Menu

Énergie

La FNCCR, Observ’ER et l’Ademe publient leur baromètre annuel de l’électricité renouvelable

Partager :
     
La FNCCR, Observ’ER et l’Ademe publient leur baromètre annuel de l’électricité renouvelable
Par Eva Gomez, le 10 janvier 2018
Mardi 9 janvier, Observ’ER, la FNCCR et l’Ademe ont publié leur baromètre 2017 de l’électricité renouvelable : elle représente presque 22 % de la consommation électrique française.

En 2017, presque 22 % de la consommation électrique française provient des énergies renouvelables. C’est ce que constate le baromètre des énergies renouvelables électrique en France, publié le mardi 9 janvier par l’organisme Observ’ER, la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR – Territoire d’énergie) et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). D’après ce baromètre, les puissances d’électricité renouvelable raccordées en 2017 ont dépassé les 49 GW.

La filière éolienne en plein essor

Filière par filière, ce baromètre fait état de la puissance installée, de la production électrique, du nombre d’emplois directs ainsi que du chiffre d’affaire et met en perspective les objectifs à courte échéance. Avec 12.908 MW de puissance éolienne installée à fin septembre 2017, la filière éolienne réalise « sa meilleure année en matière de puissance raccordée ». Elle « confirme son dynamisme retrouvé et affirme son rôle de relais de croissance dans les territoires », précise le baromètre. « La projection de la dynamique actuelle devrait permettre de conclure 2017 sur un volume total de 1.600 MW et un parc total proche des 13.500 MW », est-il précisé. Rappelons que l’ambition de la filière pour fin 2018 est d’atteindre un parc de 15.000 MW. Une ambition « tout à fait réalisable à condition que le secteur maintienne son rythme », estiment les trois organismes à l’origine de ce baromètre. « En revanche, pour atteindre 26 GW en 2023, soit la fourchette haute fixée dans le cadre de la programmation pluriannuelle de l’énergie (la fourchette basse étant elle fixée à 21,3 GW), la cadence devra encore s’accélérer et passer les 2 GW installés par an, et ce dès 2018 ». Par ailleurs, la filière éolienne compte 15.990 emplois directs fin 2016, pour un chiffre d’affaires de 4,5 millions d’euros. Le grand-Est, les Hauts-de-France et l’Occitanie sont les trois régions plus équipées et productrices d’énergie éolienne.

Le photovoltaïque en route vers l’autoconsommation

La filière photovoltaïque ne s’est pas démarquée en 2017 selon ce baromètre : « de janvier à septembre 484 MW ont été raccordés, pour 465 à la même période en 2016 », est-il indiqué. Au deuxième trimestre cependant, les installations de plus d’1 MW ont connu un pic, avec 153 MW raccordés : « Il s’agit de la plus haute valeur depuis le troisième trimestre 2015, qui avait été marqué par le raccordement d’une centrale de 230 MW », indique le baromètre. Fin septembre 2017, la puissance photovoltaïque atteint donc 7.686 MW. La filière compte 5.700 emplois directs fin 2016, pour un chiffre d’affaires de 3,8 millions d’euros. Le rapport remarque que le nombre d’emplois dans la filière solaire est en constante diminution depuis 2010, où ils étaient estimés à 32.000. Ceci s’explique notamment par l’évolution de la filière vers l’autoconsommation et le numérique, comme le souligne le baromètre. Les régions Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Paca sont celles qui possèdent les plus grandes puissances raccordées à fin septembre 2017.

L’Auvergne-Rhône-Alpes, région leader de la production d’hydroélectricité

L’hydroélectricité de son côté, « reste la première source d’énergie électrique renouvelable en France ». Fin septembre 2017, la puissance installée représente 25.781 MW et atteint presque l’objectif 2023 de 25.800 MW de puissance installée. L’objectif 2023 de production d’hydroélectricité est déjà atteint en 2016, à savoir 64 TWh. « L’hydroélectricité est la deuxième source d’électricité du pays, après le nucléaire », rappelle le baromètre. Cette filière emploie 12.340 personnes et représente un chiffre d’affaires de 3,6 millions d’euros. L’Auvergne-Rhône-Alpes est la région pionnière en terme d’énergie hydroélectrique avec une production de 21.978 GWh au 30 septembre 2017. Elle est suivie par l’Occitanie (8.439 GWh) et la région Paca (8.802 GWh). A noter cependant qu’en novembre dernier, lors de la publication du panorama des ENR au troisième trimestre par le SER, Jean-Louis Bal, président du SER soulignait que « la productivité de l’hydraulique [avait] diminué de 18 % par rapport au troisième trimestre 2016 ». En cause : la sécheresse qui a frappé la France durant l’été 2017, en comparaison avec l’année 2016 où « les conditions hydrologiques étaient particulièrement favorables ».

Les autres filières de production d’électricité renouvelable sont également passées au crible : par exemple, la filière biomasse est en développement avec une puissance installée de 589,5 MW à fin septembre 2017. Elle emploie 6.160 personnes pour un chiffre d’affaires de 1,6 millions d’euros. La filière biogaz « se structure peu à peu ». Fin septembre 2017, 412 MW de puissance sont installés et la filière compte 1.570 emplois directs pour un chiffre d’affaires, toutes valorisations confondues, de 372 millions d’euros. Quant à la filière des énergies marines renouvelables (EMR), elle représente une « formidable opportunité » selon ce baromètre : « au-delà de leur rôle dans la transition énergétique, ces technologies offrent la possibilité de développer un savoir-faire industriel national tourné vers l’export », est-il argumenté. Fin septembre 2017, la puissance d’EMR installée atteint 263 MW. La filière emploie pour l’heure 2.090 personnes pour un chiffre d’affaires de 592 millions d’euros. Mais la France semble prendre du retard dans le développement de cette filière qui représente pourtant « un grand potentiel ».

L’Auvergne-Rhône-Alpes et l’Occitanie, en tête au classement régional

L’Auvergne-Rhône-Alpes possède à fin septembre 2017, une puissance électrique renouvelable, toutes filières confondues, de 13.007 MW et se positionne au premier rang français. Elle est suivie par l’Occitanie avec 8.410 MW de puissance électrique renouvelable totale. Vient ensuite le Grand Est (6.071 MW), la Nouvelle-Aquitaine (4.747 MW), la région Paca (4.675 MW), , les Hauts-de-France (3.304 MW), la Bretagne (1.498 MW), le Centre-Val de Loire (1.397 MW), la Bourgogne-Franche-Comté (1.375 MW), le Pays-de-la-Loire (1.282 MW), la Normandie (989 MW), l’Ile-de-France (488 MW) et la Corse (389 MW). Les régions d’Outre-mer sont en fin de classement : la Réunion possède 347 MW de puissance électrique renouvelable totale, suivie par la Guyane (182 MW), la Guadeloupe (107 MW), la Martinique (70 MW) et Mayotte (15 MW).

Consulter l’intégralité du baromètre en ligne.
Pixabay
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
À lire également
Le fournisseur alternatif ekWateur propose le bois comme source d'énergie
Le fournisseur alternatif d'électricité ekWateur a annoncé ce mercredi 21 mars, enrichir son offre en fournissant du bois comme source d'énergie renouvelable.
Derichebourg adopte l’ Active Stop-Start  d’Effenco
Derichebourg adopte l’"Active Stop-Start" d’Effenco
Derichebourg Environnement va déployer la technologie hybride-électrique du Québécois Effenco sur sa flotte de camions.
Réseaux de chaleur solaire : une formation technique organisée en juin en Savoie
Les 5 et 6 juin prochains, l’Institut national de l’énergie solaire (Ines) organise une formation professionnelle aux réseaux de chaleur solaire.
Total annonce l’acquisition de Direct Energie
Total annonce l’acquisition de Direct Energie
Ce mercredi 18 avril, Total a annoncé avoir signé un accord en vue de l’acquisition de 74,33 % du capital de Direct Energie, pour environ 1,4 milliard d’euros.
Linky et données de consommation : Direct Energie mis en demeure par la Cnil
Linky et données de consommation : Direct Energie mis en demeure par la Cnil
La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) vient d'annoncer la mise en demeure de Direct Energie pour l'absence de consentement des usagers quant à la collecte des données personnelles de consommation via les compteurs Linky.
L’IFP Energies Nouvelles et l’Iris analysent la géopolitique de la transition énergétique
L’IFP Energies Nouvelles et l’Iris analysent la géopolitique de la transition énergétique
Le 17 avril dernier, l’IFP Energies nouvelles et l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris), ont lancé le projet « Generate », sur la géopolitique des énergies renouvelables.
[Tribune] Le casse-tête de la rénovation énergétique
[Tribune] Le casse-tête de la rénovation énergétique
Cette semaine, le PDG du réseau Ex'Im, administrateur de la Fédération interprofessionnelle du diagnostic immobilier (Fidi) et auteur de l'ouvrage "Demain nos logements", Yannick Ainouche, revient sur la mise en oeuvre des mesures de rénovation énergétique en France.
Engie Cofely signe deux partenariats pour développer l'hydrogène dans le Var et en Bretagne
A l'occasion du salon Hyvolution qui s'est tenu le mercredi 4 avril au parc floral de Paris, Engie Cofely a signé des partenariats pour le développement de l'hydrogène dans le Var et en Bretagne.
Le groupe de travail sur la méthanisation émet 15 propositions
Le groupe de travail sur la méthanisation émet 15 propositions
Ce lundi 26 mars, le secrétaire d’État auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, Sébastien Lecornu, a annoncé les 15 propositions émises par groupe de travail sur la méthanisation, lancé le 1er février dernier.
Le marché d'appareils domestiques de chauffage au bois a progressé de 12% en 2017
D'après une étude réalisée par Observ'er et publiée le mercredi 28 mars, la vente d'appareils domestiques de chauffage au bois a augmenté de 11,5% en 2017.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Intermat 2018
23 Avril 2018
Intermat 2018
Carrefour International du Bois
30 Mai 2018
Carrefour International du Bois
Smarter Energies
5 Juin 2018
Smarter Energies
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.