Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

L'architecte Corinne Vezzoni veut rendre la France « inconstructible »

L'architecte Corinne Vezzoni veut rendre la France « inconstructible »
Par Anthony Laurent, le 13 décembre 2017.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
A l’heure où plusieurs grands projets d’aménagement doivent sortir de terre en France, l’architecte Corinne Vezzoni propose de rendre l’ensemble du territoire français « inconstructible ». Une solution, selon elle, pour lutter contre l’artificialisation des sols.

Alors que les médiateurs désignés par le gouvernement français pour décider du sort du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) doivent rendre leur rapport aujourd’hui, l’architecte marseillaise Corinne Vezzoni, lauréate du prix des Femmes Architectes 2015 et récompensée de la légion d’honneur en mars dernier, propose une solution radicale : rendre l’ensemble du territoire français « inconstructible ».

Une idée foncièrement utopiste mais qui a le mérite d’inviter toutes les parties prenantes de l’acte de construire ainsi que les citoyens à « porter un autre regard sur l’aménagement du territoire », avance Corinne Vezzoni. « Il ne s’agit pas d’arrêter de construire du jour au lendemain, mais de justifier, pour chacun des projets, de leur utilité socio-économique et surtout de leur bien-fondé écologique, pour tirer ces derniers vers le haut. Il faut soumettre chaque projet à un argumentaire rigoureux concernant leurs impacts environnementaux », indique-t-elle.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Un renversement en profondeur de la logique réglementaire

Ce renversement en profondeur de la logique réglementaire actuelle permettrait, selon Corinne Vezzoni, de lutter efficacement contre l’artificialisation des sols, à l’heure où les Français débattent de plusieurs grands projets – comme l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes mais aussi le Grand Paris, avec notamment la création du centre commercial Europacity dans le nord de la capitale et l’aménagement du plateau de Saclay au sud. « On peut construire d’une autre manière, sans accroître les surfaces constructibles au détriment des espaces naturels », plaide l’architecte. Et d’illustrer son propos par ses réalisations pour l’institut Supméca à Toulon (Var) et pour les Archives départementales des Bouches-du-Rhône à Marseille.

D’après Corinne Vezzoni, les lois de décentralisation successives ont renforcé une vision locale de l’aménagement du territoire en délaissant une vision d’ensemble plus appropriée. Contrairement à l’« urbanisme réglementaire » en vigueur, l’« urbanisme de projet » qu’elle appelle de ses vœux pourrait aujourd’hui, par exemple, s’emparer des friches commerciales qui se multiplient désormais en France. « Il faut saisir cette opportunité pour construire des logements et des bureaux sur ces zones commerciales. Il faut aujourd’hui construire la ville sur la ville », propose-t-elle. Avant de poursuivre : « les architectes ont pour rôle de léguer aux générations futures de la beauté et du confort de vie. »

9,3 % du territoire de la France métropolitaine est artificialisé

Aujourd’hui, en France, les terres équivalant à un département sont artificialisées tous les 10 ans, soit environ 420 km² par an. Selon le gouvernement français, en 2015, ce phénomène s’est « stabilisé » pour s’établir à 9,3 % du territoire français métropolitain. Depuis 2008, le rythme de progression de l’artificialisation des sols a « ralenti » pour atteindre +0,8 % par an.

Wikimedia Commons
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Ecocem Matérials lève 22.5 millions d’euros pour la production de ciment bas carbone
Ecocem Matérials lève 22.5 millions d’euros pour la production de ciment bas carbone
Ecocem Matérials, société irlandaise spécialiste des technologies cimentaires bas carbone, boucle un tour de table de 22.5 millions d’euros.
Sénat : 25 recommandations pour accélérer la durabilité du modèle alimentaire français
Sénat : 25 recommandations pour accélérer la durabilité du modèle alimentaire français
La commission de l’aménagement du territoire et du développement durable et la commission des affaires économiques ont adopté, mercredi 19 mai, un rapport d’information commun pour un modèle alimentaire durable et plus local.
Un nouveau référentiel de certification pour une aquaculture plus durable
Un nouveau référentiel de certification pour une aquaculture plus durable
L’Aquaculture Stewardship Council (ASC) a publié ce mardi 15 juin 2021, un référentiel à destination des fabricants d’aliment aquacole pour limiter l’impact des ingrédients utilisés, qu’ils soient d’origine terrestre ou marine.
QualiPaysage dévoile le premier label dédié aux entreprises du paysage
QualiPaysage dévoile le premier label dédié aux entreprises du paysage
L'organisme de qualification des métiers du paysage, QualiPaysage, présente le premier label français dédié à aux Aménagements Paysagers. Ce nouveau label attendu par les professionnels du paysage leur permettra d'accéder à un gage d'excellence supplémentaire.
La 8e édition des Trophées francophones des campus responsables est lancée
La 8e édition des Trophées francophones des campus responsables est lancée
Les candidatures pour la 8e édition des Trophées francophones des campus responsables sont désormais ouvertes jusqu'au 30 novembre 2021.
L’agriculture biologique ouvrirait la voie de l’autonomie alimentaire en Europe
L’agriculture biologique ouvrirait la voie de l’autonomie alimentaire en Europe
Selon une récente étude, publiée dans la revue scientifique One Earth, le développement d’un système agro-alimentaire biologique et durable en Europe, permettrait de subvenir à la demande alimentaire croissante en 2050 et de créer une cohabitation équilibrée entre l’agriculture et la biodiversité.
Bretagne : appel à manifestation d’intérêt sur l’usage des matériaux de construction biosourcés
Bretagne : appel à manifestation d’intérêt sur l’usage des matériaux de construction biosourcés
La première session de l’appel à manifestation d’intérêt portant sur la construction neuve est lancée jusqu’au 30 septembre 2021. Objectif : diffuser plus largement l’intérêt des matériaux biosourcés pour une construction plus durable.
Tous les articles TERRITOIRES
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.