Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Pollutions

Selon une étude, les cours d'eau intermittents participent aux émissions globales de CO2

Partager :
     
Selon une étude, les cours d'eau intermittents participent aux émissions globales de CO2
Par E.G, le 22 mai 2018
Les cours d’eau intermittents participeraient aux émissions globales de CO2, selon une étude menée par l’Irstea et 94 partenaires internationaux et publiée le 21 mai dernier dans la revue Nature Geoscience.

«  En quantifiant et en analysant les litières terrestres accumulées dans 212 cours d’eau intermittents dans 22 pays associés aux variables climatiques, géomorphologiques et de régimes hydrologiques, les résultats montrent des niveaux parfois très élevés de consommation d’O2 et d’émission de CO2 durant les phases de remise en eau », explique l’Irstea dans un communiqué. La litière végétale s’accumule dans le lit quand le cours d’eau s’assèche, et « la composition et la quantité de celle-ci varie en fonction de plusieurs paramètres comme le climat, la végétation rivulaire, la largeur du cours d’eau, la durée de la phase sèche, le régime d’écoulement », précisent les chercheurs. Ces derniers ont donc cherché à connaître le sort de cette litière végétale lors des épisodes de remise en eau via le projet international collaboratif « 1000 rivières intermittentes ».

Ces travaux ont permis de déterminer que les émissions de CO2 provenant des cours d’eau, « augmenteraient de 7 à 152 % si les cours d’eau intermittents étaient inclues avec les cours d’eau pérennes. Une seule remise en eau contribuerait pour environ 3 à 10% de cette augmentation », est-il précisé.

Des résultats qui inquiètent les chercheurs au regard du changement climatique et de l’augmentation de la demande en eau : « les cours d’eau intermittents pourraient dominer le paysage dans certaines régions du monde », et négliger leur rôle « conduirait à une sous-estimation notable de la contribution des systèmes aquatiques mondiaux aux émissions de CO2 », estime l’Irstea. Selon les chercheurs donc, il faudrait intégrer ces cours d’eau « dans les études dédiées à la contribution des écosystèmes d’eau douce au cycle global du carbone ».
Crédit : Irstea
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
Article sponsorisé
Masternaut : des solutions de gestion de flotte respectueuses de l’environnement
En partenariat avec
À lire également
Diamatys, une solution de gestion partagée des diagnostics amiante avant travaux sur voirie
Diamatys, une solution de gestion partagée des diagnostics amiante avant travaux sur voirie
Pourquoi faire pratiquer un diagnostic amiante si le répérage amiante avant travaux (RAT) a déjà été effectué ? Pour éviter les doublons et les pertes d’informations, Protys a conçu, à l’intention des maîtres d’ouvrage et des gestionnaires de voirie, Diamatys.
Amiante : décapage économe de l’acier par induction électromagnétique
Amiante : décapage économe de l’acier par induction électromagnétique
Fort de son expérience dans le retrait des peintures, enduits et autres matériaux amiantés ou plombés sur différents supports, le groupe Masci met en œuvre un procédé de décapage par induction électromagnétique pour traiter les revêtements épais des supports en acier.
Percer un support amianté en toute sécurité
Percer un support amianté en toute sécurité
Les poches de gel pour percement dans un matériau amianté ont un gros désavantage : leur coût.
Sdec adapte son préleveur d’air autonome pour diagnostic de fibres d’amiante au milieu nucléaire
Sdec adapte son préleveur d’air autonome pour diagnostic de fibres d’amiante au milieu nucléaire
Sdec a complété sa gamme de préleveur d’air autonome AM3000 avec une version AM3000N adapté au milieu nucléaire, utilisable notamment durant les opérations de démantèlement des installations nucléaires.
« La croissance des maladies chroniques est un problème environnemental »
« La croissance des maladies chroniques est un problème environnemental »
A l'origine de l'interdiction en France du bisphénol A, le toxicologue et « lanceur d'alerte » André Cicolella appelle de ses vœux une véritable politique de santé environnementale ; la solution, selon lui, à l'explosion actuelle des maladies chroniques.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
32ème Congrès National AMORCE
17 Octobre 2018
32ème Congrès National AMORCE
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
15 Novembre 2018
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous !  Une journée, des solutions »
15 Novembre 2018
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous ! Une journée, des solutions »
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.