Menu

Énergie

Eolien terrestre : les professionnels dénoncent une situation de blocage administratif

Partager :
     
Eolien terrestre : les professionnels dénoncent une situation de blocage administratif
Par E.G, le 10 juillet 2018
L’association porte-parole des professionnels de l’énergie éolienne, France énergie éolienne (FEE), interpelle le gouvernement autour d’un blocage administratif des projets éoliens.

« L’annulation partielle par le Conseil d’Etat (décisions des 6 et 28 décembre 2017) des décrets des 28 avril 2016 et 11 août 2016 portant réforme de l’autorité environnementale constitue un coup de frein massif à l’instruction des projets éoliens », déclare FEE dans un communiqué en date du mardi 10 juillet. Ainsi, d’après les adhérents de l’association, 3000 MW de projets en instruction seraient suspendus (environ 170 projets) et 2000 MW de projets autorisés risquent d’être annulés par les tribunaux administratifs.

Remettre en cohérence volonté politique et réalité réglementaire

« Alors que les résultats du second appel d’offre éolien terrestre sont sur le point d’être rendus publics, le développement des projets éoliens sur le territoire subit depuis maintenant 8 mois une situation de blocage désastreuse », ajoute FEE. De fait, l’association demande au gouvernement de « prendre toutes les mesures nécessaires pour remettre en cohérence volonté politique et réalité réglementaire ».

Le président de FFE, Olivier Pérot souligne néanmoins que « le projet de décret portant réforme de cette autorité environnementale, soumis, vendredi dernier, à la consultation du public, par le gouvernement, constitue un premier élément de sortie de crise ». Mais il ajoute qu’ « au regard des délais qui s’annoncent, il est impératif que l’exécutif permette en outre d’accélérer le traitement des dossiers bloqués pour lesquels un nouvel avis d’autorité environnementale sera nécessaire ».

Besoin de visibilité et de stabilité

Par ailleurs, FEE considère que le deuxième appel d’offres gouvernemental est « saboté » et estime que « les volumes déposés lors du deuxième appel d’offre éolien terrestre seront en dessous de 300 MW », du fait de l’absence d’autorité environnementale pour délivrer les autorisations nécessaires à la candidatures des projets supérieurs à 300 MW. Olivier Pérot regrette cette situation, « d’autant plus que lors du premier appel d’offres dont le succès a été salué par le gouvernement, la filière éolienne a fait la preuve de sa capacité à assimiler rapidement les nouveaux mécanismes d’attribution et de sa maturité économique ». Selon le président de l’association, « la filière éolienne a besoin de visibilité et de stabilité pour assurer les objectifs de la France et continuer à se développer, créant activité économique, nouveaux emplois et innovations ».
Parc éolien à Caen / DR / Wikimedia Commons
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
Ou à l'adresse :
contact@environnement-magazine.fr
En partenariat avec
À lire également
Etude : la France pourrait atteindre 51 % d’énergies renouvelables d’ici 2030
Etude : la France pourrait atteindre 51 % d’énergies renouvelables d’ici 2030
D’après une étude publiée par l’initiative Energy Union Choices ce mercredi 20 juin, la baisse des coûts des énergies renouvelables et la maîtrise des consommations d’énergie pourraient permettre à la France de réduire la part du nucléaire à moins de 50 % d’ici 2030 et de sortir du charbon d’ici 2022.
Toitures solaires : Solstyce et Enerpur fusionnent
Toitures solaires : Solstyce et Enerpur fusionnent
Les entreprises Enerpur, spécialiste des travaux de toiture, et Solstyce, spécialiste de la construction photovoltaïque, ont annoncé fusionner afin « d’accélérer le déploiement de l’énergie photovoltaïque en France et à l’international ».
Hydrogène : GRTgaz annonce le développement du démonstrateur FenHYx
Le 20 juin, GRTgaz a annoncé le lancement d'un projet de plateforme de recherche, d'innovation et de coopération européenne sur les nouveaux gaz, dont l'hydrogène.
Evergaz travaille au post-traitement des digestats en Belgique
Evergaz travaille au post-traitement des digestats en Belgique
L’opérateur français Evergaz annonce sa prise participation dans un projet européen de traitement du digestat sur deux sites de méthanisation belges : AM Power (44%) à Egem et Bio NRGY (44%) à Aalter, en Belgique.
Le SER et Synergie solaire en partenariat pour l’accès à l’énergie
Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et le fonds de dotation Synergie solaire ont annoncé avoir signé un accord de partenariat, afin de soutenir les actions menées à l’international dans le cadre de projets utilisant l’accès à l’énergie comme levier de développement.
Nexity et le Plan bâtiment durable signent un accord pour favoriser la rénovation énergétique des logements
Mi-juin, Nexity et le Plan bâtiment durable se sont engagés dans un « Green deal » en faveur de la rénovation énergétique des logements.
Le SER souhaite la mise en place d'un cadre économique adapté aux petites installations solaires
Le SER souhaite la mise en place d'un cadre économique adapté aux petites installations solaires
Dans le cadre du groupe de travail ministériel sur la filière solaire mis en place par le secrétaire d’État auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, Sébastien Lecornu, la commission solaire du Syndicat des énergies renouvelables (SER) (Soler), a émis une série de propositions.
[Tribune] Le confort : première incitation à l’optimisation énergétique
[Tribune] Le confort : première incitation à l’optimisation énergétique
Cette semaine, Gilles Nozière, dirigeant et fondateur de l'entreprise Oze-Energie, specialiste de l'optimisation énergétique des bâtiments, explique que l'intelligence artificielle peut être "une solution d’optimisation conciliant les besoins humains, d’une part, et les impératifs énergétiques d’autre part". .
La Capeb et Aldes renouvellent leur partenariat pour la performance énergétique des habitations
La Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) et Aldes ont renouvelé leur partenariat le 12 juin dernier, dans le but d'améliorer la performance énergétique et la qualité de l'air intérieur des bâtiments d'habitation.
Le fournisseur alternatif ekWateur est désormais présent à Strasbourg et Metz
Depuis le 21 juin dernier, le fournisseur alternatif de gaz et d’électricité ekWateur, est présent dans les villes de Strasbourg (Bas-Rhin) et Metz (Moselle).
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Salon Amiante
12 Septembre 2018
Salon Amiante
Artibat
24 Septembre 2018
Artibat
Cycl'eau
3 Octobre 2018
Cycl'eau
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.