Menu

Politiques

2017 : la campagne qui a arasé l’écologie

Partager :
     
2017 : la campagne qui a arasé l’écologie
Par Laurence Madoui, le 30 mai 2018
Entre la campagne présidentielle de 2007, où la majorité des candidats avait signé le pacte écologique de Nicolas Hulot, et celle de l’an dernier, l’environnement a fait un grand bond en arrière, dans le discours politique comme la couverture médiatique. Alors même que les préoccupations environnementales des Français se sont affermies. La Fabrique écologique appelle au rebond.

Le scrutin présidentiel de mai 2017 marque « l’année zéro » de l’écologie en politique, affirme La Fabrique écologique (LFE) dans une note (1) publiée le 29 mai. Ni les candidats, ni les médias n’ont brillé dans le traitement de cette thématique, « dans un contexte où le dérèglement climatique et l’appauvrissement de la biodiversité posent le problème majeur de l’avenir de l’espèce humaine à long terme, qui place l’écologie en surplomb de l’ensemble des autres sujets », pointe Géraud Guibert, président de la fondation transpartisane.

Le document met en exergue « une triple rupture » :
- politique : pour la première fois depuis 1974, aucun candidat étiqueté écologiste n’était en lice.
- médiatique : le débat d’avril 2017 entre les 11 prétendants accorde à l’environnement 5 minutes sur 3h50 (2 % de la durée des échanges).
- électorale : l’environnement n’est pas un déterminant du vote.

A peine abordée avant le premier tour, l’écologie devient « un non-sujet au second, observe Géraud Guibert. C’est une anomalie grave quand cette question structurante devrait déterminer l’ensemble des politiques ».

Terre de reconquête

Outre la dispersion des écologistes en 2017, des tendances de fond expliquent la « résistance spécifique à l’écologie » en France : centralisme, conservatisme des grands corps, activités économiques marquées par le productivisme (nucléaire, agriculture), affirmation du principe « Penser global, agir local » qui ignore l’échelle nationale et complique la dimension collective de l’action. Reste qu’« au stade de l’année zéro, le champ est dégagé pour un rebond absolument nécessaire », affirme Géraud Guibert.

Refusant le fatalisme, le think-tank pluraliste croit en un « traitement politique de la question environnementale » apte à stimuler l’intérêt de l’opinion publique et donc « la capacité d’agir à tous les niveaux. » Pour preuve : dans le classement des préoccupations des Français, l’écologie n’a dépassé le chômage qu’en 2008, année de l’attribution du prix Nobel de la paix au Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC) et, surtout, du Grenelle de l’environnement.

Les fluctuations de l’intérêt pour le changement climatique (33 % en 2007, année du lancement des débats dans le cadre du Grenelle ; 15 % en 2011 ; 32 % en 2015, année de la COP21 à Paris) « apparaissent directement liées aux variations dans le traitement médiatique et politique de cette question », souligne LFE.

Co-construction

L’adhésion résultera de la co-construction, par exemple, « d’une réforme fiscale d’ampleur permettant l’adoption d’habitudes comportementales viables ou encore d’un infléchissement juridique significatif », suggère la fondation. Aujourd’hui, « même avec un président impliqué au plan international, un ministre talentueux et des députés convaincus, on manque à l’évidence d’un discours d’orientation précis », estime Géraud Guibert.


(1). « 2017, la triple rupture de l’écologie en politique », rédigée sur la base d’études d’opinion, de sondages, de l’analyse des programmes des candidats, d’auditions d’experts.
Source : stanjourdan / Flickr.
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
Ou à l'adresse :
contact@environnement-magazine.fr
En partenariat avec
À lire également
L’ARPP et l’Ademe publient leur bilan 2017 « Publicité et environnement »
L’ARPP et l’Ademe publient leur bilan 2017 « Publicité et environnement »
L’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) et l’Ademe publient le bilan 2017 « Publicité et environnement ».
Le gouvernement lance un appel à projets pour labelliser des jeunes pousses « GreenTech »
Le gouvernement lance un appel à projets pour labelliser des jeunes pousses « GreenTech »
Ce jeudi 7 juin, la secrétaire d’État auprès du ministre de la transition écologique, Brune Poirson, a lancé un appel à projets pour labelliser des start-up « GreenTech ».
Un site d’informations sur les droits de la nature
Un site web d’information sur les droits de la nature vient de paraître, afin d’informer le public sur ce « jeune champ juridique en plein développement à travers le monde qui reconnaît les écosystèmes comme sujets de droits ».
ODD : le gouvernement lance un site dédié à la mise en place de l’Agenda 2030
ODD : le gouvernement lance un site dédié à la mise en place de l’Agenda 2030
Lundi 18 juin, la secrétaire d’État auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, Brune Poirson, a lancé le site www.agenda-2030.fr, dans le but d’informer et de sensibiliser les citoyens et acteurs de la société à la mise en place du programme de développement durable à l’horizon 2030 : l’Agenda 2030.
Industries : labellisation de filières eau, nouveaux systèmes énergétiques et valorisation des déchets
Fin mai dernier, le Premier ministre Edouard Philippe a présidé le Comité exécutif du Conseil national de l’industrie (CNI).
Le groupe Cegos et l’école des Mines ont récompensé trois entreprises avec les prix RSE
Les prix RSE/DD ont été remis par le groupe Cegos et ISIGE-Mines ParisTech le 4 juin dernier, à l’occasion de la soirée « Rencontres et enjeux RSE ».
Le label Transition énergétique et écologique pour le climat s’ouvre aux fonds immobiliers
Depuis mardi 12 juin, le label Transition énergétique et écologique pour le climat (TEEC) est ouvert aux organismes de placement collectif immobilier (OPCI) et aux sociétés civiles de placement immobilier (SPCI).
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
<R>EVOLUTION
19 Juin 2018
<R>EVOLUTION
Forum des Infrastructures Numériques
28 Juin 2018
Forum des Infrastructures Numériques
Salon Amiante
12 Septembre 2018
Salon Amiante
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.