Menu

Énergie

PPE : Selon l’Ademe, la production d’EnR pourrait augmenter de 70% d’ici 2028

Partager :
     
PPE : Selon l’Ademe, la production d’EnR pourrait augmenter de 70% d’ici 2028
Par E.G, le 22 mai 2018
Ce mardi 22 mai, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a publié son cahier d’acteur dans le cadre du débat public sur la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) : l’agence propose une trajectoire qui vise à augmenter la production d’énergies renouvelables (EnR) de 70 % d’ici 2028 et à diminuer la consommation d’énergie de 20 % d’ici 2035.

Afin d’atteindre ces objectifs, l’Ademe identifie deux axes prioritaires : la rénovation du parc de bâtiments, « en complétant la réglementation sur les bâtiments neufs, par un plan de rénovation massif sur les bâtiments existants » ; ainsi que l’évolution des comportements de mobilité des personnes et de marchandises. Par ailleurs, « une augmentation de 70 % de la production d’EnR en 2028 par rapport à 2016 est techniquement possible et économiquement souhaitable si on intègre le prix du carbone aux énergies fossiles », explique l’Ademe dans son cahier d’acteur. Il s’agirait de produire 200 TWh d’EnR supplémentaires d’ici 2028.

D’après les projections de l’Ademe, la filière bois-énergie pourra produire 28 TWh supplémentaires entre fin 2016 et 2028, notamment en « développant des filières complémentaires telles que le bois d’œuvre, et de prévoir des installations de plus en plus performantes d’un point de vue environnemental et énergétique ». Concernant les pompes à chaleur, l’Ademe propose un objectif de production de 36 à 44 TWh/an à l’horizon 2028, « soit un quasi doublement par rapport à la situation actuelle ». Pour cela, il faudra notamment « axer le déploiement sur les constructions neuves et le marché de la rénovation en substitution aux énergies fossiles les plus émettrices de CO2 », estime l’agence.

340.000 emplois créés d’ici 2035

Pour l’éolien terrestre, « des objectifs fixés entre 25,5 et 28 GW sont réalisables » en 2028 selon l’Ademe. « Pour l’éolien en mer, en mettant en opération les 6 premiers parcs éoliens offshore avant 2023 et en mettant en place une nouvelle procédure d’appel d’offres, l’Ademe propose, un objectif de 6 GW en 2028 auxquels s’ajoutent 3 GW d’éolien flottant développés à partir de 2022 », est-il ajouté. Le solaire photovoltaïque représente une part importante du futur mix énergétique selon l’Agence, qui estime qu’un objectif de capacité installée cumulée entre 27 et 30 GW pour 2028 est atteignable, « avec une répartition de 11-13 GW en toiture et 16-17 GW au sol ». Ceci notamment grâce au développement du financement participatif et de l’auto-consommation, afin d’améliorer l’intégration des projets dans les territoires. Enfin, l’agence propose un objectif de production de la filière méthanisation fixé à 40 TWh en 2028, principalement en injection de biogaz dans les réseaux. « Cet objectif nécessitera de réussir l’accélération du déploiement du modèle français, avec un recours très limité aux cultures énergétiques dédiées, d’appuyer la concertation en amont des projets de méthanisation agricole, pour faciliter leur acceptabilité par les riverains, d’améliorer la réglementation existante et de faciliter le financement par les investisseurs », précise l’Ademe.

Par ailleurs, l’Ademe estime que d’ici 2035, « les perspectives du mix énergétique pourraient représenter la création de 340.000 emplois ».
Pixabay
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
Ou à l'adresse :
contact@environnement-magazine.fr
Les plus lus
En partenariat avec
À lire également
Transition écologique : l’Essec et CentraleSupélec lancent un nouvel incubateur
Transition écologique : l’Essec et CentraleSupélec lancent un nouvel incubateur
L’Essec Business School et CentraleSupélec lancent un incubateur baptisé « Gaïa Entrepreneurs », afin d’accompagner les projets liés à la transition écologique.
[Tribune] Chaleur renouvelable : optimiser, diversifier… C’est gagner !
[Tribune] Chaleur renouvelable : optimiser, diversifier… C’est gagner !
Cette semaine, Florence Lievyn, déléguée générale de l’association Coénove, revient sur les leviers de développement de la chaleur renouvelable.
Elisabeth Ayrault est reconduite à la présidence du directoire de CNR
Elisabeth Ayrault est reconduite à la présidence du directoire de CNR
Elisabeth Ayrault a été reconduite dans ses fonctions de présidente du directoire de la Compagnie nationale du Rhône (CNR), par décret du président de la République le 16 juillet dernier.
Solaire thermique : une baisse des installations européennes en 2017
Solaire thermique : une baisse des installations européennes en 2017
D’après l’observatoire européen des énergies renouvelables, Eurobserv’ER, la surface annuelle de capteurs solaires thermiques installés a diminué de 24,2 % en 2017 (par rapport à 2016) dans l’Union européenne, avec moins de 2 millions de mètres carrés supplémentaires.
Record français de raccordement de puissance éolienne au premier semestre 2018
Record français de raccordement de puissance éolienne au premier semestre 2018
L’association France énergie éolienne (FEE) a annoncé un nouveau record de raccordement de puissance au éolienne lors du premier semestre 2018 : 606, 65 MW de nouvelles capacités ont été raccordées au réseau national.
Electricité : les renouvelables s’envolent au 2ème trimestre
Selon RTE, gestionnaire du réseau de transport d’électricité, 31% de l’électricité consommée par les français au deuxième trimestre 2018 est d’origine renouvelable.
« En 2050, l'hydrogène pourrait représenter 20 % de la demande finale d'énergie en France »
« En 2050, l'hydrogène pourrait représenter 20 % de la demande finale d'énergie en France »
Le 1er juin dernier, le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, présentait le « plan Hydrogène » du gouvernement.
Appel à manifestation d’intérêt pour la reconversion d’un centre de stockage de déchets en centrale solaire
Appel à manifestation d’intérêt pour la reconversion d’un centre de stockage de déchets en centrale solaire
La métropole Aix-Marseille Provence lance un appel à manifestation d’intérêt pour la reconversion de l’ancien centre de stockage des déchets non dangereux de Mallemort (Bouches-du-Rhône) en centrale solaire photovoltaïque au sol.
La Commission européenne valide l’aide de l’État français au pilote de centrale hydrolienne du Raz Blanchard
La Commission d’européenne a autorisé ce jeudi 26 juillet, l’aide de la France en faveur de l’installation pilote de production d’énergie hydrolienne de Raz Blanchard (Manche).
Lancement d’une formation de « référent énergie » dans l’industrie
Un nouveau programme de formation est lancé pour former 3000 référents énergie dans l’industrie d’ici 2020.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Salon Amiante
12 Septembre 2018
Salon Amiante
Artibat
24 Septembre 2018
Artibat
Cycl'eau
3 Octobre 2018
Cycl'eau
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.