Menu

Pollutions

Perturbateurs endocriniens : Le projet de Stratégie nationale fait l’impasse sur l’alimentation, alerte Générations futures

Partager :
     
Perturbateurs endocriniens : Le projet de Stratégie nationale fait l’impasse sur l’alimentation, alerte Générations futures
Par Laurence Madoui, le 5 septembre 2018
A ce jour, l’ébauche de Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens ne comprend ni calendrier, ni budget et élude la problématique de l’alimentation. Pourtant, les résidus de pesticides présents dans les produits alimentaires en Europe s’avèrent à 63 % être également des perturbateurs endocriniens, selon le rapport publié par Générations futures le 4 septembre 2018.

« Un nouveau ministre de l’Ecologie qui voudrait s’attaquer au problème dispose de toutes les informations nécessaires », glisse François Veillerette, en présentant le dernier rapport de Générations futures sur l’exposition alimentaire des Européens aux pesticides et perturbateurs endocriniens. L’étude de l’ONG montre que 63,2 % des résidus de pesticides identifiés par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) entrent aussi dans la catégorie des perturbateurs endocriniens (PE) suspectés. « La contamination alimentaire par les pesticides est donc très largement une voie de de contamination par les PE », relève l’association.

Générations futures a croisé les informations sur les résidus de pesticides (principalement dans les fruits et légumes) publiées en juillet par l’EFSA avec celles de la base de données américaine TEDX sur les PE. Le zoom sur les produits commercialisés en France reste à établir, l’association n’ayant pas reçu de réponse à sa demande d’accès aux chiffres nationaux auprès de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

Pas de valeur-seuil valable sur les PE

Sur les pesticides, l’EFSA souligne que 93 % des échantillons analysés présentent des concentrations inexistantes ou inférieures aux limites maximales en résidus (LMR). « Tout va bien, circulez … Il y a pourtant bien quelque chose à voir, car la notion de LMR ne vaut pas pour les PE, toxiques à faible dose pour les populations vulnérables, pointe François Veillerette. Au nom du principe de précaution, on attend un plan de substitution pour les 20 à 30 molécules les plus couramment présentes ». Le porte-parole de l’ONG vise notamment l’acétamipride (un néonicotinoïde) et le boscalide (un fongicide potentiellement cancérigène).

Le rapport d’évaluation (février 2018) sur la première Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE) de 2015 rappelle qu’une vingtaine de molécules dangereuses seront à terme bannies par l’Union européenne. « Pourquoi cramer de l’argent public en relançant des études sur ces substances, impliquées dans un tiers des utilisations ? » s‘agace François Veillerette.

Ministères absents, expertise chétive

« Ni le ministère du Travail ni celui de l’Agriculture ne sont associés aux travaux sur la future SNPE », note Fleur Gorre. La chargée de campagne juge insuffisants les objectifs envisagés en matière d’expertise, inchangés par rapport à la précédente SNPE, soit l’analyse de cinq substances par an pour l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) et de trois substances présentes dans les produits cosmétiques pour l’Agence nationale de sécurité du médicament – qui n’a jusqu’alors pas rempli cette commande.

Une consultation publique sur la nouvelle SNPE doit s’ouvrir en octobre. Le coût sanitaire de l’exposition aux PE pourrait atteindre 31 milliards par an dans l’Union européenne, selon un rapport de 2014 de l’Alliance pour la santé et l’environnement.
DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
En partenariat avec
À lire également
Qualité de l’air à Paris : le nouveau ballon Generali permet une analyse verticale des niveaux d’ozone
Qualité de l’air à Paris : le nouveau ballon Generali permet une analyse verticale des niveaux d’ozone
A l’occasion de la journée nationale de la qualité de l’air, la mairie de Paris, l’association de surveillance de la qualité de l’air Airparif, le CNRS, Generali et Aérophile, ont présenté la nouvelle version du ballon Generali, qui mesure la qualité de l’air parisien.
[Tribune] La guerre contre la pollution est déclarée
[Tribune] La guerre contre la pollution est déclarée
Cette semaine, Jean-Marc Sanchis, directeur commercial et marketing de "La barrière automatique", société spécialisée dans le contrôle d'accès sécurisé des véhicules et des piétons, revient sur les différentes solutions mises en place dans les collectivités pour lutter contre la pollution : végétalisations, smart city, ou encore rôle de la population, pour lui, il s'agit "d'encourager les développements économiques et technologiques tout en luttant contre la pollution".
Amiante : décapage économe de l’acier par induction électromagnétique
Amiante : décapage économe de l’acier par induction électromagnétique
Fort de son expérience dans le retrait des peintures, enduits et autres matériaux amiantés ou plombés sur différents supports, le groupe Masci met en œuvre un procédé de décapage par induction électromagnétique pour traiter les revêtements épais des supports en acier.
Percer un support amianté en toute sécurité
Percer un support amianté en toute sécurité
Les poches de gel pour percement dans un matériau amianté ont un gros désavantage : leur coût.
Les associations de surveillance de la qualité de l’air ouvrent leurs données
Les associations de surveillance de la qualité de l’air ouvrent leurs données
A l’occasion de la quatrième journée nationale de la qualité de l’air qui aura lieu ce mercredi 19 septembre, les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) ouvrent un portail web donnant accès à toutes leurs données.
Cinq substances néonicotinoïdes sont désormais interdites en France
Cinq substances néonicotinoïdes sont désormais interdites en France
Depuis ce samedi 1er septembre, l’utilisation de cinq substances insecticides néonicotinoïdes est interdite en France.
Sdec adapte son préleveur d’air autonome pour diagnostic de fibres d’amiante au milieu nucléaire
Sdec adapte son préleveur d’air autonome pour diagnostic de fibres d’amiante au milieu nucléaire
Sdec a complété sa gamme de préleveur d’air autonome AM3000 avec une version AM3000N adapté au milieu nucléaire, utilisable notamment durant les opérations de démantèlement des installations nucléaires.
Etude : les émissions de CO2 impactent la qualité nutritive des aliments
Etude : les émissions de CO2 impactent la qualité nutritive des aliments
Selon une étude publiée ce lundi 27 août dans la revue Nature Climate Change, les émissions de CO2 ont un impact sur la qualité nutritive des aliments, en particulier sur les niveaux de fer, de zinc et de protéines.
Sept autorités portuaires mondiales s'engagent dans un programme d'action climatique
Sept autorités portuaires mondiales s'engagent dans un programme d'action climatique
Lors du Sommet mondial pour l’action climatique, qui s’est tenu à San Francisco du 12 au 14 septembre derniers, les autorités portuaires de sept villes mondiales ont annoncé, s’unir dans le cadre du programme d’action climatique des villes portuaires.
Les pneumologues plaident pour le désinvestissement français des énergies fossiles
Les pneumologues plaident pour le désinvestissement français des énergies fossiles
L’élimination progressive des combustibles fossiles « est chose possible si la volonté politique existe », affirme la « Déclaration de Paris sur le climat, l’environnement et la santé respiratoire », adoptée à quelques jours du congrès européen de pneumologie.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Artibat
24 Septembre 2018
Artibat
Cycl'eau
3 Octobre 2018
Cycl'eau
Journée anniversaire du CFMS
4 Octobre 2018
Journée anniversaire du CFMS
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.