Menu

Pollutions

Selon une étude, les cours d'eau intermittents participent aux émissions globales de CO2

Partager :
     
Selon une étude, les cours d'eau intermittents participent aux émissions globales de CO2
Par E.G, le 22 mai 2018
Les cours d’eau intermittents participeraient aux émissions globales de CO2, selon une étude menée par l’Irstea et 94 partenaires internationaux et publiée le 21 mai dernier dans la revue Nature Geoscience.

«  En quantifiant et en analysant les litières terrestres accumulées dans 212 cours d’eau intermittents dans 22 pays associés aux variables climatiques, géomorphologiques et de régimes hydrologiques, les résultats montrent des niveaux parfois très élevés de consommation d’O2 et d’émission de CO2 durant les phases de remise en eau », explique l’Irstea dans un communiqué. La litière végétale s’accumule dans le lit quand le cours d’eau s’assèche, et « la composition et la quantité de celle-ci varie en fonction de plusieurs paramètres comme le climat, la végétation rivulaire, la largeur du cours d’eau, la durée de la phase sèche, le régime d’écoulement », précisent les chercheurs. Ces derniers ont donc cherché à connaître le sort de cette litière végétale lors des épisodes de remise en eau via le projet international collaboratif « 1000 rivières intermittentes ».

Ces travaux ont permis de déterminer que les émissions de CO2 provenant des cours d’eau, « augmenteraient de 7 à 152 % si les cours d’eau intermittents étaient inclues avec les cours d’eau pérennes. Une seule remise en eau contribuerait pour environ 3 à 10% de cette augmentation », est-il précisé.

Des résultats qui inquiètent les chercheurs au regard du changement climatique et de l’augmentation de la demande en eau : « les cours d’eau intermittents pourraient dominer le paysage dans certaines régions du monde », et négliger leur rôle « conduirait à une sous-estimation notable de la contribution des systèmes aquatiques mondiaux aux émissions de CO2 », estime l’Irstea. Selon les chercheurs donc, il faudrait intégrer ces cours d’eau « dans les études dédiées à la contribution des écosystèmes d’eau douce au cycle global du carbone ».
Crédit : Irstea
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
Ou à l'adresse :
contact@environnement-magazine.fr
En partenariat avec
À lire également
Lyon, Marseille et Paris sont les villes les plus polluées de France d’après un nouveau classement
Lyon, Marseille et Paris sont les villes les plus polluées de France d’après un nouveau classement
Le magazine « Bonheur et santé » publie un classement des dix villes les plus polluées en 2018 : Le secteur de Lyon/Villeurbanne arrive en tête.
La mer Méditerranée concentre quatre fois plus de microplastiques que « l'Ile de plastique »
La mer Méditerranée concentre quatre fois plus de microplastiques que « l'Ile de plastique »
Ce vendredi 8 juin, l'ONG WWF publie un rapport alarmant sur la pollution plastique de la mer Méditerranée.
En ville, les terrains de football sont soumis à des concentrations élevées de dioxyde d’azote
En ville, les terrains de football sont soumis à des concentrations élevées de dioxyde d’azote
A Paris, Lyon et Marseille, les sportives et sportifs sont exposés à des concentrations inquiétantes de dioxyde d’azote (NO2), d’après un rapport publié le 11 juin dernier par l’ONG Greenpeace France.
Mégots de cigarettes : les industriels du tabac pourraient payer une éco-contribution
Mégots de cigarettes : les industriels du tabac pourraient payer une éco-contribution
Le 14 juin dernier, la secrétaire d'Etat auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, Brune Poirson a reçu les industriels du tabac pour évoquer leur responsabilité dans la pollution provoquée par les filtres et mégots de cigarette.
Poissy inaugure le premier puits de carbone urbain pour purifier l’air
Poissy inaugure le premier puits de carbone urbain pour purifier l’air
Mardi 22 mai, la Ville de Poissy a inauguré le premier puits de carbone urbain, fruit d’un partenariat entre Suez et Fermentalg.
Grand Paris : vers une zone à basse émission interdite aux diesel à l'horizon 2024
La métropole du Grand Paris s'est engagée, le 7 juin dans le cadre du deuxième comité de pilotage de la convention « Villes respirables en 5 ans », à mettre en place une zone de circulation à basse émission (ZBE) dès juillet 2019, « à l'échelle de l'intra A86 au sein du périmètre de la zone dense continue ».
Pollution de l’air et mobilité : Paris, mauvaise élève européenne
Pollution de l’air et mobilité : Paris, mauvaise élève européenne
D’après un classement sur la pollution de l’air et la mobilité dans 13 villes européennes, dévoilé ce mardi 22 mai par Greenpeace, Paris (classée septième) a encore beaucoup d’efforts à faire pour améliorer la qualité de l’air et réduire la place de la voiture dans ses rues.
La filière laitière signe une feuille de route climatique « Ferme laitière bas carbone »
Jeudi 14 juin, la filière laitière française s’est engagée a réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 20 % d’ici 2025.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
<R>EVOLUTION
19 Juin 2018
<R>EVOLUTION
Forum des Infrastructures Numériques
28 Juin 2018
Forum des Infrastructures Numériques
Salon Amiante
12 Septembre 2018
Salon Amiante
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.