Menu

Pollutions

L'Anses, l'Ineris et Atmo France lancent leur campagne de mesure des pesticides dans l’air

Partager :
     
L'Anses, l'Ineris et Atmo France lancent leur campagne de mesure des pesticides dans l’air
Par E.G, le 25 juin 2018
Ce lundi 25 juin, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses,), l’Ineris et Atmo France, ont officiellement lancé leur campagne de mesure des résidus de pesticides dans l’air, annoncée fin novembre 2017.

Afin d’améliorer les connaissances sur les pesticides dans l’air et la phytopharmacovigilance, l’Anses, l’Ineris et Atmo France lancent une campagne exploratoire à échelle nationale. L’objectif : mesurer l’exposition des populations aux pesticides, leurs effets sur les écosystèmes et définir une stratégie nationale de surveillance. Ainsi, la campagne concernera 80 substances prioritaires, « identifiées en fonction de leur présence avérée dans l’air et de leur potentiel danger, en France métropolitaine comme dans les régions d’outre-mer, pour un total d’environ 1500 échantillons sur la durée de la campagne », indique Atmo France, la fédération des AASQA. Les sites de prélèvements ont été définis de façon à prendre en compte les différents types de zones d’habitation. « 52% de sites urbains/péri-urbains et 48% de sites ruraux », seront donc analysés. Concernant les sites de production agricoles, 40% de sites en grandes cultures, 22% de sites viticoles, 22% de sites arboricoles, 14% de sites en maraîchage et 6% de sites d’élevage seront étudiés. « d’élevage). Ainsi 1 à 6 sites par région ont été retenus afin de couvrir les différentes situations d’exposition aux pesticides dans l’air », est-il précisé.

Fipronil, chlordécone ou glyphosate

Les substances ciblées – telles que le fipronil, le propyzamide, le chlordécone, le glyphosate, l’aldrine, ou le glufosinate – entrent dans la composition de produits phytosanitaires, biocides, médicaments vétérinaires et antiparasites à usage humain. « Elles ont été priorisées par l’Anses sur la base de leurs caractéristiques de danger et de critères d’utilisation, d’émission et de persistance dans l’air », précisent l’Anses, l’Ineris et Atmo France. Le protocole de mesures, financé par l’AFB au sein du plan Ecophyto, a été défini par les différents acteurs du programme, sur la base des recommandations de l’Anses, « ainsi que de validations métrologiques menées par l’Ineris, dans le cadre de ses travaux pour le Laboratoire central de surveillance de la qualité de l’air (LCSQA), en lien avec les associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) ATMO Grand Est et Air PACA ».

Les données collectées alimenteront une base de données sur la qualité de l’air, aptisée « Geod’air ». Elles contribueront à établir un état des lieux des niveaux de contamination en résidus de pesticides dans l’air. Cette campagne a également pour objectif de permettre de définir les modalités d’une stratégie nationale de surveillance de ces niveaux de contamination.

Le ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a déclaré que «notre volonté avec cette campagne est de s’appuyer sur les données collectées pour améliorer la surveillance des résidus de pesticides présents dans l’air et réduire l’exposition à ces substances des populations agricoles, des riverains de zones agricoles et de toute la population. Le retour d’expérience, qui en sera fait, permettra de définir la stratégie de surveillance nationale pérenne à mettre en œuvre par la suite, afin de déterminer l’exposition moyenne de la population et l’évaluation des risques sanitaires associés».
DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
Ou à l'adresse :
contact@environnement-magazine.fr
En partenariat avec
À lire également
Nicolas Hulot et Stéphane Travert réunissent le monde agricole pour viser une « sortie définitive » du glyphosate
Nicolas Hulot et Stéphane Travert réunissent le monde agricole pour viser une « sortie définitive » du glyphosate
Les ministres Nicolas Hulot et Stéphane Travert ont confirmé ce matin la sortie du glyphosate dans les trois ans pour ses principaux usages et dans les cinq ans pour l’ensemble de ses applications.
Une première mondiale en France pour mesurer les émissions des bus diesel en conditions réelles
Une première mondiale en France pour mesurer les émissions des bus diesel en conditions réelles
Île-de-France Mobilités (ex-STIF) vient d’annoncer le lancement, en partenariat avec Airparif, de « la plus importante étude au monde » destinée à mesurer les émissions de bus diesel en conditions réelles.
Recherche : il existe un lien entre exposition aux pesticides et maladies métaboliques
Recherche : il existe un lien entre exposition aux pesticides et maladies métaboliques
Des chercheurs de l'Inra et de l'Inserm ont démontré que l'exposition orale à un cocktail de pesticides peut provoquer des perturbations métaboliques telles que le diabète ou la stéatose hépatique.
Des impressions « climatiquement neutres » pour compenser ses émissions de CO2
Des impressions « climatiquement neutres » pour compenser ses émissions de CO2
Depuis 2013, l'imprimeur allemand Onlineprinters propose à ses clients des impressions « climatiquement neutres » pour compenser les émissions de gaz à effet de serre dues à son activité.
L’Ademe lance un programme pour améliorer la qualité de l’air dans les écoles
L’Ademe lance un programme pour améliorer la qualité de l’air dans les écoles
L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a lancé ce lundi 25 juin, le programme « Ecol’air », destiné à développer des solution d’amélioration de la qualité de l’air intérieur dans les crèches et écoles.
Cemex lance une nouvelle gamme de béton bas-carbone
Cemex lance une nouvelle gamme de béton bas-carbone
Dénommée Vertua, la nouvelle gamme de béton du groupe Cemex vise à réduire l’empreinte-carbone et la consommation énergétique des bâtiments, tout en affichant des performances techniques équivalentes à celles d'un béton « classique ».
Chaque Français émet 1.347,08 kg de CO2 par an pour sa consommation de viande
Chaque Français émet 1.347,08 kg de CO2 par an pour sa consommation de viande
Une étude internationale, portant sur 130 pays, révèle le taux annuel d'émissions de CO2 par personne lié à la consommation de nourriture.
Mégots de cigarettes : les industriels du tabac pourraient payer une éco-contribution
Mégots de cigarettes : les industriels du tabac pourraient payer une éco-contribution
Le 14 juin dernier, la secrétaire d'Etat auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, Brune Poirson a reçu les industriels du tabac pour évoquer leur responsabilité dans la pollution provoquée par les filtres et mégots de cigarette.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Salon Amiante
12 Septembre 2018
Salon Amiante
Artibat
24 Septembre 2018
Artibat
Cycl'eau
3 Octobre 2018
Cycl'eau
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.