EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneRECYCLAGE & RÉCUPÉRATION

Le premier label pour lutter contre l'obsolescence programmée des produits manufacturés

Par Abdessamad Attigui. Publié le 26 janvier 2021.
Le premier label pour lutter contre l'obsolescence programmée des produits manufacturés
Sept familles de produits ont obtenu le label à ce jour. Crédits : Longtime/DR
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Au bout de quelques mois, voire quelques semaines certains objets récemment achetés atteignent leur fin de vie et finissent dans la benne aux déchets. Pour rompre avec cette surconsommation, le label Longtime a été lancé pour accompagner les consommateurs vers un achat écologique et économique.

Appareils électroniques, ameublement, matériel de loisirs et professionnels, le label Longtime s’applique aux différents produits manufacturés. Créé en 2018 par la start-up toulousaine Ethikis ad Civis et soutenu par l’Agence de la transition écologique (ADEME), Longtime est un outil destiné à renseigner les consommateurs sur la longévité, la robustesse et la réparabilité des produits achetés. Il encourage également les entreprises à redoubler d’efforts sur la qualité et la durabilité de leurs produits. L’objectif de cette initiative est double : la mise en valeur des objets qui utilisent les ressources de façon optimale et la réduction des déchets prématurés.

Sa promesse ? Guider les consommateurs vers des produits réparables et conçus pour durer, mais ne garantit pas qu’ils ne tomberont jamais en panne. Ainsi, en leur présentant un renseignement précis et lisible sur le rapport entre longévité, le prix d’un produit et sur ses possibilités de réparationLongtime compte influer sur la préservation des ressources. « Pour réduire la surconsommation et sortir du tout jetable et du gaspillage. Réparabilité, robustesse et accès aux pièces détachées sont des conditions majeures à exiger pour préserver notre environnement », peut-on lire dans un communiqué.

Vers la labellisation de 30 produits en 2021

Pour être labellisés Longtime, les fabricants doivent respecter le cahier des charges composé de 41 critères permettant d’étudier les produits selon trois exigences principales : la conception robuste, la réparabilité, les garanties et le service après vente. Il est attribué à la suite d’un audit d’évaluation réalisé par l’un des deux organismes de contrôle indépendants reconnus par l’entreprise : Apave certification ou Ecocert Environnement.

Sept familles de produits ont obtenu le label à ce jour. Mais la liste s’allongera en 2021 en prévoyant l’identification de 30 familles de produits manufacturés, et une cinquantaine de produits en 2022. Par ailleurs, des partenariats avec les acteurs de la distribution sont en cours de négociation afin de sensibiliser les consommateurs directement en magasin. 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Revcoo lève 3.5 millions d’euros pour recycler les fumées des industriels
5 juillet 2022
Revcoo lève 3.5 millions d’euros pour recycler les fumées des industriels La cleantech, spécialisée dans la fabrication de systèmes de captation de CO2 sur sites industriels, utilisera cette levée de fonds pour installer en 2023 une machine capable de capter 20 tonnes de CO2 par jour.
Tribune | « Le Passeport numérique des produits facilite la transition vers une économie circulaire »
22 août 2022
Tribune | « Le Passeport numérique des produits facilite la transition vers une économie circulaire » La consommation de produits électriques et électroniques atteint chaque année des niveaux records. Ceux-ci pourraient être dotés d’un passeport électronique qui fournirait des informations sur leur origine, leur composition, et leur réparation. Pour Andreas Nobell, Responsable Développement, chez TCO Development, les passeports numériques devraient permettre de soutenir une production plus durable.
Fairmat renforce son capital pour le recyclage des matériaux avancés
21 novembre 2022
Fairmat renforce son capital pour le recyclage des matériaux avancés La spécialiste du recyclage des matériaux avancés, Fairmat, lève 34 millions d'euros. L'un des plus importants tours de table de « série A » pour une startup de la deeptech en France et en Europe cette année.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
[Vidéo] 3 questions à Stéphanie Gay, directrice du Salon des maires et des collectivités locales
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Chargé d'affaires CVC H/F
- Chef de Secteur H/F
- Ouvrier / Ouvrière paysagiste
- Chef d'Equipe Propreté Urbaine F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola