Menu

Énergie

PPE : un débat public mené avec peu de moyens et une méthode confuse

Partager :
     
PPE : un débat public mené avec peu de moyens et une méthode confuse
Par Laurence Madoui, le 4 juillet 2018
Le débat sur la programmation pluriannuelle de l’énergie est le premier consacré à une politique nationale - et non à un projet d’équipement. Comme les précédents, il a surtout intéressé un public d’avertis. Un écho restreint lié à la modestie des moyens autant qu’à la complexité du sujet, qu’ont renforcée les incohérences de calendrier.

Nicolas Hulot a beau assurer que « le débat public nourrit la programmation pluriannuelle de l’énergie (PEE) » et garantir « l’écoute, constructive et collaborative, de l’Etat », quelques éléments de méthode laissent perplexe. La synchronisation des étapes fait tiquer : la première mouture de la PPE doit sortir courant juillet, soit plusieurs semaines avant la publication du bilan intégral du débat public, attendue pour septembre.

Au fil du débat sont tombées diverses mesures gouvernementales : plans habitat et hydrogène, feuille de route pour l’économie circulaire, tarif d’achat de l’électricité issu de l’éolien en mer. « « Il eût été (…) plus simple que ces éléments fussent mis au menu du débat public en temps et en heure, c’est-à-dire d’emblée », grince Jacques Archimbaud, président de la Commission particulière du débat public (CPDP) sur la PPE.

Sobriété budgétaire

Huit mille personnes ont participé à 92 rencontres, plus de 11 000 ont répondu au questionnaire diffusé sur le site dédié, qui a recueilli plus de 600 questions ; 11 cahiers d’acteurs ont été rédigés, 150 articles de presse ont évoqué le débat. Mobiliser les « citoyens ordinaires » aurait nécessité « des moyens humains, budgétaires et médiatiques d’une autre dimension », remarque Jacques Archimbaud.

La CPDP était initialement dotée de 500 000 € par le maître d’ouvrage (ministère de la Transition écologique et solidaire, MTES), à comparer au 1,4 M€ alloué en 2013 par l’Andra au débat sur le centre de stockage de déchets radioactifs de Bure. L’organisation du débat sur la PPE a été appuyée par quelques initiatives de parlementaires. La Commission nationale du débat public (CNDP) a déboursé 200 000 € pour financer « l’exercice d’intelligence collective » auquel se sont prêtés 400 citoyens (le « G400 »), formés au sujet avant de se livrer à un vote éclairé. Une rallonge « illégale », ne craint pas d’indiquer sa présidente, Chantal Jouanno.

Impact incertain

Le prochain débat sur le Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs (PNGMDR), sujet « plus conflictuel », ne saurait être monté « avec des moyens budgétaires aussi limités » que ceux affectés à celui sur la PPE, pose l’ancienne secrétaire d’Etat à l’Ecologie. Le PNGMDR doit être débattu début 2019, avec le concours d’un « G400 ». Chantal Jouanno met en garde sur le risque de décrédibilisation de la démarche si l’Andra déposait le dossier de demande d’autorisation de Cigeo en cours de débat sur le PNGMDR, qu’il ne serait alors « même pas la peine d’engager ».

Le MTES doit arrêter d’ici fin 2018 la version définitive de la PPE. Bernard Laponche, physicien nucléaire et porte-parole de l’association Global Chance, estime qu’« en préalable au débat public, le gouvernement doit s’engager à s’en inspirer. Sinon, quelles que soient les qualités du débat, la population s’en détachera ». Ce n’est pas l’indifférence mais la tension que redoute Chantal Jouanno. « Certes, le débat public n’engage pas les décideurs. Mais, si la parole citoyenne n’est pas entendue et reprise, l’exercice aura été vain. Et le débat se radicalisera. »
Nicolas Hulot / DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
Ou à l'adresse :
contact@environnement-magazine.fr
En partenariat avec
À lire également
Evergaz travaille au post-traitement des digestats en Belgique
Evergaz travaille au post-traitement des digestats en Belgique
L’opérateur français Evergaz annonce sa prise participation dans un projet européen de traitement du digestat sur deux sites de méthanisation belges : AM Power (44%) à Egem et Bio NRGY (44%) à Aalter, en Belgique.
Etude : la France pourrait atteindre 51 % d’énergies renouvelables d’ici 2030
Etude : la France pourrait atteindre 51 % d’énergies renouvelables d’ici 2030
D’après une étude publiée par l’initiative Energy Union Choices ce mercredi 20 juin, la baisse des coûts des énergies renouvelables et la maîtrise des consommations d’énergie pourraient permettre à la France de réduire la part du nucléaire à moins de 50 % d’ici 2030 et de sortir du charbon d’ici 2022.
PPE : accélérer la transition énergétique et en faire ruisseler les bénéfices
PPE : accélérer la transition énergétique et en faire ruisseler les bénéfices
« Transition écologique et solidaire » : l’intitulé du ministère sonne particulièrement juste, à l’issue du débat public sur la programmation pluriannuelle de l’énergie.
Le stade d’Amsterdam inaugure le plus grand système de stockage d’énergie d’Europe
Le stade d’Amsterdam inaugure le plus grand système de stockage d’énergie d’Europe
Le 29 juin dernier, le groupe de gestion d’alimentation énergétique Eaton, Nissan, BAM, the Mobility House et le stade Johan Cruijff ArenA d’Amsterdam (Pays-Bas), ont mis en service le plus grand système de stockage d’énergie européen, fort d’une capacité de 3 MW.
[Tribune] La White Economy, un nouveau modèle économique pour la transformation énergétique !
[Tribune] La White Economy, un nouveau modèle économique pour la transformation énergétique !
Cette semaine, Benoît Ferres, fondateur de la start-up Cameo et initiateur du Forum de la transformation énergétique, explique le concept de "White economy" : un modèle économique fondé sur les économies d'énergie et sur un marché de l'évitement.
[Tribune] Le confort : première incitation à l’optimisation énergétique
[Tribune] Le confort : première incitation à l’optimisation énergétique
Cette semaine, Gilles Nozière, dirigeant et fondateur de l'entreprise Oze-Energie, specialiste de l'optimisation énergétique des bâtiments, explique que l'intelligence artificielle peut être "une solution d’optimisation conciliant les besoins humains, d’une part, et les impératifs énergétiques d’autre part". .
[Tribune] L'efficacité énergétique : pilier de la transition énergétique, au coeur de la PPE
[Tribune] L'efficacité énergétique : pilier de la transition énergétique, au coeur de la PPE
Cette semaine, Myriam Maestroni, fondatrice d'Economie d'énergie.fr et du think tank "e5T" revient sur l'importance de l'efficacité énergétique et des économies d'énergie pour la transition énergétique.
Engie lance une plateforme en ligne pour payer son énergie au juste prix
Engie lance une plateforme en ligne pour payer son énergie au juste prix
Engie lance SAM-e, une plateforme en ligne destinée aux dirigeants de PME et PMI pour leur permettre d’acheter leur énergie aux meilleurs prix du marché et ainsi de sécuriser au maximum leurs budgets annuels.
Hydrogène : GRTgaz annonce le développement du démonstrateur FenHYx
Le 20 juin, GRTgaz a annoncé le lancement d'un projet de plateforme de recherche, d'innovation et de coopération européenne sur les nouveaux gaz, dont l'hydrogène.
Nexity et le Plan bâtiment durable signent un accord pour favoriser la rénovation énergétique des logements
Mi-juin, Nexity et le Plan bâtiment durable se sont engagés dans un « Green deal » en faveur de la rénovation énergétique des logements.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Salon Amiante
12 Septembre 2018
Salon Amiante
Artibat
24 Septembre 2018
Artibat
Cycl'eau
3 Octobre 2018
Cycl'eau
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.