Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Énergie

Transition écologique : l’Essec et CentraleSupélec lancent un nouvel incubateur

Partager :
     
Transition écologique : l’Essec et CentraleSupélec lancent un nouvel incubateur
Par E.G, le 24 juillet 2018
L’Essec Business School et CentraleSupélec lancent un incubateur baptisé « Gaïa Entrepreneurs », afin d’accompagner les projets liés à la transition écologique. Un premier appel à candidatures est ouvert jusqu’au 15 août prochain.

« Avec cet incubateur, notre objectif est d’apporter notre contribution à la transition écologique et de confirmer notre engagement à servir le bien commun à travers des initiatives sociales et environnementales », explique le directeur du centre d’excellence Entrepreneurship de l’Essec, Hamid Bouchikhi. Cet incubateur s’adresse aux entreprises et associations « qui développent un produit ou service innovant lié aux transitions écologiques », précisent l’Essec et CentraleSupélec dans un communiqué commun.

Gaïa Entrepreneurs bénéficie de plusieurs partenariats, notamment avec le cabinet de conseil Deloitte Développement Durable, ou avec la coopérative Mu, Coding Days et Im-Prove, afin d’apporter des expertises supplémentaires aux projets incubés. Un accord a été également noué avec l’incubateur Paris&Co, pour « créer des synergies entre les projets ».

Premier appel à candidatures

Un premier appel à candidatures est lancé pour les jeunes pousses à fort impact environnementale. « Celles-ci doivent développer un produit ou service innovant lié aux transitions écologiques dans des domaines comme la biotechnologie, la chimie verte, l’agriculture et l’industrie agro-alimentaire, le tourisme durable, l’éco-conception, les énergies renouvelables ou encore l’efficience énergétique », est-il précisé. Les projets candidats doivent avoir moins de cinq ans et avoir développé une preuve de concept (POC). Les dossiers seront examinés par les équipes de l’incubateur, de l’Essec, de CentraleSupélec et de neuf entreprises membres du jury. A savoir, Auchan, Bouygues, Deloitte Développement Durable, Icade, Ikea, Schneider Electric, Total et Yves Rocher. « Deux fonds d’investissements, Aster Capital et Demeter Partners, apporteront leur expertise sur l’analyse des dossiers », ajoutent l’Essec et CentraleSupélec. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 15 août.

Les projets retenus seront accompagnés dès octobre prochain pour une durée d’un an, « et pourront être hébergés dans les locaux de Gaïa Entrepreneurs, situés dans le 17ème arrondissement à Paris et partagés avec le pôle Immobilier de demain (Paris&Co) », est-il précisé.
Pixabay / DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
Article sponsorisé
Masternaut : des solutions de gestion de flotte respectueuses de l’environnement
En partenariat avec
À lire également
Mercedes convertit une ancienne centrale à charbon en batterie géante
Mercedes convertit une ancienne centrale à charbon en batterie géante
Inaugurée en juin dernier, une installation de stockage d’électricité a été mise en œuvre dans les murs d’une ancienne centrale à charbon en Allemagne.
« Notre ambition est de devenir le leader dans le gaz, l’électricité et les énergies vertes »
« Notre ambition est de devenir le leader dans le gaz, l’électricité et les énergies vertes »
Il y a deux ans, le groupe Engie décidait d’accélérer son développement, autour notamment de deux axes forts : la relation clients et le digital.
Lorient mise sur le financement participatif pour sa centrale solaire
Lorient mise sur le financement participatif pour sa centrale solaire
L’ancienne base de sous-marins de Lorient abritera prochainement « l’une des plus grandes centrales photovoltaïques urbaines de France ».
[Décryptage] Le gaz vert du futur arrive (presque) dans les tuyaux
[Décryptage] Le gaz vert du futur arrive (presque) dans les tuyaux
L’Ademe estime qu’il est possible d’atteindre 100 % de gaz renouvelable en 2050.
« En 2050, l'hydrogène pourrait représenter 20 % de la demande finale d'énergie en France »
« En 2050, l'hydrogène pourrait représenter 20 % de la demande finale d'énergie en France »
Le 1er juin dernier, le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, présentait le « plan Hydrogène » du gouvernement.
Un houlomoteur « nouvelle génération » mis à l’eau à La Rochelle
Un houlomoteur « nouvelle génération » mis à l’eau à La Rochelle
Pour la jeune entreprise innovante girondine Hace, la transition énergétique passe par l’exploitation des énergies marines, et plus particulièrement de l’énergie des vagues.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
32ème Congrès National AMORCE
17 Octobre 2018
32ème Congrès National AMORCE
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
15 Novembre 2018
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous !  Une journée, des solutions »
15 Novembre 2018
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous ! Une journée, des solutions »
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.