Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

BIODIVERSITÉ
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

L'huile de palme peut être durable d'après l'EPFL et l'Institut fédéral de recherches WSL

Partager :
L'huile de palme peut être durable d'après l'EPFL et l'Institut fédéral de recherches WSL
Par E.G, le 22 novembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Biodiversité
Le 20 novembre dernier, l’école polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et l’Institut fédéral de recherches WSL, ont publié dans Science Advances, une étude qui conclut que bien cultivée, l’huile de palme peut être durable.

« Transformer un ancien pâturage en culture de palmiers à huile présente un bilan carbone neutre », indique une étude de l’EPFL et de l’Institut fédéral de recherches WSL, publiée le 20 novembre dernier dans la revue Science Advances. Ces résultats ont été obtenus grâce à des mesures faites dans des plantations de 56 ans d’âge en Colombie.

« Actuellement, cette production est décriée mondialement pour son bilan carbone négatif et son impact sur la biodiversité », rappellent l’EPFL et l’Institut fédéral de recherches WSL. « En Indonésie et en Malaisie, les deux principaux pays producteurs, elle est liée, directement ou indirectement, à la déforestation de vastes territoires de végétation tropicale, induisant une perte en biodiversité et une libération de CO2 dans l’atmosphère que la plantation de palmiers à huile ne parvient pas à compenser », ajoutent les chercheurs. L’étude qui vient d’être publiée nuance ce discours : les chercheurs ont étudié des alternatives à la déforestation en Colombie, dans le cadre du Fonds national suisse « Oil Palm Adaptive Landscapes » (Opal), piloté par l’ETH Zurich.

Un bilan carbone neutre sur 56 ans

« Dans ce cadre, de larges pans de savanes de la région de Los Llanos transformées par le passé en pâturages ont été à leur tour convertis en cultures de palmiers à huile », est-il expliqué. Sur 56 ans, « le bilan total de carbone de cette culture, en incluant la végétation et les sols, est neutre par rapport au point de départ », conclut l’étude. A noter que deux cycles de culture ont été étudiés, car les palmiers sont remplacés tous les 25 à 30 ans. « C’est aussi la première fois que nous pouvons décrire les effets d’une telle production agricole sur le long terme après la conversion de pâturages sur la qualité et la fertilité des sols, en considérant non pas uniquement leur surface, mais aussi leur profondeur », se félicite Juan Carlos Quezada, doctorant au laboratoire des systèmes écologiques (Ecos) de l’EPFL.

Ce bilan carbone neutre s’explique notamment par la capture de CO2 rendue possible « grâce aux racines, aux troncs et aux feuilles des palmiers et à la végétation qui se développe autour d’eux », expliquent les chercheurs. A la fin d’un cycle, les racines et matières végétales mortes qui se décomposent nourrissent le sol et « compensent partiellement en surface les pertes initiales de carbone dans le sol, après la conversion du pâturage », est-il précisé.
Juan Carlos Quezada récolte des échantillons de sols à Los LLanos. © WSLEPFL
Retrouvez toute l'information "biodiversité" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] Le coup de cœur d'Agnès

Dans ce nouveau numéro d'Environnement TV, Agnès se réjouit de la réouverture de la Bièvre. Affluent de la Seine, elle avait été recouverte sur une partie de son parcours au début du XXe siècle.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Un partenariat tricolore inédit pour protéger la biodiversité
Un partenariat tricolore inédit pour protéger la biodiversité
L'Agence française pour la biodiversité, Expertise France et l'Agence française de développement s'allient pour contribuer aux objectifs de protection de la biodiversité fixés par la communauté internationale.
Un nouveau DG pour l'Office national des forêts
Le Conseil des ministres a nommé hier Bertrand Munch comme directeur général de l'Office national des forêts. Il prendra ses fonctions le 6 janvier prochain.
Respecter l’accord de Paris pour protéger la pêche et l’agriculture mondiale
Respecter l’accord de Paris pour protéger la pêche et l’agriculture mondiale
Sans réduction des émissions de gaz à effet de serre, 90 % de la population mondiale pourraient être exposés à des baisses de productivité de l'agriculture et de la pêche. Respecter l’accord de Paris limiterait cette perte de productivité, soulignent des chercheurs.
Appel à projets : l'OFB veut étudier l'impact des activités humaines sur les habitats marins
Appel à projets : l'OFB veut étudier l'impact des activités humaines sur les habitats marins
Le 9 janvier dernier, l'Office français de la biodiversité (OFB) a lancé un appel à manifestation d'intérêt afin d'identifier des partenaires pour la mise en œuvre de projets contribuant à la mise en place de sites ateliers au sein de sites Natura 2000.
Pollinisateurs : deux nouvelles substances interdites à l'utilisation en France
Pollinisateurs : deux nouvelles substances interdites à l'utilisation en France
Ce mardi 31 décembre, le gouvernement a publié un décret interdisant l'utilisation de deux substances phytopharmaceutiques similaires aux néonicotinoïdes : le sulfoxaflor et le flupyradifurone.
[Vidéo] Le coup de cœur d'Agnès
[Vidéo] Le coup de cœur d'Agnès
Dans ce nouveau numéro d'Environnement TV, Agnès se réjouit de la réouverture de la Bièvre. Affluent de la Seine, elle avait été recouverte sur une partie de son parcours au début du XXe siècle.
Pierre Dubreuil : « Il faut renforcer les liens avec les territoires »
Pierre Dubreuil : « Il faut renforcer les liens avec les territoires »
Avec le Congrès mondial pour la nature de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), qui se tiendra en juin à Marseille, et la COP 15, qui se déroulera en octobre en Chine, 2020 sera une année charnière pour la biodiversité. La France n’est pas en reste, qui verra la création officielle de l’Office français de la biodiversité (OFB) le 1er janvier prochain. Rencontre avec le directeur général de la préfiguration du futur établissement.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
29 Janvier 2020
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
Biogaz Europe
29 Janvier 2020
Biogaz Europe
+ d'événements
Emploi
- Chef de Secteur Rauzan / St Macaire - H/F
- Poseur(euse) de Canalisation H/F
- Chargé / Chargée d'affaires BTP en génie climatique et énergétique
- PHARMACIEN ASSURANCE QUALITE F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.