Menu

Pollutions

Les émissions mondiales de CO2 redécollent en 2017

Partager :
     
Les émissions mondiales de CO2 redécollent en 2017
Par Eva Gomez, le 13 novembre 2017
Ce lundi 13 novembre, le consortium scientifique Global Carbon Project a publié ses prévisions concernant les émissions globales de gaz à effet de serre. Après trois années de stagnation, elles repartent à la hausse en 2017.

Une semaine après l’ouverture de la 23e Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP23) à Bonn (Allemagne), la revue Earth System Science publie un rapport établi par le consortium scientifique Global Carbon Project (GCP). Selon les prévisions de ce rapport, les émissions mondiales de CO2 repartent à la hausse en 2017 : +2 % par rapport à 2016, avec un total de 36,8 gigatonnes gigatonnes de CO2 (GtCO2), contre 36,2 GtCO2 en 2016. En ajoutant la déforestation aux activités industrielles et à l’exploitation et la combustion des ressources fossiles, elles attendraient presque 41 GtCO2 d’ici fin 2017. La courbe des émissions mondiales, ascendante depuis le début des années 1990, a connu une période de stagnation depuis 2014, avant de redécoller cette année. L’estimation des +2 % est variable : elle sera comprise entre +0,8 % et +3 % « en fonction des projections d’émissions nationales pour la Chine, les Etats-Unis et l’Inde », précise le consortium scientifique, à savoir les trois plus gros émetteurs mondiaux.

D’après les auteurs du rapport, la hausse des émissions chinoises (+3,5 % environ), allant de pair avec la croissance économique du pays, a engendré en grande partie cette augmentation au niveau global : en cause, l’augmentation de la consommation chinoise de charbon (+3%), de pétrole (+5 %) et de gaz naturel (+12%). Les émissions des Etats-Unis devraient baisser de 0,4 % en 2017. Une baisse inconséquente par rapport aux -2,1 % enregistrés en 2016,  notamment à cause d’une hausse de la demande en charbon outre-atlantique. L’Europe considérée dans son ensemble arrive en troisième place des émissions mondiales. Elle devrait voir une diminution de ses émissions de 0,2 % en 2017, contre -0,3 % en 2016. 

Les engagements de l’accord de Paris : insuffisants ?

Pour rappel, une semaine avant l’ouverture de la COP23, l’ONU Environnement a rendu un rapport estimant que les contributions nationales annoncées dans le cadre de l’accord de Paris lors de la COP21 ne permettent d’éviter qu’un tiers des réductions d’émissions de gaz à effet de serre nécessaires au maintien de la hausse de température globale en-dessous de +2°C. « En l’état actuel, même la mise en œuvre intégrale des contributions nationales inconditionnelles et conditionnelles, déboucherait sur une augmentation de la température d’au moins 3°C d’ici à 2100, ce qui signifie que les gouvernements devront fournir des promesses beaucoup plus fortes lorsqu’elles seront révisés en 2020 », indiquait l’ONU Environnement dans son rapport. En 2018, lors de la COP24 qui se tiendra en Pologne, chaque pays ayant ratifié l’accord devra établir un premier pré-bilan sur ses actions mises en œuvre. Les Etats parties de la COP23 entament leur deuxième semaine de débats et négociations. Cette édition se terminera le 17 novembre prochain.
Flickr
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
Ou à l'adresse :
contact@environnement-magazine.fr
En partenariat avec
À lire également
Poissy inaugure le premier puits de carbone urbain pour purifier l’air
Poissy inaugure le premier puits de carbone urbain pour purifier l’air
Mardi 22 mai, la Ville de Poissy a inauguré le premier puits de carbone urbain, fruit d’un partenariat entre Suez et Fermentalg.
Selon une étude, les cours d'eau intermittents participent aux émissions globales de CO2
Selon une étude, les cours d'eau intermittents participent aux émissions globales de CO2
Les cours d’eau intermittents participeraient aux émissions globales de CO2, selon une étude menée par l’Irstea et 94 partenaires internationaux et publiée le 21 mai dernier dans la revue Nature Geoscience.
Grand Paris : vers une zone à basse émission interdite aux diesel à l'horizon 2024
La métropole du Grand Paris s'est engagée, le 7 juin dans le cadre du deuxième comité de pilotage de la convention « Villes respirables en 5 ans », à mettre en place une zone de circulation à basse émission (ZBE) dès juillet 2019, « à l'échelle de l'intra A86 au sein du périmètre de la zone dense continue ».
Lyon, Marseille et Paris sont les villes les plus polluées de France d’après un nouveau classement
Lyon, Marseille et Paris sont les villes les plus polluées de France d’après un nouveau classement
Le magazine « Bonheur et santé » publie un classement des dix villes les plus polluées en 2018 : Le secteur de Lyon/Villeurbanne arrive en tête.
La mer Méditerranée concentre quatre fois plus de microplastiques que « l'Ile de plastique »
La mer Méditerranée concentre quatre fois plus de microplastiques que « l'Ile de plastique »
Ce vendredi 8 juin, l'ONG WWF publie un rapport alarmant sur la pollution plastique de la mer Méditerranée.
Pollution de l’air et mobilité : Paris, mauvaise élève européenne
Pollution de l’air et mobilité : Paris, mauvaise élève européenne
D’après un classement sur la pollution de l’air et la mobilité dans 13 villes européennes, dévoilé ce mardi 22 mai par Greenpeace, Paris (classée septième) a encore beaucoup d’efforts à faire pour améliorer la qualité de l’air et réduire la place de la voiture dans ses rues.
La filière laitière signe une feuille de route climatique « Ferme laitière bas carbone »
Jeudi 14 juin, la filière laitière française s’est engagée a réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 20 % d’ici 2025.
En ville, les terrains de football sont soumis à des concentrations élevées de dioxyde d’azote
En ville, les terrains de football sont soumis à des concentrations élevées de dioxyde d’azote
A Paris, Lyon et Marseille, les sportives et sportifs sont exposés à des concentrations inquiétantes de dioxyde d’azote (NO2), d’après un rapport publié le 11 juin dernier par l’ONG Greenpeace France.
Mégots de cigarettes : les industriels du tabac pourraient payer une éco-contribution
Mégots de cigarettes : les industriels du tabac pourraient payer une éco-contribution
Le 14 juin dernier, la secrétaire d'Etat auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, Brune Poirson a reçu les industriels du tabac pour évoquer leur responsabilité dans la pollution provoquée par les filtres et mégots de cigarette.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Forum des Infrastructures Numériques
28 Juin 2018
Forum des Infrastructures Numériques
Salon Amiante
12 Septembre 2018
Salon Amiante
Artibat
24 Septembre 2018
Artibat
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.