Menu

Pollutions

Une étude révèle la présence de métaux lourds dans les herbicides à base de glyphosate

Partager :
     
Une étude révèle la présence de métaux lourds dans les herbicides à base de glyphosate
Par Eva Gomez, le 8 janvier 2018
Ce lundi 8 janvier, une étude de l’Université de Caen Normandie publiée dans la revue Toxicology Reports, révèle la présence de métaux lourds, dont l’arsenic, ainsi que des traces de pétrole dans des herbicides à base de glyphosate. Ces formulants seraient plus toxiques sur les plantes et cellules humaines que le glyphosate lui-même.

Arsenic, chrome, cobalt, plomb, nickel… Ces métaux lourds, ainsi que des traces de pétrole, ont été retrouvés dans des herbicides à base de glyphosate par une équipe de chercheurs de l’Université de Caen Normandie. Les professeurs Gilles-Eric Séralini, Nicolas Defarge et Joël Spiroux ont étudié 14 formules d’herbicides à base de glyphosate ainsi que leurs impacts sur les plantes et des cellules humaines. Leurs conclusions : « les herbicides à base de glyphosate ont été montrés comme contenant des métaux lourds dont l’arsenic. Ces produits ne sont pas déclarés et normalement interdits pour leur toxicité », indique le rapport d’étude. Par ailleurs, « sur les plantes, les formulants (type Polyoxyéthylène amine - POEA) sont toxiques sans glyphosate, et le glyphosate semble le devenir seulement à des niveaux plus élevés que les doses agricoles ». Enfin, sur les cellules humaines, « les formulants composés de résidus de pétrole sont beaucoup plus perturbateurs endocriniens et toxiques que le glyphosate ». Le cocktail de formulants toxiques présents dans les herbicides à base de glyphosate serait donc plus dangereux que le glyphosate lui-même, selon ce rapport publié ce lundi 8 janvier dans la revue Toxicology Reports. Ce qui remet donc en cause les analyses de toxicité des herbicides, portant seulement sur le glyphosate.

« Ces résultats montrent que les déclarations du glyphosate comme principe actif de toxicité sont scientifiquement fausses, et l’évaluation de toxicité est aussi erronée : le glyphosate est testé sans ses formulants composés de résidus toxiques de pétrole, à long terme et au niveau réglementaire », conclut le professeur Gilles-Eric Séralini. « Nous appelons à une transparence immédiate sur les formulations et surtout leurs tests sur la santé. Les résidus acceptables de glyphosate dans la nourriture et les boissons devraient être divisés immédiatement au moins par 1.000 à cause de ces poisons cachés, et les herbicides à base de glyphosate devraient être interdits, entre autres », estiment les chercheurs.

A noter que cette étude devait à l’origine paraître le 31 mai 2017 dans la revue PlosOne. Elle « a finalement vu sa publication repoussée pour des raisons fallacieuses », précise l’Université de Caen Normandie. « On peut soupçonner les lobbies d’avoir été à l’œuvre pour simplifier le débat sur le glyphosate », ajoute-t-elle.

Consulter l’intégralité de l’étude en ligne.
Flickr
À lire également
L’Anses relève une surexposition au chlordécone dans les circuits-courts antillais
L’Anses relève une surexposition au chlordécone dans les circuits-courts antillais
L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, a publié le 15 décembre les résultats de son évaluation des risques sanitaires liés à l’exposition alimentaire au chlordécone.
Environnement SA prend l’accent industriel
Environnement SA prend l’accent industriel
Spécialiste mondial de la mesure de la qualité de l’air pour les collectivités locales, le groupe français installe de plus en plus ses appareils directement au cœur des usines.
Environnement S.A acquiert une société allemande de mesure du mercure
Ce lundi 8 janvier, le groupe Environnement S.A a annoncé l’acquisition de Mercury Instruments GmbH, une société allemande de mesure du mercure.
Pollution de l’air : Les « Ambassad’R » font du porte-à-porte dans la Vallée de l’Arve
Pollution de l’air : Les « Ambassad’R » font du porte-à-porte dans la Vallée de l’Arve
Dans la Communauté de Communes des Pays du Mont-Blanc, trois jeunes en service civique visiteront, durant trois ans, chaque foyer de l’agglomération pour sensibiliser ses habitants à la pollution de l’air issue du chauffage au bois résidentiel.
Air Care Labs : un projet de purificateur d'air « solidaire »
Air Care Labs : un projet de purificateur d'air « solidaire »
Combinant « performance et budget acceptable » selon son développeur, le projet de purificateur d'air Air Care Labs fait appel au financement participatif pour l'obtention des normes EN et ISO.
Événements
Carrefour de l'eau
24 Janvier 2018
Carrefour de l'eau
6ème Forum parisien de l'éco-rénovation en copropriété
31 Janvier 2018
6ème Forum parisien de l'éco-rénovation en copropriété
Salon Analyse Industrielle
6 Février 2018
Salon Analyse Industrielle
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Newsletters
Agenda
Abonnés
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.