Menu

Énergie

GRTgaz et les agriculteurs s’engagent pour des « actions communes » en faveur du biométhane agricole

Partager :
     
GRTgaz et les agriculteurs s’engagent pour des « actions communes » en faveur du biométhane agricole
Par Anthony Laurent, le 5 décembre 2017
Les représentants du monde agricole – la FNSEA et l’ACPA – et GRTgaz ont présenté « trois pistes d’actions conjointes » pour accélérer le développement de la filière biométhane agricole en France. Un pas de plus vers l’objectif d’atteindre une consommation de 30 % de gaz renouvelable à l’horizon 2030.

« Le potentiel de développement de la méthanisation agricole constitue un atout majeur pour le développement économique du pays et de nos territoires. » Ce 5 décembre, la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture (APCA) et GRTgaz ont présenté leur vision commune « des freins et des leviers sur lesquels agir pour favoriser l’essor du gaz renouvelable dans les territoires. »

Pour Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, Claude Cochonneau, président de l’APCA et Thierry Trouvé, directeur général de GRTgaz, « trois pistes d’actions conjointes » sont à suivre pour « donner une nouvelle impulsion à la convention initiée en 2016 », via laquelle les opérateurs des réseaux gaziers se sont engagés à parvenir à une consommation de 30 % de gaz renouvelable d’ici 2030. Ces actions se résument par trois mots-d’ordre : favoriser le financement des projets ; accompagner les agriculteurs de façon plus soutenue, et développer la R&D.

Favoriser le financement des projets, accompagner les agriculteurs…

Ainsi, la FNSEA, l’APCA et GRTgaz en appellent aux pouvoirs publics pour soutenir les porteurs de projets et mieux adapter les modes de financement aux spécificités de la méthanisation agricole. « Alors que l’on compte aujourd’hui quelques dizaines d’installations qui injectent du gaz renouvelable dans les réseaux, ce sont plusieurs milliers de nouveaux sites qui devraient voir le jour à l’horizon 2030 », prédisent les professionnels des mondes agricole et gazier.

En outre, ces derniers souhaitent que la formation initiale des futurs exploitants soit renforcée, de même que la formation professionnelle aux agriculteurs en activité. « Les agriculteurs doivent avoir un accès à des références techniques et économiques fiables, harmonisées au niveau national afin de pouvoir se lancer dans des projets de méthanisation solides et durables », indiquent-ils encore.

… et orienter et développer la R&D

Enfin, la FNSEA, l’APCA et GRtgaz misent sur le développement des « smart grids » (ou réseaux « intelligents ») et des installations de rebours pour « maximiser l’insertion croissante du gaz renouvelable au meilleur coût pour la collectivité. » Parallèlement, le monde agricole appelle de ses vœux « la diffusion de références et d’innovation sur de nouveaux systèmes agricoles, que ce soit dans les domaines de l’agronomie, de la vie des sols ou encore de la production de biomasse adaptée aux systèmes de culture. »

Avec un gisement de matière méthanisable détenu à 90 % par les exploitants agricoles, l’essor du gaz renouvelable au niveau local constitue, selon la FNSEA, l’APCA et GRTgaz, « une réponse prometteuse aux enjeux de multiperformance du monde agricole et de lutte contre le changement climatique. »
Source : Wikipédia.
À lire également
Sébastien Lecornu annonce la création de groupes de travail sur le solaire et la méthanisation
Sébastien Lecornu annonce la création de groupes de travail sur le solaire et la méthanisation
Après l'éolien, Sébastien Lecornu, secrétaire d’État à la transition écologique et solidaire, vient d'annoncer la création prochaine de deux groupes de travail : l'un sur l'énergie solaire, l'autre sur la méthanisation.
Engie se dote d’une entité consacrée à l’hydrogène renouvelable
Engie se dote d’une entité consacrée à l’hydrogène renouvelable
Après la cession de ses actifs de la filière amont de gaz naturel liquéfié à Total, le fournisseur d’énergie Engie a annoncé se doter d’une entité dédiée à l’hydrogène renouvelable.
Dominique Mockly : « Le gaz répond à l’équation mêlant transition énergétique et pertinence économique »
Dominique Mockly : « Le gaz répond à l’équation mêlant transition énergétique et pertinence économique »
Aux commandes de TIGF, réseau de transport de gaz depuis un peu plus d’un an, Dominique Mockly veut inscrire le groupe dans la transition énergétique française.
L’électricité renouvelable représente 18,9 % de la consommation française au troisième trimestre
L’électricité renouvelable représente 18,9 % de la consommation française au troisième trimestre
Le Syndicat des énergies renouvelable a publié son panorama de l’électricité renouvelable au troisième trimestre 2017 : 661 MW supplémentaires ont été raccordés.
Autoconsommation collective : le premier projet français lancé à Marmagne
Autoconsommation collective : le premier projet français lancé à Marmagne
A Marmagne dans le Cher, le projet « Smartmagne » sera lancé dès 2018.
Autoconsommation : Enerplan demande le retrait d’un amendement et la convocation d’un groupe de travail
Autoconsommation : Enerplan demande le retrait d’un amendement et la convocation d’un groupe de travail
Le 30 novembre dernier, le gouvernement a déposé un amendement au projet de loi de finances rectificative pour 2017, réservant l’exonération de CSPE aux petites installations en autoconsommation intégrale.
Energie solaire : Enerplan souhaite un doublement des appels d'offres et une simplification administrative
Energie solaire : Enerplan souhaite un doublement des appels d'offres et une simplification administrative
Lors de son Assemblée générale, le syndicat des professionnels de l'énergie solaire a rappelé l'objectif d'atteindre 10% de la production électrique en 2028 et 20% en 2035.
Tout savoir sur : Les effets sanitaires liés à certaines ondes sonores émises par les parcs éoliens
Tout savoir sur : Les effets sanitaires liés à certaines ondes sonores émises par les parcs éoliens
L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a publié en mars 2017 les résultats de son évaluation des effets sanitaires liés aux basses fréquences sonores (20 à 200 Hz) et infrasons (inférieurs à 20 Hz) émis par les parcs éoliens.
Chaleur fatale : l'Ademe relève un potentiel de 6.600 GWh en Ile-de-France
Chaleur fatale : l'Ademe relève un potentiel de 6.600 GWh en Ile-de-France
Afin d'encourager les projets de récupération et valorisation de chaleur fatale, la direction régionale de l'Ademe Ile-de-France vient de publier un rapport d'étude encourageant : sur les 26.500 GWh des gisements maximaux, 6.600 GWh sont valorisables.
[Tribune] Alerte sur les réseaux !
[Tribune] Alerte sur les réseaux !
Environnement-magazine.fr inaugure, avec cette tribune, son nouveau format en ligne dédié à la publication de vos réflexions et de vos idées.
Événements
World Efficiency
12 Décembre 2017
World Efficiency
Carrefour de l'eau
24 Janvier 2018
Carrefour de l'eau
Aquibat
14 Mars 2018
Aquibat
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Archives
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Newsletters
Agenda
Abonnés
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.