Menu

Énergie

Le plan gouvernemental de rénovation énergétique peine à convaincre le monde associatif

Partager :
     
Le plan gouvernemental de rénovation énergétique peine à convaincre le monde associatif
Par E.G, le 27 avril 2018
Jeudi 26 avril, les ministres de la transition écologique et de la cohésion des territoires, Nicolas Hulot et Jacques Mézard, ont présenté la version définitive du plan gouvernemental de rénovation énergétique, après plus de trois mois de concertation. Pour les associations et organismes de l’initiative Rénovons!, ce plan n’est pas assez ambitieux.

Ce plan « reste insuffisamment ambitieux pour prétendre rénover les logements "passoires énergétiques" à l’horizon 2025 », estime l’initiative Rénovons!, alliance qui réunit des associations et organismes de la société civile engagés pour la rénovation énergétique tels que la Fondation Abbé Pierre, le Cler – réseau pour transition énergétique, le Réseau action climat ou encore la Fondation Schneider Electric.

« Pas de financement supplémentaire d’envergure »

Selon Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre, « l’ambition affichée par le président candidat concernant l’éradication des passoires thermiques s’est évaporée durant l’année écoulée. Le plan est très insuffisant au regard de la situation de précarité énergétique que vivent de nombreux ménages, nous n’y voyons pas d’engagement politique fort, ni la mise en synergie des moyens indispensables à la rénovation énergétique des logements ». L’alliance estime par ailleurs qu’aucun « financement supplémentaire d’envergure » n’est prévu dans la version définitive du plan. « Le volume des aides et facilitation de financement est d’environ 15 milliards d’euros sur cinq ans pour le logement privé. Ce volume étant le même que lors du quinquennat précédent des résultats similaires sont d’ores et déjà prévisibles ». Plus précisément, le plan prévoit un investissement de 1,2 milliard d’euros sur cinq ans pour l’Anah, 3 milliards d’euros pour le logement social et la rénovation de 500.000 logements, 4,8 milliards d’euros pour les bâtiments publics, 5 milliards d’euros sur trois ans pour la réalisation des travaux des certificats d’économies d’énergie (CEE) et 200 millions d’euros sur trois ans pour l’innovation, la formation et la solidarité via les CEE.

Les locataires oubliés

De plus, l’initiative Rénovons! souligne que « peu de choses sont dites sur les programmes de repérage et d’accompagnement, de leur pérennité et de leur développement à la hauteur des besoins ». Enfin, le groupement d’associations remarque que les locataires, pourtant « principales victimes de la précarité énergétique », sont oubliés de ce plan : « les propriétaires qui louent des passoires énergétiques doivent savoir que cela a des conséquences dramatiques sur la santé et la situation économique des familles. Le gouvernement doit indiquer clairement à quel moment on ne pourra plus en France louer ce type de logement », indique Sandrine Buresi, coprésidente du Cler – Réseau pour la transition énergétique.

Néanmoins, pour la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) – Territoire d’énergie, la simplification des aides « va dans le sens d’un meilleur accompagnement des ménages » et « l’annonce de la mobilisation d’un fonds d’investissement pour les bâtiments publics de 4,8 milliards d’euros, dont une partie sera gérée par la Caisse des Dépôts, est également une excellente nouvelle. Les collectivités ont mis en place des outils permettant de catalyser ces actions, à la fois aux niveaux métropolitain, régional et des territoires d’énergie ».
Wikimedia Commons
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
Ou à l'adresse :
contact@environnement-magazine.fr
En partenariat avec
À lire également
Total finalise l’acquisition de Direct Energie
Vendredi 6 juillet, le groupe Total a annoncé finaliser l’acquisition de 73 % de Direct Energie et déposer un projet d’offre publique obligatoire, portant sur les actions Direct Energie pas encore détenues par Total.
PPE : un débat public mené avec peu de moyens et une méthode confuse
PPE : un débat public mené avec peu de moyens et une méthode confuse
Le débat sur la programmation pluriannuelle de l’énergie est le premier consacré à une politique nationale - et non à un projet d’équipement.
Jean-Baptiste Lebrun nommé directeur du Cler
Lors de son conseil d’administration, le Cler – Réseau pour la transition énergétique a nommé son nouveau directeur en la personne de Jean-Baptiste Lebrun.
Nexity et le Plan bâtiment durable signent un accord pour favoriser la rénovation énergétique des logements
Mi-juin, Nexity et le Plan bâtiment durable se sont engagés dans un « Green deal » en faveur de la rénovation énergétique des logements.
Le fournisseur alternatif ekWateur est désormais présent à Strasbourg et Metz
Depuis le 21 juin dernier, le fournisseur alternatif de gaz et d’électricité ekWateur, est présent dans les villes de Strasbourg (Bas-Rhin) et Metz (Moselle).
L’Ademe et GRDF vont tester 50 piles à combustible chez des particuliers
Le 22 juin dernier, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et GRDF ont lancé une opération de démonstration de 50 piles à combustible au gaz naturel chez des particuliers.
Le stade d’Amsterdam inaugure le plus grand système de stockage d’énergie d’Europe
Le stade d’Amsterdam inaugure le plus grand système de stockage d’énergie d’Europe
Le 29 juin dernier, le groupe de gestion d’alimentation énergétique Eaton, Nissan, BAM, the Mobility House et le stade Johan Cruijff ArenA d’Amsterdam (Pays-Bas), ont mis en service le plus grand système de stockage d’énergie européen, fort d’une capacité de 3 MW.
[Tribune] L'efficacité énergétique : pilier de la transition énergétique, au coeur de la PPE
[Tribune] L'efficacité énergétique : pilier de la transition énergétique, au coeur de la PPE
Cette semaine, Myriam Maestroni, fondatrice d'Economie d'énergie.fr et du think tank "e5T" revient sur l'importance de l'efficacité énergétique et des économies d'énergie pour la transition énergétique.
Toitures solaires : Solstyce et Enerpur fusionnent
Toitures solaires : Solstyce et Enerpur fusionnent
Les entreprises Enerpur, spécialiste des travaux de toiture, et Solstyce, spécialiste de la construction photovoltaïque, ont annoncé fusionner afin « d’accélérer le déploiement de l’énergie photovoltaïque en France et à l’international ».
Energie solaire : le gouvernement présente son plan
Energie solaire : le gouvernement présente son plan
Le jeudi 28 juin dernier, le secrétaire d’État auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, Sébastien Lecornu a dévoilé le plan « Place au soleil » du gouvernement, deux mois après le lancement du groupe de travail sur l’énergie solaire.
Événements
Salon Amiante
12 Septembre 2018
Salon Amiante
Artibat
24 Septembre 2018
Artibat
Cycl'eau
3 Octobre 2018
Cycl'eau
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.