Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le premier label pour lutter contre l'obsolescence programmée des produits manufacturés

Le premier label pour lutter contre l'obsolescence programmée des produits manufacturés
Sept familles de produits ont obtenu le label à ce jour. Crédits : Longtime/DR
Par Abdessamad Attigui, le 26 janvier 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Au bout de quelques mois, voire quelques semaines certains objets récemment achetés atteignent leur fin de vie et finissent dans la benne aux déchets. Pour rompre avec cette surconsommation, le label Longtime a été lancé pour accompagner les consommateurs vers un achat écologique et économique.

Appareils électroniques, ameublement, matériel de loisirs et professionnels, le label Longtime s’applique aux différents produits manufacturés. Créé en 2018 par la start-up toulousaine Ethikis ad Civis et soutenu par l’Agence de la transition écologique (ADEME), Longtime est un outil destiné à renseigner les consommateurs sur la longévité, la robustesse et la réparabilité des produits achetés. Il encourage également les entreprises à redoubler d’efforts sur la qualité et la durabilité de leurs produits. L’objectif de cette initiative est double : la mise en valeur des objets qui utilisent les ressources de façon optimale et la réduction des déchets prématurés.

Sa promesse ? Guider les consommateurs vers des produits réparables et conçus pour durer, mais ne garantit pas qu’ils ne tomberont jamais en panne. Ainsi, en leur présentant un renseignement précis et lisible sur le rapport entre longévité, le prix d’un produit et sur ses possibilités de réparationLongtime compte influer sur la préservation des ressources. « Pour réduire la surconsommation et sortir du tout jetable et du gaspillage. Réparabilité, robustesse et accès aux pièces détachées sont des conditions majeures à exiger pour préserver notre environnement », peut-on lire dans un communiqué.

Vers la labellisation de 30 produits en 2021

Pour être labellisés Longtime, les fabricants doivent respecter le cahier des charges composé de 41 critères permettant d’étudier les produits selon trois exigences principales : la conception robuste, la réparabilité, les garanties et le service après vente. Il est attribué à la suite d’un audit d’évaluation réalisé par l’un des deux organismes de contrôle indépendants reconnus par l’entreprise : Apave certification ou Ecocert Environnement.

Sept familles de produits ont obtenu le label à ce jour. Mais la liste s’allongera en 2021 en prévoyant l’identification de 30 familles de produits manufacturés, et une cinquantaine de produits en 2022. Par ailleurs, des partenariats avec les acteurs de la distribution sont en cours de négociation afin de sensibiliser les consommateurs directement en magasin. 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
L’intelligence artificielle met les Dasri au tapis
L’intelligence artificielle met les Dasri au tapis
La jeune pousse Lixo et Dalkia Wastenergy, cédé depuis à Paprec, expérimentent depuis avril dernier dans le centre de tri Cydel du Sydetom66, à Calce (Pyrénées-Orientales), un programme d’intelligence artificielle capable de détecter les déchets d’activités de soins à risques infectieux (Dasri) présents sur le tapis de tri.
Federec présente une vision optimiste de l’industrie du recyclage à l'horizon 2030
Federec présente une vision optimiste de l’industrie du recyclage à l'horizon 2030
Le syndicat professionnel des entreprises du recyclage Federec, dévoile son étude prospective sur les emplois et les compétences au sein de l'industrie du recyclage en 2030 : 5 principaux facteurs d’évolution toucheront le secteur dans les prochaines années.
[Décryptage] RE2020, de nouveaux risques pour la construction ?
[Décryptage] RE2020, de nouveaux risques pour la construction ?
Dans un contexte d’urgence climatique, et malgré quelques reports, vient de paraître en consultation publique le projet de loi RE2020, la future réglementation environnementale pour la construction des bâtiments neufs. Si elle est promulguée, cette loi imposera des calculs de limitation de la consommation des énergies polluantes, d’équivalent de rejet de CO² pour tous les matériaux utilisés lors d’une construction neuve. De quoi impacter en profondeur les modes constructifs et les contrats d’assurance pour les couvrir. Sébastien Faure, expert Construction Forts Enjeux au groupe Stelliant, apporte son éclairage sur un secteur de la construction en pleine mutation. 
Une formation dédiée au métier de diagnostiqueur produits, matériaux, déchets
Une formation dédiée au métier de diagnostiqueur produits, matériaux, déchets
Le syndicat professionnel des entreprises du recyclage Federec, a annoncé le lancement d’une formation réservée au métier émergeant de diagnostiqueur produits, matériaux, déchets (PMD) issus des bâtiments.
Dalby lance son tour de France pour promouvoir ses produits dédiés à l'environnement
Dalby lance son tour de France pour promouvoir ses produits dédiés à l'environnement
Depuis plus d'un demi-siècle, l'entreprise lot-et-garonnaise Dalby, spécialisée dans la fabrication de bras de levage, de grues de manutention et de bennes, conçoit et commercialise une « offre globale » dédiée au secteur de l'environnement. Elle a décidé de mettre cette dernière à l'honneur en organisant un « Dalby Tour » à travers la France.
Le projet GeoBaPa révèle que 50 % des terres excavées d’Île-de-France et Normandie pourraient être valorisées
Le projet GeoBaPa révèle que 50 % des terres excavées d’Île-de-France et Normandie pourraient être valorisées
Désireux de créer une filière de valorisation des déchets issus du secteur du bâtiment et des travaux publics, les régions Île-de-France et Normandie ont mené, durant quatre ans, une étude, dénommée GeoBaPa, sur la réutilisation des terres excavées. Résultats ? Jusqu'à 50 % des terres excavées franciliennes et normandes pourraient être réutilisables.
Refashion accélère l’industrialisation du recyclage avec sa plateforme « Recycle »
Refashion accélère l’industrialisation du recyclage avec sa plateforme « Recycle »
Refashion, l'éco-organisme français de la filière textile, linge de maison et chaussure, a mis en ligne sa plateforme « Recycle ». Cet outil recense les matières issues du recyclage, promeut les solutions de recyclage et facilite la mise en relation des acteurs du secteur.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.