques et électroniques échappent à la filière de recyclage
Selon une récente étude, près de 450.000 tonnes de déchets d’équipements électriques et électroniques échappent chaque année à la filière agréée de recyclage. Face aux filières illégales, ecosystem appelle l’ensemble des acteurs de la filière à coopérer pour mettre fin à ces pratiques.
Federec : Louis De Reboul élu président de la filière Palettes & Bois
Federec : Louis De Reboul élu président de la filière Palettes & Bois
À la suite de l’Assemblée générale de la filière Palettes & Bois de Federec, tenue le 08 décembre, Louis De Reboul entame un troisième mandat non consécutif en tant que président de la filière.
Une future usine de recyclage moléculaire dédiée à la circularité des déchets plastiques
Une future usine de recyclage moléculaire dédiée à la circularité des déchets plastiques
Mark Costa, PDG d’Eastman, annonce un projet d’investissement à hauteur d’1 milliard de dollars dans un site de recyclage moléculaire « matières-à-matières » en France. Ce futur site traitera chaque année près de 160.000 tonnes de déchets plastiques, qui sont actuellement incinérés.
Carbios obtient 30 millions d'euros pour sa technologie de recyclage des déchets PET
Carbios obtient 30 millions d'euros pour sa technologie de recyclage des déchets PET
La Banque européenne d'investissement (BEI) accorde un prêt de 30 millions d'euros à la société de chimie verte Carbios pour développer sa technologie de recyclage dédiée à la fin de vie des polymères plastiques.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Événements
RailTech Europe 2022
8 Mars 2022
Talents For The Planet
11 Mars 2022
AUTONOMY PARIS
16 Mars 2022
+ d'événements
Emploi
- Responsable de Centre de Tri Déchets H/F
- Alternance - Assistant(e) Manager H/F
- Chargé(e) d'affaires BTP en génie climatique et énergétique
- Coordinateur(trice) Régional(e) Région Centre Val de Loire F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.