Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Énergie

Le chèque énergie sera distribué à 4 millions de foyers dès le 26 mars

Partager :
     
Le chèque énergie sera distribué à 4 millions de foyers dès le 26 mars
Par Eva Gomez, le 8 janvier 2018
Le vendredi 5 janvier, Sébastien Lecornu a annoncé que le chèque énergie, nouveau dispositif mis en place par le gouvernement pour lutter contre la précarité énergétique, serait distribué dès le 26 mars 2018 à 4 millions de foyers éligibles.

Vendredi 5 janvier dernier, le secrétaire d’État auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, Sébastien Lecornu, a annoncé que le chèque énergie serait distribué à partir du 26 mars 2018 à 4 millions de ménages. « Le chèque énergie viendra en aide à beaucoup de nos concitoyens qui peinent à payer leurs factures d’énergie ou qui souhaitent rénover leur logement », a indiqué Sébastien Lecornu. Ce chèque sera directement envoyé aux ménages éligibles par voie postale et aucune démarche n’est nécessaire pour le recevoir. « Pour y être éligible, il faut simplement avoir déclaré ses revenus auprès des services fiscaux (déclaration d’impôt sur les revenus de l’année 2016), même en cas de revenus faibles ou nuls. Il faut en outre habiter dans un logement imposable à la taxe d’habitation (même si le bénéficiaire en est exonéré) », précise le ministère de la transition écologique et solidaire dans son communiqué.

Pour avoir droit à ce chèque énergie, une personne vivant seule ne doit pas dépasser le revenu fiscal de référence de 7.700 euros par an. Pour un couple avec deux enfants, ce plafond est situé à 16.170 euros par an. Le montant du chèque énergie 2018 s’échelonne de 48 à 227 euros, il est de 150 euros en moyenne. Il doit permettre de payer une partie de la facture d’énergie du loyer, mais également une éventuelle rénovation énergétique.

Un dispositif « pas à la hauteur des besoins »

Pour rappel, ce chèque énergie a été expérimenté dans quatre départements : les Côtes d’Armor, l’Ardèche, l’Aveyron et le Pas-de-Calais, où 170.000 chèques ont été distribués. L’Union nationale des centres communaux d’action sociale (Unccas) estime que ce dispositif est très insuffisant. Pour l’Unccas, le critère du revenu fiscal « contribue à l’exclusion du dispositif d’une partie des personnes souffrant de précarité énergétique notamment celles n’ayant pas réalisé de déclaration d’imposition ou ayant vu leur situation changer au cours des deux dernières années ». Par ailleurs, le montant de ce chèque « n’est pas à la hauteur des besoins », selon l’organisme. Rappelons qu’en 2015, la facture énergétique moyenne d’un foyer français s’élevait à 1.400 euros. « Ce dispositif ne résout ni la question de la solvabilisation des ménages, ni celle de la prévention des impayés d’énergie », estime l’Unccas, qui a mené l’enquête. Selon cette dernière, les impayés d’énergie « sont en effet le plus fréquemment compris entre 150 et 450 euros, et dépassent souvent 600 euros par an ».
Torange.biz
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
Article sponsorisé
Masternaut : des solutions de gestion de flotte respectueuses de l’environnement
En partenariat avec
À lire également
« Notre ambition est de devenir le leader dans le gaz, l’électricité et les énergies vertes »
« Notre ambition est de devenir le leader dans le gaz, l’électricité et les énergies vertes »
Il y a deux ans, le groupe Engie décidait d’accélérer son développement, autour notamment de deux axes forts : la relation clients et le digital.
Lorient mise sur le financement participatif pour sa centrale solaire
Lorient mise sur le financement participatif pour sa centrale solaire
L’ancienne base de sous-marins de Lorient abritera prochainement « l’une des plus grandes centrales photovoltaïques urbaines de France ».
Un houlomoteur « nouvelle génération » mis à l’eau à La Rochelle
Un houlomoteur « nouvelle génération » mis à l’eau à La Rochelle
Pour la jeune entreprise innovante girondine Hace, la transition énergétique passe par l’exploitation des énergies marines, et plus particulièrement de l’énergie des vagues.
[Décryptage] Le gaz vert du futur arrive (presque) dans les tuyaux
[Décryptage] Le gaz vert du futur arrive (presque) dans les tuyaux
L’Ademe estime qu’il est possible d’atteindre 100 % de gaz renouvelable en 2050.
« En 2050, l'hydrogène pourrait représenter 20 % de la demande finale d'énergie en France »
« En 2050, l'hydrogène pourrait représenter 20 % de la demande finale d'énergie en France »
Le 1er juin dernier, le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, présentait le « plan Hydrogène » du gouvernement.
Mercedes convertit une ancienne centrale à charbon en batterie géante
Mercedes convertit une ancienne centrale à charbon en batterie géante
Inaugurée en juin dernier, une installation de stockage d’électricité a été mise en œuvre dans les murs d’une ancienne centrale à charbon en Allemagne.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
32ème Congrès National AMORCE
17 Octobre 2018
32ème Congrès National AMORCE
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
15 Novembre 2018
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous !  Une journée, des solutions »
15 Novembre 2018
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous ! Une journée, des solutions »
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.