Menu

Biodiversité

Les petites parcelles agricoles favorisent l’abondance des pollinisateurs

Partager :
     
Les petites parcelles agricoles favorisent l’abondance des pollinisateurs
Par E.G, le 16 février 2018
Une équipe de chercheurs issus de 15 laboratoires européens a mené des recherches sur 229 parcelles de quatre pays européens : d’après cette étude, les petites parcelles agricoles favorisent l’abondance des pollinisateurs et la reproduction des plantes.

Les petites parcelles agricoles favoriseraient la biodiversité et en particulier l’abondance des pollinisateurs. Il s’agit de la conclusion d’une étude menée par 15 laboratoires européens, dont le Centre national de recherche scientifique (CNRS) et l’Institut national de recherche agronomique (Inra), dans quatre régions européennes et sur 20.000 pollinisateurs. Cette étude publiée le mercredi 14 février dernier dans la revue Proceeding of the Royal Society London, « porte sur l’effet de la taille des parcelles et de la diversité des cultures sur les pollinisateurs et le succès reproducteur des plantes », explique le CNRS.

Pour en venir à cette conclusion, les chercheurs ont étudié 229 parcelles en Allemagne, Espagne, France et au Royaume-Uni, dont la taille et la diversité des cultures variaient. « Les chercheurs ont identifié plus de 20.000 pollinisateurs et ont mené des expériences de transfert de pollen et de production de graines », est-il précisé. Selon ce rapport, la taille des parcelles et la diversité des cultures a un réel impact sur les pollinisateurs : « un paysage agricole fait de petites parcelles, et donc avec une forte densité de bordures de champs, favorise l’abondance des pollinisateurs, en particulier celle des abeilles sauvages », et ainsi du transfert de pollen et de la production de graines. Par contre, une plus grande diversité des cultures n’aurait pas forcément d’impact sur l’abondance des pollinisateurs, « notamment lorsque l’augmentation de la diversité est due à la présence de cultures intensives telles que la culture de maïs, peu favorables aux adventices et aux pollinisateurs », détaille le CNRS. Les chercheurs concluent donc que « des politiques agri-environnementales favorisant une réduction de la taille moyenne des parcelles cultivées pourrait donc permettre de favoriser la biodiversité tout en maintenant les surfaces de production agricole ».

Ces recherches ont été menées dans le cadre du projet international Farmland lancé en 2012 et qui avait pour but de « tester le rôle de l’hétérogénéité des cultures pour la biodiversité et les services écosystémiques dans les paysages agricoles ». Il est financé par Era-Net Biodiversa.
Pixabay
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
Ou à l'adresse :
contact@environnement-magazine.fr
En partenariat avec
À lire également
Sondage : les Français souhaitent que la biodiversité devienne une priorité gouvernementale
Sondage : les Français souhaitent que la biodiversité devienne une priorité gouvernementale
Alors que le gouvernement vient d’appeler à la mobilisation nationale pour la biodiversité, la Fête de la Nature, qui se déroulera du 23 au 27 mai prochains, publie une enquête réalisée en partenariat avec YouGov.
Etude : La pollution affecte les champignons et la nutrition des arbres en Europe
Etude : La pollution affecte les champignons et la nutrition des arbres en Europe
Les champignons sont affectés par la pollution, ce qui expliquerait la tendance à la dégradation de la nutrition des arbres dans les forêts européennes.
La Commission européenne propose des mesures pour lutter contre le déclin des insectes pollinisateurs
La Commission européenne propose des mesures pour lutter contre le déclin des insectes pollinisateurs
Le vendredi 1er juin, la Commission européenne a émis une série de propositions pour lutter contre le déclin des insectes pollinisateurs.
Le BRGM et l’ONF renouvellent leur partenariat
Le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) et l’Office national des forêts (ONF) ont renouvelé le jeudi 31 mai, leur convention cadre afin de « renforcer et pérenniser leur partenariat sur les cinq prochaines années ».
La Fête de la nature, étape de la « mobilisation générale »
La Fête de la nature, étape de la « mobilisation générale »
Nicolas Hulot appelle à une « mobilisation générale » sur la biodiversité, bientôt dotée d’un plan, « frère jumeau » de celui sur le climat.
Reforest’Action lance un calculateur carbone qui propose une compensation locale
Reforest’Action lance un calculateur carbone qui propose une compensation locale
L’entreprise Reforest’Action lance un calculateur carbone accessible à tous, qui propose une calcul des émissions de CO2 ainsi qu’une compensation en plantant des arbres sur un projet de reboisement au choix.
Plantes invasives : comment faire reculer la renouée ?
Plantes invasives : comment faire reculer la renouée ?
Avec comme objectif d’apporter des éclairages scientifiques et opérationnels sur la gestion des renouées asiatiques invasives, le SpiGest (synergie plantes invasives Grand Est) a organisé un colloque national pour donner la parole aux gestionnaires d’espaces paysagers et aux chercheurs.
Oiseaux et câbles électriques : FNE, la LPO, Enedis et RTE renouvellent leur convention au sein du Comité national avifaune
Oiseaux et câbles électriques : FNE, la LPO, Enedis et RTE renouvellent leur convention au sein du Comité national avifaune
Vendredi 25 mai dernier, les associations France nature environnement (FNE) et la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), ainsi que les gestionnaires de réseaux électriques Enedis et RTE ont renouvelé la convention qui les unit au sein du Comité national avifaune depuis 2004.
Agromousquetaires signe un partenariat pour la préservation de sites naturels
Le pôle agroalimentaire du groupement Les Mousquetaires, Agromousquetaires, a annoncé le 25 mai dernier, engager un partenariat d’une durée de trois ans avec les Conservatoires d’espaces naturels (CEN) et le Conservatoire du littoral, afin de « préserver et mettre en valeur les sites naturels ».
Trois questions à Henri Clément, porte-parole de l’Union nationale de l'apiculture française
Trois questions à Henri Clément, porte-parole de l’Union nationale de l'apiculture française
Henri Clément est apiculteur et porte-parole de l’Union des apiculteurs de France (Unaf).
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
<R>EVOLUTION
19 Juin 2018
<R>EVOLUTION
Forum des Infrastructures Numériques
28 Juin 2018
Forum des Infrastructures Numériques
Salon Amiante
12 Septembre 2018
Salon Amiante
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.