CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Recyclage & Récupération > À Sainte-Sève, Chimirec ouvre une plateforme de tri à la pointe des dernières technologies
RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION

À Sainte-Sève, Chimirec ouvre une plateforme de tri à la pointe des dernières technologies

PUBLIÉ LE 21 MARS 2023
A.A
Archiver cet article
À Sainte-Sève, Chimirec ouvre une plateforme de tri à la pointe des dernières technologies
Chimirec Sainte-Sève ouvre les portes de son nouveau site. Crédit : Chimirec
Le spécialiste de la collecte et la valorisation des déchets Chimirec inaugure son nouveau site à Sainte-Sève, en Bretagne. Après 12 mois de travaux, le site a été entièrement rénové et modernisé pour offrir une solution de proximité à ses clients.

De la collecte à la valorisation des huiles usagées et des déchets issus des secteurs automobile, industriel, des déchetteries ou encore éco-organismes, Chimirec Sainte-Sève propose une large gamme de prestations. Grâce à sa nouvelle implantation à proximité des sites de Briec et Javené, le spécialiste du déchet étend son rayonnement dans la Région Bretagne et renforce ainsi sa proximité avec ses clients.

Depuis la première semaine de mars, le nouveau site Sainte-Sève réceptionne ses premiers camions et ses premières tonnes de déchets. Implanté sur un terrain de 6 000 m², le nouveau site se compose de trois bâtiments industriels d’une superficie totale de 1400 m². Afin de faciliter le transit des déchets, la plateforme dispose d’une aire de chargement et de déchargement entièrement sur rétention. Pour assurer le tri et le regroupement des déchets solides valorisables tels que le carton, la ferraille, les pare-chocs et pare-brise, Chimirec Sainte-Sève bénéficie d’un parc de bennes dédié. Sur la partie stockage, le site compte un bâtiment spécifique avec des alvéoles de stockage suivant les typologies de déchets en transit. Grâce à ses 8 cuves de 65m³ sur rétention, le site assure le stockage des déchets liquides en vrac tels que les huiles usagées, les liquides de refroidissement et les eaux souillées, destinées à la revalorisation.

Actuellement doté de deux camions, le spécialiste du déchet prévoit d’ici 2025 d’agrandir sa flotte à 10 camions dédiés à l’activité de collecte sur le Finistère en vue de collecter plus de 1500 tonnes de déchets par an.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Consignes sur les emballages cosmétiques : 11 grandes entreprises se mobilisent
Consignes sur les emballages cosmétiques : 11 grandes entreprises se mobilisent
Auum et Siemens collaborent pour réduire les déchets et la consommation d’eau
Auum et Siemens collaborent pour réduire les déchets et la consommation d’eau
Veolia Hauts-de-France : Florent Vedel nommé directeur régional du recyclage et de la valorisation des déchets
Veolia Hauts-de-France : Florent Vedel nommé directeur régional du recyclage et de la valorisation des déchets
Projet Propre : 9,5 millions d'euros pour créer une nouvelle filière de recyclage du plastique
Projet Propre : 9,5 millions d'euros pour créer une nouvelle filière de recyclage du plastique
Tous les articles Recyclage & Récupération
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS