Menu

Déchets & Recyclage

[Tribune] Levons les freins à la transition vers une économie circulaire

Partager :
     
[Tribune] Levons les freins à la transition vers une économie circulaire
Par Benoît Hennaut, président du Syndicat des tubes et raccords en PVC, le 16 avril 2018
Cette semaine, Benoît Hennaut, président du Syndicat des tubes et raccords en PVC, revient sur les enjeux de la feuille de route pour l’économie circulaire, et particulièrement sur le rôle des plasturgistes dans la mise en oeuvre de celle-ci.

S’il est un sujet qui fait l’objet d’un large consensus, parmi ceux – Etat, acteurs privés, consommateurs - dont les intérêts sont tout sauf identiques, c’est bien l’impérieuse nécessité de se doter d’un modèle économique plus sobre et respectueux de notre environnement. Dans cet immense chantier qui nous oblige collectivement, il existe un chemin de diminution significative de notre empreinte écologique : l’évolution vers une économie circulaire qui met à l’honneur le tri et le recyclage des déchets produits par l’Homme.

En l’espèce, nous pouvons nous montrer raisonnablement optimistes devant l’alignement progressif des planètes : jamais, en effet, les décideurs publics, les entreprises industrielles et nos concitoyens n’ont autant partagé la même volonté de passer d’un raisonnement linéaire - fabriquer, consommer, jeter – à un modèle circulaire qui prend en compte le cycle de vie du produit, perçu comme une future ressource. Pour autant, nombreux sont les défis à relever dans le chemin qu’il reste à parcourir.

Conscient de cette réalité, le Gouvernement a lancé au mois d’octobre dernier une consultation nationale de grande ampleur en vue d’aboutir au printemps à une feuille de route sur l’économie circulaire. Parmi les objectifs fixés : réduire de moitié les déchets mis en décharge et recycler 100 % des plastiques sur le territoire d’ici à 2025, contre seulement 22% aujourd’hui.

Cette ambition est partagée par de nombreux acteurs, comme ceux de la filière française de la plasturgie. Depuis le début des années 2000, nous avons pris une série d’engagements ambitieux tant au niveau national que communautaire, avec plusieurs plans d’action européens, afin de faire de la transition vers une économie circulaire notre priorité. A titre d’exemple, grâce à nos efforts combinés, nous sommes parvenus à l’objectif de recycler désormais 100 % de nos déchets de production.
Mais il nous faut désormais aller au-delà de ces avancées certes encourageantes. La consultation sur l’économie circulaire aura justement permis d’aborder la question de façon globale. La feuille de route qui en découle doit donc apporter des orientations claires pour les filières, les entreprises, l’action publique et les citoyens et lever les freins qui entravent la transition que nous appelons de nos vœux.

Le premier chantier réside dans l’évolution des mentalités de nombre de nos concitoyens qui, bien que soucieux de la préservation de notre planète, sont prisonniers de fausses croyances à l’égard du recyclage. Pour cela, nous devons battre en brèche l’idée selon laquelle cela induit nécessairement une détérioration de la qualité des produits. Non seulement le recyclage ne met pas en péril la nouvelle vie du produit mais – encore mieux – son empreinte environnementale devient positive.
Il convient ensuite d’agir à tous les étages, de la conception à la distribution des produits, pour susciter et encourager les comportements vertueux, sans lesquels un changement de modèle ne pourra voir le jour.
Cela commence en amont de la fabrication d’un produit avec l’attribution d’une valeur financière incitative aux certificats d’économie carbone ou par un soutien accru aux recycleurs dans les investissements nécessaires à la transformation et l’utilisation optimale des matières recyclées.

Nous devons également mieux valoriser les déchets. Outre la sensibilisation des industriels et des consommateurs, il semble impératif de faire évoluer significativement la fiscalité sur l’enfouissement ou l’incinération des déchets, afin de favoriser les produits éco-conçus et la construction de nouvelles installations de tri et de recyclage.
Pour leur part, les acteurs de la plasturgie tâcheront d’être à la hauteur de cet immense défi. D’ici à la fin du mois de juin 2018, nous formaliserons avec les industriels de la collecte des objectifs de volumétrie d’intégration de matière plastique issu de déchets afin de tendre vers le 100 % plastiques recyclés en 2025. Pour réaliser cette ambition, nous déterminerons les investissements à prioriser, la qualité minimale de la matière recyclée à respecter et les évolutions de la réglementation à prévoir.

La conjonction de tous ces efforts concourra à l’essor d’une économie circulaire en France et en Europe. Car si notre continent ne contribue qu’à 1% de la propagation dans les océans des déchets plastiques, il peut entraîner dans son sillage un mouvement mondial vers des systèmes de collecte plus efficaces dans les pays qui en sont dépourvus et la prise en compte de la fin de vie des produits plastiques dès leur conception. Un mouvement dans lequel chacun d’entre nous peut dès à présent prendre toute sa part.
Benoît Hennaut, président du Syndicat des tubes et raccords en PVC
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
À lire également
Citeo lance des ateliers de l’économie circulaire dans les territoires
Citeo lance des ateliers de l’économie circulaire dans les territoires
Citeo a annoncé mercredi 28 mars, lancer des « ateliers de l’économie circulaire » dans les territoires.
Citeo lance des appels à projets pour augmenter la performance du recyclage dans les territoires
Citeo lance des appels à projets pour augmenter la performance du recyclage dans les territoires
Citeo vient de lancer un nouveau plan de performance pour les territoires, afin d’améliorer la collecte et le tri.
Eco-systèmes a recyclé 69 millions d’appareils en 2017
Eco-systèmes a recyclé 69 millions d’appareils en 2017
L’éco-organisme Eco-systèmes indique avoir collecté et recyclé 533.640 tonnes de DEEE en 2017, soit l’équivalent de 69,1 millions d’appareils électriques usagés.
Recyclage des métaux : le point francilien
Recyclage des métaux : le point francilien
Après avoir mené sa première étude sur la filière de recyclage spécifique des papiers/cartons, l’Ordif – Observatoire régional des déchets d’Ile-de-France – s’est intéressé aux acteurs de la filière des métaux ferreux et non-ferreux.
Muriel Olivier, nouvelle déléguée générale de la Fnade
Muriel Olivier, nouvelle déléguée générale de la Fnade
Muriel Olivier rejoint la Fédération nationale des activités de la dépollution et de l’environnement (Fnade) au poste de déléguée générale.
Les professionnels du bâtiment s'opposent à la création d'une filière REP pour les déchets du BTP
Les professionnels du bâtiment s'opposent à la création d'une filière REP pour les déchets du BTP
L’AIMCC, la Capeb et la FNBM ont fait savoir désaccord avec le rapport Vernier sur les filières REP et en particulier sur le point suggérant la création d'une filière REP pour les déchets du BTP.
Strasbourg lance un appel à projets pour réduire les déchets et le gaspillage alimentaire
Strasbourg lance un appel à projets pour réduire les déchets et le gaspillage alimentaire
L’eurométropole de Strasbourg (Bas-Rhin) lance un nouvel appel à projets « zéro déchet, zéro gaspillage », qui vise à soutenir les innovations pour réduire, réutiliser et recycler les déchets.
Paprec Group acquiert la société Deroo
Le 19 mars, Paprec Group a annoncé avoir fait l’acquisition de la société de recyclage et de transport Deroo, située dans le Pas-de-Calais.
Les recycleurs démarrent l'année 2018 « sur la lancée de 2017 »
Les recycleurs démarrent l'année 2018 « sur la lancée de 2017 »
A la veille de la présentation, par le gouvernement, de la feuille de route pour l'économie circulaire, les recycleurs appellent de leurs vœux la mise en œuvre d'un « vrai plan de développement de l'économie circulaire » en France.
Filières REP : la CME remet en question les propositions du rapport Vernier
Filières REP : la CME remet en question les propositions du rapport Vernier
La Confédération des métiers de l'environnement (CME) s'inquiète dans un communiqué publié le 3 avril, des risques économiques et environnementaux du projet de refonte des dispositifs d'éco-contribution des produits.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Intermat 2018
23 Avril 2018
Intermat 2018
Carrefour International du Bois
30 Mai 2018
Carrefour International du Bois
Smarter Energies
5 Juin 2018
Smarter Energies
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.