Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Federec présente une vision optimiste de l’industrie du recyclage à l'horizon 2030

Federec présente une vision optimiste de l’industrie du recyclage à l'horizon 2030
Le secteur pourra s'attendre à la création de 8000 postes à l'horizon 2030. Crédits : Pixabay
Par Abdessamad Attigui, le 23 juin 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le syndicat professionnel des entreprises du recyclage Federec, dévoile son étude prospective sur les emplois et les compétences au sein de l’industrie du recyclage en 2030 : 5 principaux facteurs d’évolution toucheront le secteur dans les prochaines années.

Quelles évolutions attendent la filière du recyclage en 2030 ? Federec, la Commission paritaire nationale de l’Emploi et de la Formation et le cabinet de conseil Kyu Associés, ont réalisé un travail d’analyse pour visualiser les transformations qui impacteront les métiers du secteur. L’étude prospective a permis au syndicat de dégager plusieurs axes de travail qui serviront à l’élaboration d’un plan stratégique sur la formation et les emplois pour accompagner les évolutions de la profession.

Selon l’analyse, cinq facteurs modifieront le secteur : la réglementation avec l’application de nouvelles lois et mesures ; l’évolution du marché renforcé par la reprise économique ; transformation des modes de consommation portée par la réduction des déchets et un modèle écoresponsable ; l’émergence de nouvelles technologies ; et consolidation de l’écosystème et des acteurs du recyclage.

Ces principaux facteurs auraient des effets sur le gisement de déchets des 12 filières de la profession : bâtiment, matière organique, métaux ferreux, bois, papiers cartons, verre, métaux non ferreux, VHU, DEEE, plastiques, solvants et textiles. Federec précise que ces évolutions engendreraient une bonne dynamique de l’emploi sur l’ensemble de la profession avec 1000 recrutements par an pour remplacer les départs à la retraite et la création de 8000 postes à l’horizon 2030, répartis comme suit :

- 3000 reculements attendus pour l’exploitation et maintenance ;
- 2500 postes pour le transport et logistique ;
- 1000 dans les fonctions commerciales ;
- 1000 dans les fonctions supports ;
- 500 en R&D et QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement).

Ces évolutions donneraient également la priorité à une dizaine de compétences : connaissance des matières & des filières de valorisation ; risque sécurité au travail ; qualité et réglementation ; démantèlement VHU - DEEE ; mécatronique ; systèmes embarqués ; digital ; veille technologique ; management d’équipe ; et relation client.

Trois scénarios d’évolution du volume recyclé en 2030

Par ailleurs, l’étude a modélisé l’évolution du recyclage de la collecte selon trois scénarios : la conversion des entreprises à l’économie circulaire avec une croissance économique ; la transition écologique partielle et transformation du secteur limitée dans un contexte économique stable ; ou une stagnation des taux de recyclage et récession économique.

Dans le cas du premier modèle optimiste, les volumes collectés à recycler atteindraient 166 millions de tonnes. Le second scénario fondé sur une trajectoire économique stable, le volume de collecte recyclé connaîtrait une augmentation moins fulgurante et se situerait à 145 millions de tonnes.

Quant au scénario le plus bas, marqué par la récession économique, la tendance serait à la baisse jusqu’en 2025 et augmenterait plus timidement jusqu’en 2030 pour atteindre 112 millions de tonnes de volume à recycler.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
[Décryptage] RE2020, de nouveaux risques pour la construction ?
[Décryptage] RE2020, de nouveaux risques pour la construction ?
Dans un contexte d’urgence climatique, et malgré quelques reports, vient de paraître en consultation publique le projet de loi RE2020, la future réglementation environnementale pour la construction des bâtiments neufs. Si elle est promulguée, cette loi imposera des calculs de limitation de la consommation des énergies polluantes, d’équivalent de rejet de CO² pour tous les matériaux utilisés lors d’une construction neuve. De quoi impacter en profondeur les modes constructifs et les contrats d’assurance pour les couvrir. Sébastien Faure, expert Construction Forts Enjeux au groupe Stelliant, apporte son éclairage sur un secteur de la construction en pleine mutation. 
Federec enthousiaste par la conversion de l’usine papetière d’Alizay
Federec enthousiaste par la conversion de l’usine papetière d’Alizay
La Fédération des entreprises du recyclage (Federec) a salué la reprise et la conversion de l’usine papetière d’Alizay (Eure) par le groupe papetier belge VPK. La fédération assurera l’approvisionnement de cette usine en matières premières issues du recyclage.
Federec annonce les résultats de ses élections régionales
Federec annonce les résultats de ses élections régionales
La Fédération des entreprises du recyclage (Federec) a publié trois nominations. Eric Jourdain de l’Etoille, a été réélu à la présidence de Federec Région Parisienne. Thierry de Chirée nommé à la présidence de Federec Est et Frédéric Dutriez en tant que président régional de Federec Hauts-de-France.
Suez et Airex Énergie accélèrent la production industrielle du biochar
Suez et Airex Énergie accélèrent la production industrielle du biochar
Suez et Airex Énergie, producteur canadien de biochar, s’associent pour industrialiser la valorisation des résidus de biomasse inexploités en biochar (forme stable du carbone organique). Ce combustible renouvelable est utilisé pour la fertilisation des sols urbains et agricoles.
Paprec et Vicat créent l’entreprise ALTèreNATIVE CSR dédiée à la fabrication des combustibles solides de récupération
Paprec et Vicat créent l’entreprise ALTèreNATIVE CSR dédiée à la fabrication des combustibles solides de récupération
Le spécialiste de la gestion des déchets Paprec et le spécialiste des matériaux de construction Vicat fondent ensemble l'entreprise « ALTèreNATIVE CSR », pour développer une solution alternative à l'enfouissement des déchets en Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Eco-mobilier récompense financièrement l'incorporation de matières recyclées dans le mobilier
Eco-mobilier récompense financièrement l'incorporation de matières recyclées dans le mobilier
L'éco-organisme dédié à la collecte et au recyclage du mobilier usagé met en place les « crédits recyclage » afin d’inciter les fabricants et les distributeurs de mobilier à concevoir des meubles à partir de matériaux recyclés.
Suez et Fermentalg lancent une entreprise dédiée à la valorisation du CO2 grâce aux microalgues
Suez et Fermentalg lancent une entreprise dédiée à la valorisation du CO2 grâce aux microalgues
Suez et Fermentalg créent la coentreprise « CarbonWorks ». Détenue à part égale par les deux groupes, elle a pour mission d’accélérer le développement et la commercialisation des solutions de capture et de bioconversion du CO2 par « photosynthèse microalgale ».
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.