Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Mobilité

Baromètre des villes cyclables : les usagers du vélo ressentent de l'insécurité

Partager :
     
Baromètre des villes cyclables : les usagers du vélo ressentent de l'insécurité
Par Eva Gomez, le 7 décembre 2017
La Fédération française des usagers de la bicyclette publie le premier baromètre des villes cyclables dans le cadre des Assises de la mobilité. Une majorité de cyclistes pensent que les conditions de circulation à vélo doivent être très améliorées, notamment en ce qui concerne la sécurité.

Pas assez de places de stationnement, de nombreux vols, un manque de dispositifs de sécurité et de bienveillance : les cyclistes français estiment que la circulation à vélo doit être fortement améliorée. C’est la conclusion de l’enquête menée par la Fédération française des usagers de la bicyclette, dans le cadre des Assises de la mobilité. Ce premier « Baromètre des villes cyclables : parlons vélo », publié le 5 décembre dernier, a réuni 113.009 réponses de participants, « ce qui en fait la plus large contribution citoyenne aux Assises nationales de la mobilité », se félicite la FUB.

Trafic automobile et vols de vélos

Ce baromètre représente les usagers du vélo de 316 communes de France métropolitaine et d’outre-mer. Parmi les sondés, 71% utilisent le vélo pour leurs trajets utilitaires, 69% pour se rendre au travail et 55% pour des balades. Il en ressort que les cyclistes ressentent très majoritairement de l’insécurité à vélo : seuls 8% s’estiment respectés par les automobilistes et 80% pensent qu’il est important d’être séparé du trafic motorisé. 90% remarquent que les automobilistes se garent souvent sur les pistes cyclables. De plus, 92% des répondants relèvent des vols fréquents et craignent pour la sécurité de leur vélo. Par ailleurs, 90% « estiment que les conditions actuelles ne permettent pas aux enfants ou aux personnes âgées de se déplacer à vélo en sécurité ». La gêne provoquée par la circulation automobile concerne donc la grande majorité des usagers du vélo. Le manque de dispositifs de stationnement est également souligné : seuls 20% des répondants estiment qu’il est facile de garer son vélo. 

Pour répondre aux besoins des cyclistes et au regard des résultats de cette enquête, la FUB demande à l’Etat de « lancer un appel à projet financé pour les territoires pilotes 100% cyclables », de « rendre systématique l’apprentissage de la mobilité à vélo dans le cadre de l’école primaire », ainsi que « la mise en place d’un plan de stationnement intermodal sécurisé et de lutte contre le vol de vélos ». Pour l’association, « l’État doit permettre à tous de se déplacer à vélo confortablement et en sécurité : un véritable Plan Vélo, sincère et financé, doit être inclus dans la future loi de mobilité ». Cette dernière devrait être établie début 2018.
Pixabay
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
Article sponsorisé
Masternaut : des solutions de gestion de flotte respectueuses de l’environnement
En partenariat avec
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.