Menu

Biodiversité

La Fête de la nature, étape de la « mobilisation générale »

Partager :
     
La Fête de la nature, étape de la « mobilisation générale »
Par Laurence Madoui, le 23 mai 2018
Nicolas Hulot appelle à une « mobilisation générale » sur la biodiversité, bientôt dotée d’un plan, « frère jumeau » de celui sur le climat. La 12 ème Fête de la nature y participe : 800 000 participants sont attendus autour de 5 000 animations valorisant les services rendus par les écosystèmes.

Certes, la Fête de la nature n’est pas encore devenue l’« équivalent de la Fête de la musique » ambitionné à son lancement. Mais entre ses débuts et la douzième édition (du 23 au 27 mai), « c’est le jour et la nuit en termes de mobilisation », assure le directeur de l’Agence française pour la biodiversité (AFB), qui fut promoteur de l’événement en tant que responsable d’ONG. Au–delà du nombre croissant de collectivités impliquées et d’animations labellisées (plus de 700 et des centaines d’autres plus modestes), Christophe Aubel note le sursaut d’intérêt des médias grand public : « Les chiffres sur le déclin des populations d’oiseaux sont connus de longue date, c’est depuis peu qu’ils font la une des journaux », relève l’ancien directeur d’Humanité et biodiversité.

Thème de l’année : «Voir l’invisible dans la nature près de chez vous », niché entre les murs, sous les réverbères, au fond des mares, en lisière de forêt. Pour l’occasion, des réserves naturelles d’ordinaire inaccessibles sont ouvertes au public. Six établissements pénitentiaires accordent des permis de sortie à certains détenus. Récupérer des graines sous ses chaussures boueuses, calculer empiriquement l’indice de biodiversité d’un site, fabriquer une bombe à graines pour ensemencer une friche urbaine : autant d’actions simples qui reconnectent avec la nature, présentées dans une dizaine de fiches pratiques.

« Notre nourriture et notre oxygène »

Alors que les signaux négatifs se multiplient (recul des effectifs de mammifères, d’insectes, d’oiseaux), « la capacité à réagir de la société dépend de la mobilisation des citoyens », considère Bruno David, président du Muséum national d’histoire naturelle, co-organisateur de la manifestation avec l’AFB. L’engagement de la société civile n’est pas à la hauteur de celui sur le climat. Mais la biodiversité a l’avantage d’être un sujet motivant, selon François Letourneux, président de la Fête de la nature: « Les impacts des mesures en faveur des milieux et des espèces sont assez rapides, alors que l’on butte sur l’inertie du climat ».

Pour Christophe Aubel, « la Fête contribue à faire monter le sujet ». Sachant qu’il faut dépasser le stade de « l’émerveillement » : « La nature n’est pas que sympathique, elle nous est indispensable : c’est notre nourriture, notre oxygène, nos territoires. » C’est ce qu’exposent une douzaine de films courts réalisés par l’AFB, soulignant l’interdépendance entre activités humaines et biodiversité (les pollinisateurs sont à l’origine d’un tiers de notre alimentation ; sans requin, pas de coquilles Saint- Jacques, mets favori des raies dont le prédateur régule les populations).

L’Agence prépare une campagne de communication nationale pour 2019.
Prochaine étape, en préparation du plan biodiversité annoncé pour l’été : le comité interministériel – le premier sur ce sujet, insiste Christophe Aubel - du 28 juin. « Certes, le ministère de l’Ecologie est moteur, mais ce sont les politiques sectorielles qui impactent la biodiversité. »
Grenouille verte © Michel Bramard / AFB
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
Ou à l'adresse :
contact@environnement-magazine.fr
En partenariat avec
À lire également
[Tribune] Le nouveau plan biodiversité de la ville de Paris : Faux-semblants et vraies menaces
[Tribune] Le nouveau plan biodiversité de la ville de Paris : Faux-semblants et vraies menaces
Cette semaine, la présidente de la fédération parisienne de France Nature Environnement (FNE), Christine Nedelec, revient sur les mesures annoncées par la ville de Paris en mars dernier, en faveur de la biodiversité.
Trois questions à Henri Clément, porte-parole de l’Union nationale de l'apiculture française
Trois questions à Henri Clément, porte-parole de l’Union nationale de l'apiculture française
Henri Clément est apiculteur et porte-parole de l’Union des apiculteurs de France (Unaf).
Un appel à projets pour le reboisement en France
Un appel à projets pour le reboisement en France
Ce lundi 28 mai, Reforest’Action lance un appel à projets national dans l’objectif de planter un million d’arbres entre fin 2018 et début 2019.
Sondage : les Français souhaitent que la biodiversité devienne une priorité gouvernementale
Sondage : les Français souhaitent que la biodiversité devienne une priorité gouvernementale
Alors que le gouvernement vient d’appeler à la mobilisation nationale pour la biodiversité, la Fête de la Nature, qui se déroulera du 23 au 27 mai prochains, publie une enquête réalisée en partenariat avec YouGov.
Philippe Reignault nommé directeur du laboratoire de santé des végétaux de l’Anses
Le 4 juin dernier, Philippe Reignault a été nommé directeur du laboratoire de santé des végétaux de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses).
A Paris, « La Caverne » cultive son jardin dans un parking sous-terrain
A Paris, « La Caverne » cultive son jardin dans un parking sous-terrain
Au deuxième niveau du parking sous-terrain de la résidence Raymond Queneau, dans le XVIIIème arrondissement de Paris, un espace de 3.500 m² est dédié à la culture d’endives et de champignons.
Agromousquetaires signe un partenariat pour la préservation de sites naturels
Le pôle agroalimentaire du groupement Les Mousquetaires, Agromousquetaires, a annoncé le 25 mai dernier, engager un partenariat d’une durée de trois ans avec les Conservatoires d’espaces naturels (CEN) et le Conservatoire du littoral, afin de « préserver et mettre en valeur les sites naturels ».
Un portail de sciences participatives pour la biodiversité
Un portail de sciences participatives pour la biodiversité
Fin mai dernier, le Muséum national d'histoire naturelle (MNHN), l'Union nationale des Centres permanents d'initiatives pour l'environnement (UNCPIE) et la Fondation pour la nature et l'homme (FNH) ont lancé un portail web de sciences participatives autour de la biodiversité baptisé « Open ».
Reforest’Action lance un calculateur carbone qui propose une compensation locale
Reforest’Action lance un calculateur carbone qui propose une compensation locale
L’entreprise Reforest’Action lance un calculateur carbone accessible à tous, qui propose une calcul des émissions de CO2 ainsi qu’une compensation en plantant des arbres sur un projet de reboisement au choix.
La Commission européenne propose des mesures pour lutter contre le déclin des insectes pollinisateurs
La Commission européenne propose des mesures pour lutter contre le déclin des insectes pollinisateurs
Le vendredi 1er juin, la Commission européenne a émis une série de propositions pour lutter contre le déclin des insectes pollinisateurs.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
<R>EVOLUTION
19 Juin 2018
<R>EVOLUTION
Forum des Infrastructures Numériques
28 Juin 2018
Forum des Infrastructures Numériques
Salon Amiante
12 Septembre 2018
Salon Amiante
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.