Menu

Politiques

Le Sénat adopte sa version corrigée du projet de loi sur la fin des hydrocarbures

Partager :
     
Le Sénat adopte sa version corrigée du projet de loi sur la fin des hydrocarbures
Par Eva Gomez, le 9 novembre 2017
Mercredi 8 novembre, le Sénat a adopté en première lecture, la loi proposée par Nicolas Hulot début septembre dernier pour mettre fin à l’exploitation et à la recherche d’hydrocarbures en France. Le texte adopté a cependant été modifié : il ajoute de nombreuses dérogations au projet initial.

Mercredi 8 novembre, le Sénat a adopté en première lecture, à 190 voix pour et 141 voix contre, le projet de loi « mettant fin à la recherche et à l’exploitation des hydrocarbures et portant diverses dispositions relatives à l’énergie et à l’environnement ». Cette loi prévoit qu’aucun nouveau permis d’exploration d’hydrocarbures, gazeux ou liquides ne sera délivré dès l’entrée en vigueur de la loi. Aussi, au-delà de 2040, les concessions d’exploitations existantes ne seront pas renouvelées. Elle interdit également l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste et de tout autre hydrocarbure non conventionnel. Par ailleurs, le texte autorise le gouvernement «  à légiférer par ordonnance pour prendre des dispositions concernant la sécurité d’approvisionnement en gaz naturel des consommateurs français », rappelle le Sénat dans un communiqué.

Modifications, dérogations et exception pour les Outre-mer

Cependant, la version du texte adopté ce jour par le Sénat, est différente de celle présentée par le ministre de la transition écologique Nicolas Hulot le 6 septembre dernier devant le Conseil des ministres : « Sur le rapport de Elisabeth Lamure (Les Républicains - Rhône), la commission des affaires économiques a apporté des modifications visant à accorder une dérogation pérenne pour la recherche réalisée sous contrôle public à seules fins de connaissance géologique du sous-sol, de surveillance ou de prévention des risques miniers ; limiter l’atteinte aux droits acquis, en prévoyant que la loi ne s’appliquera qu’aux demandes déposées après le 6 juillet 2017, soit la date du plan Climat, à l’exception de l’encadrement du droit de suite (qui permet à un titulaire de permis exclusif de recherche d’hydrocarbures d’obtenir une concession d’exploitation) qui vaudra y compris pour le passé ; autoriser les usages vertueux (hydrocarbures connexes, permettant de valoriser, par exemple, une production locale de chaleur, ou hydrocarbures à finalité non énergétique, dont l’utilisation n’émet pas de gaz à effet de serre) », indique le Sénat. Des dispositions qui assouplissent donc les mesures du texte original.

Par ailleurs, d’autres modifications ont été apportées au texte en séance publique. L’ajout d’une dérogation autorisant les régions d’Outre-mer à délivrer de nouveaux permis exclusifs de recherche en mer « et à prolonger, sans date butoir, les concessions existantes » est vu d’un très mauvais œil par les sénateurs de l’opposition. Le groupe socialiste du Sénat a notamment précisé qu’il avait voté contre cette version du texte, qui « multiplie les dérogations ». Le Sénat souhaite en outre faciliter la traçabilité des hydrocarbures importés en France, et mettre en place « mesures provisoires afin de relever le niveau d’exigence en termes de durabilité (émission de CO2) des biocarburants, le temps que la Commission européenne prenne les mesures appropriées pour lutter contre la concurrence déloyale des biocarburants importés ».
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
Ou à l'adresse :
contact@environnement-magazine.fr
En partenariat avec
À lire également
Les engagements des 10 plus grandes métropoles de France sont insuffisants pour lutter contre le réchauffement climatique
Les engagements des 10 plus grandes métropoles de France sont insuffisants pour lutter contre le réchauffement climatique
Une étude inédite de l’ONG WWF France et du cabinet-conseil EcoAct révèle que les principales villes françaises auront consommé, si elles n’infléchissent pas leur trajectoire, l’intégralité de leur « budget carbone » dans 13 ans.
La France et l’Allemagne appellent l’Union européenne à réhausser son ambition climatique
La France et l’Allemagne appellent l’Union européenne à réhausser son ambition climatique
A l’occasion de la réunion des ministres franco-allemands qui s’est déroulée le 19 juin au château de Meseberg (Allemagne), les ministres français et allemand en charge de l’environnement ont adopté la déclaration rédigée, qui appelle notamment l’Union européenne à rehausser son ambition climatique à l’horizon 2030 et 2050.
Le gouvernement présente son plan d’actions pour atteindre 15 % de bio en 2022
Le gouvernement présente son plan d’actions pour atteindre 15 % de bio en 2022
Lundi 25 juin, à la sortie du Grand conseil d’orientation de l’agriculture biologique, le ministre de l’agriculture et de l’alimentation Stéphane Travert, a présenté le programme « Ambition bio 2022 », qui a pour objectif d’atteindre 15 % de cultures bio en 2022.
La stratégie nationale de lutte contre la déforestation importée est en consultation publique
Vendredi 6 juillet dernier, le gouvernement a lancé une consultation publique sur la stratégie nationale de lutte contre la déforestation importée.
L'Ugap souligne que 45% de ses marchés intègrent le développement durable
L'Union des groupements d'achats publics (Ugap) vient de fêter ses 50 ans.
ODD : le gouvernement lance un site dédié à la mise en place de l’Agenda 2030
ODD : le gouvernement lance un site dédié à la mise en place de l’Agenda 2030
Lundi 18 juin, la secrétaire d’État auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, Brune Poirson, a lancé le site www.agenda-2030.fr, dans le but d’informer et de sensibiliser les citoyens et acteurs de la société à la mise en place du programme de développement durable à l’horizon 2030 : l’Agenda 2030.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Salon Amiante
12 Septembre 2018
Salon Amiante
Artibat
24 Septembre 2018
Artibat
Cycl'eau
3 Octobre 2018
Cycl'eau
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.