Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

BIODIVERSITÉ
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

COP18 : le commerce des poissons marins va être passé à la loupe

Partager :
COP18 : le commerce des poissons marins va être passé à la loupe
Par E.G, le 20 août 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Biodiversité
Ce lundi 19 août, la Conférence des parties à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction à Genève (Suisse), a accepté une proposition de la Suisse, de l’Union européenne et des Etats-Unis, afin de réduire l’impact de l’industrie des poissons marins sur les écosystèmes et de préparer une étude sur l’industrie des aquariums.

Lors de la dix-huitième Conférence des parties (COP18) à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (Cites) de Genève, les parties ont accepté une proposition formulée par la Suisse, l’Union européenne et les Etats-Unis, afin de réduire l’impact du commerce de poissons marins sur les espèces et les écosystèmes. Il s’agira également de préparer une étude complète sur l’industrie des aquariums, « pour que des mesures urgentes puissent être prises ». La fondation Franz Weber, observateur de la convention Cites de l’ONU depuis 1989, « salue cette décision fondamentale sur le long terme ». La fondation rappelle que dans le monde, « il existe 1000 aquariums publics et au moins deux millions de particuliers qui possèdent des aquariums privés ».

« Les poissons coralliens, prisés par les aquariums, sont trop souvent pêchés dans la nature, à l’aide de poisons tels que le cyanure. Non seulement le taux de survie lors de la capture et du transport est très réduit, mais les habitats naturels souffrent également de ce type de procédé », souligne par ailleurs la fondation Franz Weber.

L’industrie des poissons marins pèse environ 1,5 milliard de dollars chaque année. « Malgré l’ampleur de cette industrie, il n’existe pratiquement pas de réglementation à ce sujet : seul un groupe d’espèces, l’hippocampe, et deux espèces de poissons (le poisson-napoléon et le poisson-ange doré) sont expressément protégés par la Cites », regrette la fondation.
Aquarium tropical en Géorgie / DR Diliff / Wikimedia Commons
Retrouvez toute l'information "biodiversité" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV à la cime des arbres

Ne perdez pas une minute, Environnement TV est en ligne !
Toutes nos vidéos
À lire également
Environnement TV à la cime des arbres
Environnement TV à la cime des arbres
Ne perdez pas une minute, Environnement TV est en ligne !
[Dossier] La biodiversité essaime en régions
[Dossier] La biodiversité essaime en régions
Introduites en 2016 par la loi pour la reconquête de la biodiversité, les agences régionales de la biodiversité ont vocation de déployer en régions la politique nationale en matière de biodiversité. À chaque territoire de définir ses priorités d’action et le type de structure qui les pilote, dans le cadre d’un processus partenarial et collaboratif.
L’Ifremer teste une caméra hyperspectrale pour cartographier les habitats marins
L’Ifremer teste une caméra hyperspectrale pour cartographier les habitats marins
Début août, l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer) a testé les performances d’une caméra pour cartographier les habitats marins.
La pêche électrique est désormais interdite dans les eaux françaises
Depuis le 14 août dernier, la pêche électrique est interdite dans les eaux de souveraineté françaises.
[Dossier] L’ARB îdF, la pionnière
[Dossier] L’ARB îdF, la pionnière
Ouvrant le bal des créations en avril 2018, l’Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France a succédé à Natureparif. Intégrée à l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Île-de-France, elle reste garante de l’application des politiques de biodiversité du conseil régional.
[Dossier] L’ARB Guadeloupe en gestation
[Dossier] L’ARB Guadeloupe en gestation
Depuis février dernier, la Région Guadeloupe a lancé avec l’AFB la préfiguration de sa future agence. Elle se donne dix-huit mois pour mobiliser les acteurs de son territoire et concevoir sa feuille de route, en phase avec la politique de biodiversité régionale qui est en cours d’élaboration.
Biodiversité : les conclusions de la COP18 globalement saluées
Biodiversité : les conclusions de la COP18 globalement saluées
Alors que la 18ème Conférence des parties (COP18) de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (Cites) vient de se clôturer à Genève, l'ONG WWF France saluent l'annonce de mesures importantes.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
Appels d'offres
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
20 Septembre 2019
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
JDL 2019
25 Septembre 2019
JDL 2019
Cycl'eau Vichy
25 Septembre 2019
Cycl'eau Vichy
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN(NE)S MAINTENANCE GAZ (H/F) Laval
- Electromécanicien(ne) H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces naturels
- Chargé d'opérations bâtiments F/H
+ d’offres
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.