Menu

Territoires

La Métropole du Grand Paris se dote d'un Plan Climat Air Energie

Partager :
     
La Métropole du Grand Paris se dote d'un Plan Climat Air Energie
Par Anthony Laurent, le 12 avril 2018
Le 9 avril dernier, la Métropole du Grand Paris a lancé officiellement son Plan Climat Air Energie, adopté par son conseil le 8 décembre 2017. L’objectif de ce Plan est de faire converger l’action des 131 communes métropolitaines pour encourager la nécessaire transition énergétique et écologique de la collectivité territoriale.

Le document fait pas moins de 550 pages. Un an et demi aura été nécessaire à son élaboration. Le 9 avril dernier, la Métropole du Grand Paris (MGP), représentée par Patrick Ollier et Daniel Guiraud, respectivement président et vice-président, a présenté officiellement son Plan Climat Air Energie, au théâtre du Garde-Chasse, aux Lilas (Seine-Saint-Denis), à l’est de la capitale. L’objectif de ce plan ? « Construire ensemble, avec les institutionnels, les associtatifs, les citoyens, les entreprises et les acteurs de la recherche, le Grand Paris 2°C ». Dans les faits, il s’agit de doter la collectivité – qui regroupe 7 millions d’habitants répartis sur 131 communes – d’un cadre d’action et des moyens nécessaires pour atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050 et faire face aux effets du déréglement climatique.

Validé par le Conseil de la MGP le 8 décembre dernier, le Plan Climat Air Energie Métropolitain sera mis en œuvre via trois grandes étapes : 2018-2020, pour répondre à l’urgence climatique ; 2020-2030, pour accélérer la transition énergétique et écologique de la Métropole vers un modèle de développement durable, et 2030-2050, pour concrétiser l’ambition de la collectivité territoriale d’être neutre en carbone, résiliente et agréable à vivre. « Inédit tant par l’ampleur des enjeux que par celle du territoire couvert [800 km²] », selon Patrick Ollier, ce Plan se déploiera à travers les missions dévolues à la Métropole depuis sa création le 1er janvier 2016, à savoir : l’aménagement du territoire, le développement économique et la protection de l’environnement.

1,4 million de Franciliens exposés à des concentrations anormalement élevées de dioxyde d’azote et de particules fines

Conçu dans le droit-fil de l’Accord de Paris sur le climat, qui vise à contenir le réchauffement climatique global en-deçà des 2°C, le Plan métropolitain s’articule autour de cinq objectifs prioritaires : atteindre la neutralité carbone en 2050 en diminuant de 80 % les émissions de gaz à effet de serre ; accroître la résilience de la métropole en intégrant les risques climatiques dans « une nouvelle approche de la ville » ; améliorer rapidement la qualité de l’air en visant le respect, avant 2030, des niveaux de concentration de polluants atmosphériques recommandés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ; réduire la consommation d’énergie finale de 50 % par rapport à 2005 – notammment dans les secteurs résidentiels et tertiaires et les transports – ; et porter la part des énergies renouvelables et de récupération (éolien, photovoltaïque, géothermie, biomasse, etc.) à 60 % de la consommation finale – dont au moins 30 % d’énergies produites localement.

La mise en œuvre de cet éventail de mesures s’avère aujourd’hui impérative pour la MGP. En effet, pour l’heure, seuls 5 % de l’énergie finale consommée en Ile-de-France est d’origine renouvelable. En outre, près de 1,4 million de Franciliens ont été exposés en 2016 à des concentrations anormalement élevées de dioxyde d’azote (NO2) et de particules fines PM10. En cause ? Les transports routiers mais aussi le chauffage au bois. « Le Plan Climat Air Energie Métropolitain n’est pas inscrit dans le marbre. Il s’agit d’un document de base, dont le statut est évolutif en fonction des résultats que nous obtiendrons au vu des objectifs que nous nous sommes fixés », conclut Daniel Guiraud.
Source : Alberto Hernandez / Flickr.
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
À lire également
Camille Bonenfant-Jeanneney nommée directrice générale de la CPCU
Camille Bonenfant-Jeanneney nommée directrice générale de la CPCU
La Compagnie parisienne de chauffage urbain (CPCU) a nommé Camille Bonenfant-Jeanneney comme nouvelle directrice générale.
La métropole de Lyon en partenariat avec l’IRT SystemX pour des projets de recherche sur la mobilité et l’énergie
Le 9 avril dernier, la métropole de Lyon a signé un partenariat avec l’Institut de recherche technologique (IRT) SystemX, afin de développer des projets de recherche autour des nouvelles mobilités, de l’énergie et de la sécurité numérique.
Inddigo lance une filiale dédiée au biomimétisme
Lundi 9 avril dernier, l'entreprise de conseil aux collectivités et entreprises sur le développement durable, Inddigo, a présenté sa filiale Pikaia, dédiée au biomimétisme.
Fessenheim : la reconversion du site se fera en collaboration avec l’Allemagne
Fessenheim : la reconversion du site se fera en collaboration avec l’Allemagne
Vendredi 13 avril dernier, s’est tenu le second comité de pilotage pour la reconversion du site nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin).
Les lauréats de la troisième édition de Cube 2020 sont connus
L’IFPEB (institut français pour la performance du bâtiment) et ses partenaires ont dévoilé hier les lauréats de la troisième édition de Cube 2020, concours d’économies d’énergie et de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans les bâtiments tertiaires publics et privés.
Un collectif d’avocats s’attaque aux impacts de Linky sur la santé
Un collectif d’avocats s’attaque aux impacts de Linky sur la santé
Un collectif d’avocats saisit la ministre de la santé, le ministre de la transition écologique et le Premier ministre de recours précontentieux pour la réalisation d’évaluations scientifiques sur les effets des compteurs Linky et des courants poteurs ligne (CPL) sur la santé.
[Tribune] Transition énergétique, transports, rénovation thermique : le nouveau visage des villes françaises
[Tribune] Transition énergétique, transports, rénovation thermique : le nouveau visage des villes françaises
Cette semaine, David Coutelle, directeur Eau, Energie, Ville et Territoire de Burgeap, filiale du groupe Ginger, analyse les mutations des villes françaises en corrélation avec la transition énergétique et les nouvelles politiques de transports.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Intermat 2018
23 Avril 2018
Intermat 2018
Carrefour International du Bois
30 Mai 2018
Carrefour International du Bois
Smarter Energies
5 Juin 2018
Smarter Energies
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.