Menu

Territoires

Dans le Sud-Ouest, la politique « hydroclimatique » devra procéder au partage de l’eau

Partager :
     
Dans le Sud-Ouest, la politique « hydroclimatique » devra procéder au partage de l’eau
Par Laurence Madoui, le 12 juin 2018
« Il convient de considérer la ressource en eau comme finie » en Nouvelle-Aquitaine, affirment les scientifiques, dans un récent rapport sur l’enjeu climatique dans la première région agricole de France et d’Europe.

Vin ou maïs ? La Nouvelle Aquitaine devra trancher. « Si l’eau est captée par une activité, elle ne pourra être utilisée par une autre », prévient Denis Salles, directeur de recherche en sociologie à l’Irstea. Le climatologue Hervé Le Treut souligne aussi le « sujet sensible » de la maïsiculture, « qui se fait en région viticole. Il y aura des choix à faire ». Le directeur de l’Institut Pierre-Simon-Laplace a dirigé le rapport « Anticiper les changements climatiques en Nouvelle Aquitaine », tout juste publié. Issu des contributions de 370 experts, le document complète le rapport de 2013, antérieur à la création de la « grande » région en 2015, en accordant une large place aux sciences humaines (droit de l’environnement, histoire, gouvernance).

D’un rapport à l’autre, l’eau reste un sujet central dans une région où le climat a déjà gagné 1,4 °C entre 1959 et 2016 et qui, pour un réchauffement global de 2°C, serait exposée à une hausse des températures moyennes de 2,5 °C. « Sur le bassin Adour-Garonne, le déficit hydrique devrait passer de 200 M m 3 /an aujourd’hui à 1 milliard de m 3 en 2050 », signale Denis Salles. Le rapport livre des alertes en cascade : d’ici le milieu du siècle, les débits des cours d’eau baisseront de 20 à 50 % en période d’étiage et, d’ici 2100, l’élévation des températures des eaux de surface, sensible depuis une quarantaine d’années, devrait se chiffrer à 2 à 3 °C. La perte d’humidité du sol et l’extension des surfaces agricoles exposées à la sécheresse sont déjà notables.

Mix hydrique

Pour déminer les tensions sur la ressource, il importe de « réfléchir à l’eau à l’échelle d’un territoire et non comme une ressource pour telle ou telle activité, ce qui mène droit au clash, avertit Denis Salles. Cela suppose un projet politique, débattu avec la société civile, sur la qualité de vie et le type d’agriculture projetés. Sans se borner à faire des barrages la solution unique : ils ne seront qu’une composante du mix hydrique. »

Les experts font du choix des espèces le mode d’adaptation le plus déterminant. « La culture du sorgho, plus résistant à la sécheresse, pourrait supplanter celle du maïs en zone à faible disponibilité en eau. » Le rapport invite à « raisonner de manière accrue » l’irrigation, qui a plus que doublé en vingt ans sur Adour-Garonne, où se concentre un tiers des surfaces nationales irriguées, principalement pour le maïs.

La raréfaction des eaux de surface fait redouter « un transfert des prélèvements vers les eaux souterraines », d’où proviennent 65 % des volumes utilisés par l’irrigation. « Cette tentation (…) présente le risque d’une adaptation spontanée et sauvage au changement climatique, qu’il convient d’éviter par une gouvernance planifiée et (…) par une reconfiguration des usages et des techniques ». Pour les scientifiques, « il faut profiter des interrogations actuelles sur le modèle de production agricole (…) pour reconcevoir dès maintenant des systèmes de production intégrant (…) l’enjeu climatique. Dans dix ans, il sera trop tard. »
Le château Yqem et ses vignes / Flickr DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
Ou à l'adresse :
contact@environnement-magazine.fr
Les plus lus
En partenariat avec
À lire également
Outre-mer : le Sénat établit 60 recommandations pour une meilleure gestion des risques naturels
Outre-mer : le Sénat établit 60 recommandations pour une meilleure gestion des risques naturels
Ce mardi 24 juillet, la délégation du Sénat aux outre-mer, présidée par Michel Magras, a présenté le premier volet de son rapport sur « les risques naturels majeurs dans les outre-mer ».
La métropole du Grand Paris crée une fédération des agences locales de l’énergie et du climat
Le 11 juillet dernier, la métropole du Grand Paris a lancé la création d’une fédération métropolitaine des agences locales de l’énergie et du climat (Alec).
Vingt nouveaux hébergements touristiques français reçoivent l’écolabel européen
Vingt nouveaux hébergements touristiques français reçoivent l’écolabel européen
Les 20 hébergements touristiques lauréats du dispositif mis en place par l’Ademe en 2017, pour l’accompagnement vers l’obtention de l’Ecolabel européen, ont désormais tous reçu leur certification.
Ile-de-France : lancement d’un programme d’accompagnement des acteurs franciliens de l’économie sociale et solidaire
Ile-de-France : lancement d’un programme d’accompagnement des acteurs franciliens de l’économie sociale et solidaire
La région Ile-de-France, Inco, HEC Paris et Accenture s’associent pour lancer le programme d’accompagnement « Accélérateur ESS Ile-de-France ».
Un appel à projets pour le développement des « zones à faibles émissions »
Un appel à projets pour le développement des « zones à faibles émissions »
Le 20 juillet dernier, le ministère de la transition écologique et solidaire et l’Ademe ont lancé un appel à projets « zones à faibles émissions (ZFE) », pour les métropoles et intercommunalités de plus de 100.000 habitants.
La métropole du Grand Paris va élaborer son plan de prévention du bruit
La métropole du Grand Paris va élaborer son plan de prévention du bruit
Le 18 juillet dernier, la métropole du Grand Paris a annoncé lancer l’élaboration de son plan métropolitain de prévention du bruit.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Salon Amiante
12 Septembre 2018
Salon Amiante
Artibat
24 Septembre 2018
Artibat
Cycl'eau
3 Octobre 2018
Cycl'eau
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.