Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

L'État s'efforce de renforcer son industrie du recyclage

L'État s'efforce de renforcer son industrie du recyclage
350 millions de tonnes de déchets sont produits chaque année en France. Crédit : Image'in/Adobe Stock
Par A.A, le 14 septembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le gouvernement mise sur une nouvelle stratégie nationale pour accélérer le recyclage des matériaux avec une enveloppe de 370 millions d’euros.

Plastiques, composites, textiles, métaux stratégiques et papiers-cartons... autant de matières premières seront revalorisées. Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique a annoncé lundi 13 septembre la stratégie nationale « Recyclabilité, recyclage et réincorporation des matériaux » dotée de 370 millions d’euros. Cette enveloppe s’ajoute aux soutiens financiers de 200 millions d’euros déjà mobilisés pour la filière du recyclage dans le cadre de France Relance sur la période 2021-2022.

Près de 350 millions de tonnes de déchets sont produits chaque année en France, dont près de 120 millions de tonnes ne sont pas recyclés. « Chaque année, ce sont également des dizaines de millions de tonnes de déchets recyclables qui sont exportés et recyclés ailleurs qu’en France », peut-on lire dans un communiqué. Il devient urgent de disposer de capacités industrielles capables de transformer « l’ensemble des déchets que nous produisons en matières premières de recyclage ».

C’est dans ce cadre que la stratégie sur le recyclage intervient. Les 370 millions d’euros mis sur la table financeront toutes les étapes de la chaîne de valeur du recyclage : la conception des produits ; la collecte, le tri des déchets et leur démantèlement ; et l’incorporation de ces matières premières de recyclage dans de nouveaux produits.

Ouverture d’un appel à projets

Un soutien financier sera également destiné aux innovations portant sur :

- La « recherche & développement », permettant de mettre au point des solutions de recyclage plus performantes pour l’ensemble des cinq matériaux de la stratégie.
- La « formation et le développement des compétences.
- Le déploiement d’unités industrielles de recyclage, en particulier des batteries, et l’adaptation de ces outils pour « réincorporer des matières premières de recyclage dans de nouveaux cycles de production ».

Pour mieux cibler ces inventions et les accompagner, le ministère de la Transition écologique lance l’appel à projets « Solutions innovantes pour l’amélioration de la recyclabilité, du recyclage et de la réincorporation des matériaux ». Ouvert jusqu’au 23 juillet 2022, cet appel concerne les projets d’innovation dans le domaine des technologies du tri des matériaux, et le domaine du recyclage des plastiques.

D’autres appels à projets seront lancés progressivement : le recyclage des métaux stratégiques à partir de septembre 2021, le recyclage des textiles, des composites et des papiers cartons à partir du premier trimestre 2022.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Une forêt Miyawaki pour lutter contre les îlots de chaleur urbains
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Les sciences du comportement au secours de la réduction des déchets
Les sciences du comportement au secours de la réduction des déchets
Le bailleur social Paris Habitat a décidé de s'appuyer sur un dispositif innovant basé sur les sciences comportementales pour inciter ses locataires à réduire leurs déchets. Une première initiative avait déjà permis de réduire de 8 à 15 % leur consommation d'électricité.
Engie Solutions optimise la chaudière biomasse de l'usine d'Ingredia
Engie Solutions optimise la chaudière biomasse de l'usine d'Ingredia
Engie Solutions accompagnera Ingredia, spécialiste des ingrédients laitiers, pendant 15 ans pour augmenter sa part d’énergie renouvelable dans le mix énergétique de son usine dans les Hauts-de-France.
Carbiolice favorise la compostabilité du plastique rigide
Carbiolice favorise la compostabilité du plastique rigide
C'est une première ! Carbiolice, entreprise française spécialisée en bioplastiques, a mis au point un additif enzymatique, appelé Evanesto®. Il permet de rendre compostable le PLA (acide polylactique) en conditions domestiques.
Solution compacte de recyclage de PVC composite souple
Solution compacte de recyclage de PVC composite souple
La start-up lyonnaise Polyloop développe une solution compacte de recyclage du PVC composite souple destinée aux transformateurs plasturgistes pour traiter des déchets post-industriels ou post-consommation (blisters, tablettes de médicaments, bâches, revêtements de sol souples…). Sa technologie, qui a bénéficié d’une licence exclusive sur brevet de Texyloop, repose sur cinq étapes clés.
Valobat : le futur éco-organisme pour la revalorisation des déchets du bâtiment
Valobat : le futur éco-organisme pour la revalorisation des déchets du bâtiment
26 entreprises de fabrication de produits et matériaux de construction s’engagent pour la création de l’éco-organisme Valobat. Cette initiative permettra à la filière d’assumer la Responsabilité élargie du producteur (REP) sur la fin de vie des produits.
Solution de déshydratation des biodéchets à capacité variable
Solution de déshydratation des biodéchets à capacité variable
Parce que les quantités de biodéchets d’un restaurant collectif ou d’une grande surface peuvent varier selon la météo ou la saison, Serveco, entreprise spécialisée dans la valorisation des biodéchets, développe une version à capacité variable de son déshydrateur Daisy, qu’il propose depuis 2012. Daisy prétraite in situ tous les déchets alimentaires sans tri préalable.
Paprec acquiert 20 % de Pizzorno Environnement
Paprec acquiert 20 % de Pizzorno Environnement
C'est acté ! Paprec, spécialiste de collecte et de recyclage de déchets, détiendra 20 % du capital de son concurrent Pizzorno Environnement.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.