Menu

Eau

L’IFAA conteste les conclusions du suivi in situ de l’Irstea

Eau
Partager :
     
L’IFAA conteste les conclusions du suivi in situ de l’Irstea
Par E.G, le 9 octobre 2017
Le suivi in situ des installations d’ANC réalisé par l’Irstea a conclu qu’une minorité des installations était satisfaisante en terme de qualité de l’eau. Le syndicat des professionnels de la filière de l’ANC revient sur cette étude en la remettant en question.

Mi-septembre dernier, l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (Irstea) a publié les résultats de son étude de suivi in situ des installations d’assainissement non collectif (ANC). Selon ces conclusions, seuls cinq dispositifs d’ANC qualifiés sur 21, seraient satisfaisants quant aux seuils de référence « qualité de l’eau ». Le 4 octobre, le syndicat des professionnels de la filière de l’ANC, l’IFAA, a réagi à ces résultats, qu’ils jugent « peu fiables » et « à nuancer ». Le syndicat rappelle que ces installations font appel à une diversité de filières : du foncier au paysager en passant par la prise de conscience des enjeux environnementaux et l’aptitude du sol.

L’IFAA conteste les résultats obtenus par l’Irstea : « en prenant comme base le prélèvement « bilan 24h » reconnu comme le plus représentatif ainsi que les paramètres réglementaires (MES et DBO5), les résultats changent de manière radicale », indique le syndicat. Par ailleurs, l’IFAA estime que les échantillons analysés par l’Irstea ne sont pas optimum, dans le sens où « aucun dispositif n’a été testé sur plus de 30 installations », ni représentatifs de la filière ANC : « 17 % des dispositifs » ont été évalués, selon le syndicat, sur les « 101 dispositifs agréés » existants. Enfin, le syndicat a tenu à comparerce suivi in situ réalisé par l’Irstea, avec deux autres études sur les ANC. Par exemple, l’étude « Tarn », réalisée par l’agence de l’eau Adour-Garonne entre 2008 et 2014 sur 66 installations, concluait que « 90 % des mesures de qualité des eaux traitées par un panel de 22 produits différents respectent la réglementation française sur des échantillons 24 heures », rappelle l’IFAA. Le syndicat indique qu’il est « volontaire pour une collaboration au niveau national pour une remontée et l’exploitation de données de suivi de la vie des installations. »
DR
À lire également
Sécheresse : l’AFB publie les résultats de son observation des cours d’eau français
Sécheresse : l’AFB publie les résultats de son observation des cours d’eau français
Entre 2012 et 2016 l’Agence française pour la biodiversité a observé les étiages estivaux des cours d’eau métropolitains.
Appel à projets de l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse sur les micropolluants
Appel à projets de l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse sur les micropolluants
L’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse lance un appel à projets auprès des collectivités qui réalisent des campagnes de recherche et de réduction des substances dangereuses pour l’eau (RSDE).
La Saur veut revenir dans le jeu
La Saur veut revenir dans le jeu
Fragilisé ces dernières années par son surendettement, le numéro trois français de l’eau relance un plan de croissance.
Les zones de rejet végétalisées, ces inconnues
Les zones de rejet végétalisées, ces inconnues
Alors que de nombreuses zones de rejet végétalisées ont déjà poussé en sortie de stations d’épuration, leurs objectifs et leurs bénéfices demeurent flous.
Le gouvernement ouvre une cellule d’expertise sur la gestion de la ressource en eau
Le gouvernement ouvre une cellule d’expertise sur la gestion de la ressource en eau
Ce jeudi 2 novembre, Nicolas Hulot et Stéphane Travert ont annoncé le lancement d’une cellule d’expertise composée de 5 membres et consacrée à la gestion de la ressource en eau dans le domaine agricole.
Marie-Hélène Aubert nommée présidente de l’agence de l’eau Loire-Bretagne
Marie-Hélène Aubert nommée présidente de l’agence de l’eau Loire-Bretagne
Marie-Hélène Aubert a été nommée par décret du 13 novembre 2017 de la présidence de la République présidente du conseil d’administration de l’agence de l’eau Loire-Bretagne.
Le Sénat adopte une loi de simplification de gestion de l’eau potable par les collectivités
Le Sénat adopte une loi de simplification de gestion de l’eau potable par les collectivités
La proposition de loi adopté en octobre dernier, tend à simplifier certaines obligations applicables aux collectivités territoriales dans le domaine du service public d’eau potable, dont la procédure de déclaration des indicateurs de performance.
Bassin Seine-Normandie : 216,4 millions d’euros d’aides attribués
Bassin Seine-Normandie : 216,4 millions d’euros d’aides attribués
Lors de la réunion de la commission des aides de l’Agence de l’eau Seine-Normandie, plus de 216 millions d’euros d’aides ont été attribuées pour la qualité de l’eau du bassin.
Événements
SMCL, salon des maires et des collectivités locales
21 Novembre 2017
SMCL, salon des maires et des collectivités locales
Solutrans
21 Novembre 2017
Solutrans
Paysalia
5 Décembre 2017
Paysalia
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Archives
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Newsletters
Agenda
Abonnés
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.