Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le premier label pour lutter contre l'obsolescence programmée des produits manufacturés

Le premier label pour lutter contre l'obsolescence programmée des produits manufacturés
Sept familles de produits ont obtenu le label à ce jour. Crédits : Longtime/DR
Par Abdessamad Attigui, le 26 janvier 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Au bout de quelques mois, voire quelques semaines certains objets récemment achetés atteignent leur fin de vie et finissent dans la benne aux déchets. Pour rompre avec cette surconsommation, le label Longtime a été lancé pour accompagner les consommateurs vers un achat écologique et économique.

Appareils électroniques, ameublement, matériel de loisirs et professionnels, le label Longtime s’applique aux différents produits manufacturés. Créé en 2018 par la start-up toulousaine Ethikis ad Civis et soutenu par l’Agence de la transition écologique (ADEME), Longtime est un outil destiné à renseigner les consommateurs sur la longévité, la robustesse et la réparabilité des produits achetés. Il encourage également les entreprises à redoubler d’efforts sur la qualité et la durabilité de leurs produits. L’objectif de cette initiative est double : la mise en valeur des objets qui utilisent les ressources de façon optimale et la réduction des déchets prématurés.

Sa promesse ? Guider les consommateurs vers des produits réparables et conçus pour durer, mais ne garantit pas qu’ils ne tomberont jamais en panne. Ainsi, en leur présentant un renseignement précis et lisible sur le rapport entre longévité, le prix d’un produit et sur ses possibilités de réparationLongtime compte influer sur la préservation des ressources. « Pour réduire la surconsommation et sortir du tout jetable et du gaspillage. Réparabilité, robustesse et accès aux pièces détachées sont des conditions majeures à exiger pour préserver notre environnement », peut-on lire dans un communiqué.

Vers la labellisation de 30 produits en 2021

Pour être labellisés Longtime, les fabricants doivent respecter le cahier des charges composé de 41 critères permettant d’étudier les produits selon trois exigences principales : la conception robuste, la réparabilité, les garanties et le service après vente. Il est attribué à la suite d’un audit d’évaluation réalisé par l’un des deux organismes de contrôle indépendants reconnus par l’entreprise : Apave certification ou Ecocert Environnement.

Sept familles de produits ont obtenu le label à ce jour. Mais la liste s’allongera en 2021 en prévoyant l’identification de 30 familles de produits manufacturés, et une cinquantaine de produits en 2022. Par ailleurs, des partenariats avec les acteurs de la distribution sont en cours de négociation afin de sensibiliser les consommateurs directement en magasin. 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Un partenariat pour l'essor de la filière du recyclage des déchets en Auvergne-Rhône-Alpes
Un partenariat pour l'essor de la filière du recyclage des déchets en Auvergne-Rhône-Alpes
La Région Auvergne-Rhône-Alpes (AURA), l’Ademe et Federec Centre & Sud Est ont signé, ce mardi 12 octobre au salon Pollutec, une convention de partenariat pour le développement du recyclage et de la valorisation des déchets en AURA.
Christophe Viant, président de Federec Plastiques pour un troisième mandat
Christophe Viant, président de Federec Plastiques pour un troisième mandat
Christophe Viant, directeur d'Acteco Recycling, a été réélu à la présidence de la Fédération professionnelle des entreprises du recyclage (Federec) Plastiques pour un mandat de trois ans.
Eco-mobilier densifie ses points de réception des meubles et matelas usagés
Eco-mobilier densifie ses points de réception des meubles et matelas usagés
L'éco-organisme Eco-mobilier, spécialisé dans la collecte, le tri, le recyclage et la valorisation énergétique du mobilier usagé, lance un appel à candidatures en vue de renforcer son maillage territorial.
Machine de tri multi-matériaux intelligente et connectée pour centres de tri et de recyclage
Machine de tri multi-matériaux intelligente et connectée pour centres de tri et de recyclage
L’entreprise Pellenc ST est spécialisée depuis 20 ans dans les solutions de tri intelligent et connecté pour l’industrie du recyclage. Forte de deux filiales (Etats-Unis et Japon) et de nombreux bureaux commerciaux et agents, elle a déjà installé 1800 machines dans plus de 40 pays. Pour accompagner les exploitants dans la modernisation de leur outil industriel et pour répondre aux nouveaux standards des centres de tri 4.0, elle a développé la Mistral+ Connect. 
Pollutec : Trois questions à Alexis de Gérard
Pollutec : Trois questions à Alexis de Gérard
Pollutec tient salon du 12 au 15 octobre à Eurexpo Lyon. L'occasion de présenter, avec son directeur, Alexis de Gérard, ce qui attend les visiteurs pour cette nouvelle édition ainsi que les dernières tendances dans les secteurs de l'environnement.
Engie Solutions optimise la chaudière biomasse de l'usine d'Ingredia
Engie Solutions optimise la chaudière biomasse de l'usine d'Ingredia
Engie Solutions accompagnera Ingredia, spécialiste des ingrédients laitiers, pendant 15 ans pour augmenter sa part d’énergie renouvelable dans le mix énergétique de son usine dans les Hauts-de-France.
Pau Béarn Pyrénées installe une « biofactory » pour la production de 10 énergies vertes
Pau Béarn Pyrénées installe une « biofactory » pour la production de 10 énergies vertes
C'est inédit ! La communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées (Nouvelle-Aquitaine) s’engage avec un groupement mené par Suez dans la valorisation de ses eaux usées. A la clé, une « Biofactory » développant 10 ressources et énergies vertes.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.