Menu

Énergie

Nucléaire : le gouvernement reporte l'objectif de réduction à 50% prévue pour 2025

Partager :
     
Nucléaire : le gouvernement reporte l'objectif de réduction à 50% prévue pour 2025
Par Eva Gomez, le 7 novembre 2017
A l’issue du Conseil des ministres de ce mardi 7 novembre, Nicolas Hulot a annoncé que l’objectif de réduction à 50% de la part du nucléaire dans la production énergétique d’ici à 2025 n’était pas atteignable. Une nouvelle date devrait être annoncée prochainement.

Ce mardi 7 novembre 2017 à la sortie du Conseil des ministres, le ministre de la transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a annoncé que le gouvernement renonçait à ramener la part du nucléaire à 50% du mix énergétique français en 2025. « Il sera difficile de tenir ce calendrier sauf à relancer la production d’électricité à base d’énergies fossiles », a-t-il déclaré. Toutefois, Nicolas Hulot a précisé que « le gouvernement a réaffirmé très clairement son souhait d’atteindre au plus vite l’objectif de 50% de la part du nucléaire mais évidemment sans sacrifier ou rogner nos objectifs sur le changement climatique ». D’après lui, « si l’on veut maintenir la date de 2025 pour ramener dans le mix énergétique le nucléaire à 50%, ça se fera au détriment de nos objectifs climatiques et au détriment de la fermeture des centrales à charbon. Et probablement que si l’on voulait s’acharner sur cette date, il faudrait même rouvrir d’autres centrales thermiques », a-t-il insisté.

Cet objectif avait été fixé dans la loi de 2015 sur la transition énergétique, qui prévoit de ramener la part du nucléaire de 75% à 50% en 2025. Par ailleurs, cet objectif figurait parmi les promesses de campagne du candidat Emmanuel Macron. Une nouvelle date devrait prochainement être fixée pour l’atteinte de cet objectif. Une date plus « réaliste », d’après le Nicolas Hulot. En réaction à cette annonce, le directeur général du fournisseur d’électricité renouvelable Enercoop, a indiqué qu’« en dépit d’un développement inédit dans le monde entier des productions électriques solaires et éoliennes, lié à une maturité technologique et financière aujourd’hui compétitives, la France reste engluée dans le piège nucléaire et est en train de rater l’opportunité d’une réelle transition énergétique porteuse de valeurs économique, environnementale et sociale ».

Un objectif également ambitieux selon RTE

Ce matin, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité RTE a présenté les cinq scénarios de son bilan prévisionnel 2017. Dans ce dernier, l’objectif de réduction de la part du nucléaire à 50% de la production en 2025 paraît également hors d’atteinte, et qu’il devrait être repoussé à 2030 : selon RTE, « la fermeture d’un nombre important de réacteurs nucléaires (de l’ordre de vingt-quatre) doit être accompagnée par une forte accélération du développement des énergies renouvelables et de la construction de nouvelles centrales au gaz (plus de 11 000 MW) pour atteindre l’objectif de 50% de production nucléaire, fixé par la loi de transition énergétique ». Pour l’instant, seule la fermeture des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim est actée. Et en juillet dernier, Nicolas Hulot avait annoncé la fermeture de « jusqu’à 17 réacteurs nucléaires ».

Actuellement, la France compte 58 réacteurs répartis dans 19 centrales nucléaires. En 2016, l’énergie produite à partir de la fusion nucléaire représentait 72,3% du mix énergétique français. C’est presque 8% de moins qu’en 2015.
À lire également
Les propositions de la FNCCR pour développer la méthanisation
Les propositions de la FNCCR pour développer la méthanisation
Alors que demain s’ouvre le Salon de l’agriculture et que le président de la République a annoncé devant un millier d’agriculteurs réunis le 22 février, à l’Élysée, la création d'un fond de prêts de 100 millions d’euros pour développer la méthanisation, la FNCCR, au nom des collectivités qu’elle représente, dévoile ses 25 propositions pour libérer la filière.
Electricité en Europe : les énergies renouvelables ont dépassé le charbon en 2017
Electricité en Europe : les énergies renouvelables ont dépassé le charbon en 2017
Selon un rapport publié par deux think tanks allemand et britannique, les énergies renouvelables ont pour la première fois en 2017 assuré 30 % de la production électrique européenne.
Energies Posit'if compte accompagner la rénovation énergétique de 10.000 logements d'ici 2020
Energies Posit'if compte accompagner la rénovation énergétique de 10.000 logements d'ici 2020
Spécialisé dans la rénovation énergétique des logements en Ile-de-France, Energies Posit’if poursuit son développement et envisage même d’accompagner la rénovation énergétique de 10.000 logements à l’horizon 2020.
L'Ademe et l'Afnor signent un partenariat pour trois ans
L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) vient de signer un accord-cadre avec l'Association française de normalisation (Afnor) pour une durée de trois ans.
ENR :  2,8 GW supplémentaires raccordés en France en 2017
ENR : 2,8 GW supplémentaires raccordés en France en 2017
Ce jeudi 8 février, RTE, le Syndicat des énergies renouvelables, Enedis et l'Association des distributeurs d'électricité en France ont dévoilé leur panorama de l'électricité renouvelable pour l'année 2017 : environ 2,8 GW supplémentaires ont été raccordés.
Synthèse d’hydrogène grâce à des cellules photovoltaïques
Des chercheurs de l’université de Kyushu (Institute for CarbonNeutral Energy Research), au Japon, ont réussi à synthétiser de l’hydrogène à partir de l’eau grâce à des cellules solaires, en élargissant leur spectre d’absorption au rouge et au proche infrarouge (jusqu’à 800 nm).
Observ’er publie un site d’information sur la filière éolienne
Observ’er publie un site d’information sur la filière éolienne
L’observatoire des énergies renouvelables Observ’er vient de publier un site d’information dédié à l’éolien terrestre et en mer.
Ouverture des Assises européennes de la transition énergétique à Genève
Ouverture des Assises européennes de la transition énergétique à Genève
Ce mardi 30 janvier, s’ouvre la 19e édition des Assises européennes de la transition énergétique, à Genève en Suisse.
La consommation mondiale de gaz naturel a progressé de 3% en 2017
La consommation mondiale de gaz naturel a progressé de 3% en 2017
La croissance de la consommation mondiale de gaz naturel est estimée à 3% au cours des premiers trimestres de 2017, par rapport à la même période en 2016.
Une station de recharge d’hydrogène multimodale
Une station de recharge d’hydrogène multimodale
Atawey propose une station de recharge capable à la fois de faire le plein d’hydrogène et de recharger des batteries électriques.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
EnerJmeeting
8 Mars 2018
EnerJmeeting
Aquibat 2018
14 Mars 2018
Aquibat 2018
Bois Énergie
15 Mars 2018
Bois Énergie
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.