Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Chimirec : Johann Daniel nommé directeur des filiales de traitement et Recherche & Développement

Chimirec : Johann Daniel nommé directeur des filiales de traitement et Recherche & Développement
Johann Daniel, directeur des filiales de traitements et R&D de Chimirec. Crédits : Chimirec
Par A.A, le 11 juin 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le groupe Chimirec, spécialiste de la gestion des déchets, a annoncé la nomination de Johann Daniel au poste de directeur des filiales de traitement et Recherche & Développement.

Johann Daniel succède à ce poste à Philippe Merleix désormais responsable des filiales de collecte de la région Ouest. Depuis le 17 mai, Johann Daniel assure le pilotage et l’accompagnement de quatre filiales du groupe : Aretzia (Loire-Atlantique) dédiée au traitement des déchets liquides et des boues produits par les industriels, Solairgies (Maine et Loire) spécialisée dans le traitement des boues liquides et pâteuses d’origines industrielles, le producteur de fluides régénérés PPM (Indre-et-Loire) et Aprochim (Mayenne) spécialisée dans le traitement des matériaux souillés aux polychlorobiphényles (PCB).

Il aura ainsi pour missions d’assurer le pilotage et le développement des filiales de traitement, de garantir la synergie avec les filiales Groupe, d’innover sur de nouveaux marchés et proposer des outils de traitement, de piloter certaines études, notamment sur les COV (Composés Organiques Volatiles) et la R&D.

« Je suis fier de prendre la direction des filiales de traitement et Recherche & Développement. J’ai à cœur d’accroître les synergies entre les activités de collecte et de traitement dans la continuité de la stratégie de développement du Groupe et de mettre à profit mon expertise afin de développer avec les équipes de nouveaux outils de traitement opérationnels pour les quatre filiales », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Il débute sa carrière en 1998 comme ingénieur Environnement chez Vidam, pendant moins d’un an puis crée sa propre entreprise, Envirolog SSII, spécialisée dans la gestion de l’environnement. En 2005, Johann Daniel intègre le groupe de chimie industrielle Weychem où il restera 11 ans. En 2016, il est nommé responsable de la production des eaux et traitement des effluents au sein de l’entreprise Roquette. Trois ans plus tard, il intègre une filiale de la société allemande Brenntag spécialisée dans la distribution de produits chimiques en tant que Directeur des opérations. Et il intègre en septembre 2020, le groupe Chimirec comme chef de projet.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Les hôpitaux soignent leur empreinte environnementale
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
L'État s'efforce de renforcer son industrie du recyclage
L'État s'efforce de renforcer son industrie du recyclage
Le gouvernement mise sur une nouvelle stratégie nationale pour accélérer le recyclage des matériaux avec une enveloppe de 370 millions d’euros.
Solution compacte de recyclage de PVC composite souple
Solution compacte de recyclage de PVC composite souple
La start-up lyonnaise Polyloop développe une solution compacte de recyclage du PVC composite souple destinée aux transformateurs plasturgistes pour traiter des déchets post-industriels ou post-consommation (blisters, tablettes de médicaments, bâches, revêtements de sol souples…). Sa technologie, qui a bénéficié d’une licence exclusive sur brevet de Texyloop, repose sur cinq étapes clés.
Les sciences du comportement au secours de la réduction des déchets
Les sciences du comportement au secours de la réduction des déchets
Le bailleur social Paris Habitat a décidé de s'appuyer sur un dispositif innovant basé sur les sciences comportementales pour inciter ses locataires à réduire leurs déchets. Une première initiative avait déjà permis de réduire de 8 à 15 % leur consommation d'électricité.
Le Cerema et Biobuild Concept, partenaires pour encourager l'utilisation des matériaux biosourcés
Le Cerema et Biobuild Concept, partenaires pour encourager l'utilisation des matériaux biosourcés
Le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema) et l'agence Biobuild Concept coopèrent dans le cadre du dispositif CeremaLab d’appui aux startups innovantes. L’objectif est de développer les filières des matériaux biosourcés et de proposer des offres de services innovantes conjointes.
Refurbed lève 54 millions de dollars pour l'électronique reconditionné
Refurbed lève 54 millions de dollars pour l'électronique reconditionné
La société refurbed, leader des places de marché pour produits électroniques reconditionnés, a levé 54 millions de dollars dans le cadre d’un tour de table de série B dirigé par Evli Growth Partners et Almaz Capital.
CNIM O&M et Inova Operations rejoignent Paprec Energies
CNIM O&M et Inova Operations rejoignent Paprec Energies
Les équipes de la CNIM O&M et d'Inova Operations rejoignent officiellement le pôle Paprec Energies du groupe. Celui-ci comptera 24 usines de valorisation énergétique et 5 unités de valorisation organique.
Solution de déshydratation des biodéchets à capacité variable
Solution de déshydratation des biodéchets à capacité variable
Parce que les quantités de biodéchets d’un restaurant collectif ou d’une grande surface peuvent varier selon la météo ou la saison, Serveco, entreprise spécialisée dans la valorisation des biodéchets, développe une version à capacité variable de son déshydrateur Daisy, qu’il propose depuis 2012. Daisy prétraite in situ tous les déchets alimentaires sans tri préalable.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.