Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Mobilité

Carburant : le bioéthanol champion des essences

Partager :
     
Carburant : le bioéthanol champion des essences
Par H. Y., le 13 février 2018
Premier producteur européen de bioéthanol avec 12Mhl (dont 30% sont exportés dans l’UE) la France annonce de fortes progressions en 2017 de l’essence SP95-E10 (10% d’éthanol) et du Superéthanol-E85 (65 à 85% d’éthanol) sur son marché national.
 
«En 2017, le SP95-E10 est devenu la première essence de France devant le SP95, avec une part de marché de 38,8%», annonce Sylvain Demoures, secrétaire général du SNPAA, syndicat national des producteurs d’alcool agricole. «Nous estimons que le SP95-E10 dépassera le seuil de 50 % de part de marché des essences dans moins de 2 ans.» Un mouvement porté par le recul des immatriculations de véhicules neufs à motorisation diesel qui sont passés pour la première fois depuis 17 ans derrière les véhicules à essence (48,7 % de véhicules neufs essence immatriculés en décembre 2017 contre 45,4% de diesel).
 
La filière française du bioéthanol (produit à partir du sucre des betteraves, de l’amidon des céréales ou de résidus de leur transformation) mobilise plus de 50.000 agriculteurs, 300.000 hectares de surface (1% de la surface agricole utile), 16 sites de production pour environ 9.000 emplois. «Le bioéthanol réduit de plus de 50% les émissions de CO2 par rapport à l’essence fossile et sa combustion n’émet pas de particules », rappelle le SNPAA.
La filière bioéthanol met aussi en avant la progression du Superéthanol-E85, plus vert, moins cher et plus propre pour la qualité de l’air. En croissance de 23% en 2017, il est porté par un réseau de distribution de près de 1.000 stations, en progression d’une centaine de stations-service sur un an. «La publication mi-décembre d’un arrêté sur l’homologation des boîtiers E85 lui offre de bonnes perspectives de développement», reprend Sylvain Demoures. Ce texte établit un cadre règlementaire précis et sûr à l’installation des boîtiers Superéthanol-E85 sur le parc roulant des véhicules à essence. De ce fait, la consommation de ce carburant vendu en moyenne 0,69€ par litre (soit un gain net moyen de 50 centimes par rapport au SP95 compte tenu de leurs consommations respectives au kilomètre) devrait être fortement encouragée en 2018. Le SNPAA anticipe une nouvelle progression de 25% pour ce carburant qui ne représente actuellement qu’1,2 % du marché des essences en France.
Crédit : DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
Article sponsorisé
Masternaut : des solutions de gestion de flotte respectueuses de l’environnement
En partenariat avec
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.